Jérôme Fernandez et Cédric Sorhaindo après la victoire de l'équipe de France de handball sur la Croatie en demi-finales des jeux Olympiques (25-22), le 10 août 2012 à Londres. 
Jérôme Fernandez et Cédric Sorhaindo après la victoire de l'équipe de France de handball sur la Croatie en demi-finales des jeux Olympiques (25-22), le 10 août 2012 à Londres.  - Chamussy Nivière/SIPA

Julien Laloye

C’est –déjà- le dernier jour des épreuves à Londres. Avant de tirer le rideau pour quatre ans et de se coltiner du foot à longueur de journée, on profite à fond des JO une dernière fois. Bloquée à 33 médailles, son total de JO d’Athènes, la délégation tricolore, assurée d’une 34e breloque grâce aux handballeurs, peut encore croire à une ou deux bonnes surprises. Le Stade olympique fermera ses portes après le marathon, dernière épreuve d’athlétisme des Jeux, tandis que les amateurs de sports co s’en donneront à cœur joie avec les finales de volley, water-polo et basket.

La question du jour

La France va-t-elle dépasser l’Allemagne au classement des médailles pour la première fois depuis la chute du mur de Berlin ? Les Bleus ne pointent qu’à une petite médaille d’or du voisin d’Outre-Rhin et peuvent espérer encore trois médailles du plus beau métal d’ici dimanche soir. En handball, bine sûr, avec la finale des Experts face à la Suède, en VTT avec Julien Absalon, mais aussi avec Amélie Cazé en pentathlon moderne. La Française, triple championne du monde en titre, sera d’ailleurs la première à entrer en lice dés 9h ce matin.

La bataille du jour

Pékin 2008-Londres 2012. L’équipe de France de handball, qui a tout gagné dans l’intervalle hormis le dernier Euro, défend son titre olympique face à la Suède, que personne n’attendait à ce niveau-là. Chanceux contre l’Espagne, implacables contre la Croatie en demies, les hommes de Claude Onesta, dont ce sera la dernière bataille pour certains, semblent être redevenus l’équipe invincible d’il y a deux-trois ans. Ils partiront largement favoris face aux Suédois, qu’ils avaient battus en demi-finale du Mondial 2011 et qu’ils ont déjà battu en poule lors de ces JO.

Trois raisons de suivre…la finale de basket Espagne-Etats-Unis

Parce que c’est un remake du duel somptueux de Pékin, remporté par la Dream Team américaine
Parce que c’est toujours jouissif de voir l’Espagne prendre une dérouillée en sport
Parce que l’équipe de France avait largement le niveau pour y être

Le chiffre du jour

3. Le nombre de titres olympiques consécutifs que pourrait compter Julien Absalon s’il remporte l’épreuve de VTT en début d’après-midi sur le parcours de Hadleigh Farm. Vainqueur de l’épreuve à Athènes et à Pékin, le Français peut s’inspirer de Tony Estanguet, couronnée en canoë-kayak la semaine dernière pour la troisième fois aux JO. Mais attention, victime d’une chute il y a deux semaine, Absalon ne domine plus autant la discipline qu’il y a quatre ans. Il ne partira pas favori face au Suisse Nino Schuster, déjà sur le podium à Pékin. Jean-Christophe Péraud, médaillé d’argent en 2008, sera là aussi.

La phrase du jour

« Je voudrais le remercier Jacques Chirac, car c’est aussi grâce à lui que je suis là ». Dans la longue liste des remerciements adressés par Anne-Caroline Graffe à tous ceux qui l’ont un peu aidé à conquérir la médaille d’argent en taekwondo samedi, il y a un nom qu’on se ne s’attendait pas à voir apparaître: celui de l’ancien président de la République qui aurait permis à la jeune polynésienne de venir tenter sa chance en Métropole, si on a bien saisi. Merci frère Jacques, donc.

 Les Français du jour

 La liste des engagés tricolores à suivre ici