la vidéo des copains qui détruisent le plafond d'un bowling.
la vidéo des copains qui détruisent le plafond d'un bowling. - DR

Des vidéos complètement foireuses, on en voit passer toute la journée. Mais celle-là a quelque chose de spécial : elle ne devrait plus tarder à atteindre les trois millions de visionnages, et a été tournée par des Français. Qu’est-ce qu’on y voit ? Des copains tournant une banale partie de bowling dans l’Essonne, jusqu’à ce que l’un des joueurs s’élance… La suite ? La boule qui vole en l’air, fracasse le plafond de la salle, qui finit part s’effondrer sur la piste.

La séquence, postée dimanche, a déjà fait le tour du monde. Elle est reprise sur tous les sites de sport américains, comme le Bleacher Report. Et ce n’est visiblement que le début de la gloire pour les destructeurs de bowling, puisqu’ils sont également invités à participer à l’émission Touche pas à mon poste.

 

Gros succès de notre vidéo qui arrive à 2 millions de vues et aujourd’hui invitation sur le plateau de Touche pas à mon poste

Posted by Kévin Mimault on Tuesday, 5 January 2016

 

L’occasion d’en savoir un peu plus sur la facture des réparations ? Même pas. « Le propriétaire du bowling ne nous a rien dit, explique Jean-Christophe, l’auteur de la vidéo. On commence à rigoler en faisant un concours de celui qui lance la boule le plus haut. Bam ! Le vigile nous surveillait, mais la porte sonne, il va ouvrir. Là je prends mon portable et je dis vas-y Steve "A toi !" Et la boule part au plafond et tout s’effondre. On riait à plus en pouvoir. On est une bande de copains qui fait beaucoup de conneries. Si on avait filmé tout ce qu’on a fait, on serait des stars ».

Mais dimanche soir, personne ne se dit que la vidéo va tourner dans le monde entier. « On l’a posté à minuit le dimanche en sortant du bowling. En se disant que les potes allaient rigoler. Le lendemain on s’est réveillé : 21.000 vues ! Deux heures après on était à 100.000. C’était parti, et depuis ça prend une ampleur… Je reçois des appels de journalistes anglais, c’est hallucinant », reprend Jean-Christophe. Surtout pour une partie à trois euros par personne.

Mots-clés :