Tour de France : Bennett gagne le sprint des Champs, Pogacar le nouveau roi... Revivez la dernière étape avec nous...

CYCLISME C'est la dernière étape du Tour de France

W.P et B.V

— 

Le vainqueur du tour de France 2020, Tadej Pogacar sur le podium à l'arrivée le 20 septembre à Paris.
Le vainqueur du tour de France 2020, Tadej Pogacar sur le podium à l'arrivée le 20 septembre à Paris. — AFP

19h40: Allez on va se quitter là-dessus nous. C'était un beau Tour, malgré les circonstances, on a réussi à vibrer malgré tout. On vous remercie pour votre fidélité, vous avez encore été nombreux à vivre cette aventure avec nous.


A très bientôt !

19h36: Bon et alors la suite, c'est du Pogacar dans tous les sens. Les pois, le maillot blanc de meilleur jeune, et le maillot jaune évidemment.

19h34: Ah voilà les images de l'arrivée au sprint.

 

19h30: C'est l'heure des podiums, on vient de voir Sam Bennett avec son maillot vert, seul enjeu qui restait aujourd'hui. Et en plus, il a remporté l'étape des Champs. Super tour pour lui. 

 

19h23: On va rester un peu avec vous le temps des podium. Puis on rebifurquera vers le foot et OM-Lille ce soir. 

19h11: Victoire très facile au sprint pour Bennett, parfaitement emmené par son équipe. Il devance Sagan et Pedersen, je crois. Kristoff 4e, Viviani 5e. Ewan a loupé son sprint et fait 6e.
 

 

0km: Pogacar est donc le vainqueur du Tour de France 2020 !

0km: Le maillot Vert gagne sur les Champs !

0km: SAM BENNETT S'IMPOSE FACILE !!!!!

1km: C'est le sprint !!!

1km: FLAMME ROUGE !!!

1km: Les Deceuninck font leur train, Bennett est bien emmené. Viviani aussi, tiens...

2km: Deux bornes de l'arrivée ! 

2km: On est dans les trois dernières bornes, autant dire que Pogacar a officiellement gagné le tour !

3km: Un train Sunweb, un train Jumbo, et les Deceuninck aussi. Les grosses équipes de sprinteurs pointent leur nez.

4km: Schachmann fait un peu plus de résistance que les autres échappés mais c'est futile. On va arriver au sprint, évidemment.

5km: Oh on a mis un coup de vis dans le peloton l'échappée a perdu la moitié de son avance en 500 mètres. C'est la fin du voyage pour les trois hommes de tête.

6km: La Jumbo qui roule pour Van Aert, histoire d'oublier un peu la déception d'hier... 

7km: Avec un relai bien appuyé, Périchon a fait péter Swift de sa roue! Ils ne sont plus que trois devant alors qu'on entre dans le dernier tour !

9km: Resistent pas mal nos quatre hommes de tête, Schachmann Périchon Swift et Van Avermaet. Encore 15" d'avance. Ca suffira pas, mais bel effort.

10km: Les dix dernières bornes de ce Tour de France !!!

13km: Reste deux tours du circuit! On entre dans le moment le plus chaud, ça roule très très vite à ce moment.

15km: Mais c'est notre Pierre Rolland national en tête de peloton-là ! Il passe les relais pour le sprint de Bryan Coquard. Propre.

17km: Allez, il est temps de parler du sprint. Pour moi, Caleb Ewan est le grand favori. Il a prouvé dans les sprints massifs qu'il était le plus fort et a déjà gagné ici l'an passé. Il aussi un train totalement dévoué. Derrière, Bennett, maintenant qu'il est sûr de remporter le maillot vert, aura un peu moins de pression et visera une deuxième victoire d'étape. Ensuite, c'est plus ouvert : Bol, Van Aert, Sagan, Kristoff, Coquard, Viviani vont tenter d'être dans le sprint.

Allez, j'y vais pour mon top 3:
1/ Ewan
2/ Bennett
3/ Bol

20km: Toujours 14" pour les quatre hommes de tête face au peloton mené par les Lotto et les Sunweb d'Ewan et Bol.

25km: Etape classique de Champs-Elysées, un petit groupe part devant. Le peloton, mené par les équipes de sprinteurs, le garde à petite distance, entre 15 et 30 secondes, avant de le gober dans les 10 dernières bornes.

31km: Toujours 15" d'avance pour nos quatre loustics à l'avant. Ca ne creuse pas.

35km: Les équipes de sprinteurs ne laissent pas faire, évidemment. Peu ou pas de chance qu'on voit une arrivée autrement qu'au sprint, chers amis.

38km: 18 secondes d'avance pour le quatuor Van Avermaet, Schachmann, Périchon et Swift.

39km: C'est fait, Sam Bennett remporte le sprint derrière les échappés et sera donc maillot vert de ce Tour de France!

40km: Ouiiii Périchon dans l'échappée!!! Je l'avais annoncé. Avec Van Avermaet, Swift et Schachmann. Ils vont passer en tête du sprint intermédiaire et régler définitivement cette histoire. 

41km: On se rapproche du sprint intermédiaire, qui va sceller le sort du maillot vert.

42km: Mais c'est déjà terminé ! Les équipes de sprinteurs ne sont pas là pour acheter du terrain. De toute façon c'est hors de prix dans le coin, même pour les gros salaires du peloton.

47km: Amador, Kwiatkowski, Asgreen, Tony Martin, Cherel... De très beaux rouleurs parmi ces hommes devant.

48km: Allez on a un petit groupe de 7 ou 8 qui s'est offert quelques mètres d'avance sur le peloton. Je suis en repèrage pour savoir de qui il s'agit.

53km: La ligne à peine franchie on a déjà quelques tentatives d'échappée... 

54km: C'est parti pour 8 tours ! On est entré sur les Champs Elysées, on a passé la ligne d'arrivée et on est lancé dans cette fin d'étape !

55km: On contourne les Pyramides du Louvre, après avoir traversé la cour carrée. Vision privilégiée des monuments parisiens.

57km: On attend de voir qui sera à l'origine de la première tentative d'échappée sur les Champs. Allez, on mise sur un Pierre-Luc Périchon, avec... Thomas De Gendt et Marc Hirschi.

59km: D'ailleurs, d'ici 20 bornes, on aura droit à un sprint intermédiaire, le dernier de ce Tour forcément. Normalement, il devrait permettre à Bennett de sécuriser définitivement son maillot vert.

60km: Allez on va entrer dans le circuit final autour des Champs! C'est la course pour la dernière étape qui commence vraiment, là. 

61km: Beaucoup de commentaires sur le dopage je vois. Nos lecteurs du dimanche ont repris le pouvoir sur ceux qui ont suivi fidèlement le Tour pendant ces quelques semaines. Dommage. 

65km: Paris ! Paris ! Paris! Le peloton vient de faire son entrée dans la capitale

68km: Rien que ça...
 

 

70km: J'allais faire une vanne sur les UAE qui roulent en tête de peloton, mais je vois que William l'a déjà faite il y a quelques minutes. Le hold-up du siècle pour eux.

71km: Salut à tous je prends la relève pour finir ce tour. Allez, d'ici 1h30 ça en sera fini de ce Tour de France 2020. 

73km : On va faire la bascule, changement de liveur. Je vous laisse non sans tristesse entre les mains de Beber. Jamais facile de dire au revoir au Tour de France.

77km: Les UAE roulent en tête de peloton. Bien la seule étape sur laquelle ils sont capables de le faire. Ils étaient où le jour de la bordure qui aurait pu coûter le Tour à Tadej?

82km: La course n'est toujours pas partie, ça sortira pas avant les Champs. Est-ce qu'on miserait pas sur les grosses cuisses de Caleb pour changer? Ou Wout? 

89km: Les highlights de la bataille entre Slovènes, ça vous dit? 

 

92km: Alors que le peloton arrive à Versailles. Si vous voyez un petit chateau avec de jolis jardins à l'écran, sachez que c'est chez moi. 

95km: OH LA BORDURE DES JUMBO-VISMA!!! Non je déconne, tout le monde roule à deux à l'heure. 

100km: Chute à l'arrière! Thierry Adam ne sera plus sur la moto de France TV l'année prochaine, apprend-on. 

104km: Les Arkea mènent le semblant de train du peloton. Ils s'entraînent à gérer une course pour le futur deuxième titre de Quintana sur la Vuelta. 

105km : Allez, on est partis pour un peu plus de 100 bornes pour du beurre (sauf l'arrivée)!

Je vous laisse un peu de lecture avant de prendre ce live. Gloire à Pogacar!

 

Un sentiment de mélancolie et de nostalgie anticipée nous envahit toujours à l'heure de dire au revoir au Tour de France. Cette année peut-être un peu moins que les autres. On est déjà bien content d'avoir eu notre dose d'adrénaline pendant trois semaines. Certes, sans public ni victoire française un 14 juillet, mais mesurons notre chance. Au plus haut de la pandémie, nous ignorions si le vélo reprendrait ses droits d'ici la fin de l'année. Il l'a fait, et de quelle manière! On s'est parfois (souvent?) endormis au rythme du coup de pédale de la Jumbo-Visma, mais si c'était le prix à payer pour voir un rookie renverser le chateau de cartes au buzzer, alors ça en valait la peine. Profitons de la dernière étape, du dernière sprint avant de passer à la suite. Petite satisfaction : sauf catastrophe, le prochain Tour arrivera plus vite que d'habitude.

>> Rendez-vous à 16h45 pour le début de ce live