Laval: «Je vais te faire mal»... Un journaliste dépose plainte contre François Ciccolini pour menaces de violences

FOOTBALL Le nouveau coach lavallois n'aurait pas apprécié la question d'un journaliste après la défaite de son équipe...

Aymeric Le Gall

— 

François Ciccolini, le meilleur pote des journalistes.
François Ciccolini, le meilleur pote des journalistes. — VALERY HACHE / AFP

Il n’aura pas fallu longtemps à François Ciccolini, l’ancien coach corse du Sporting Club de Bastia, pour se faire remarquer dans son nouveau costume d’entraîneur du Stade Lavallois. Et pas en bien, si l’on en croit la plainte pour menace de violence déposée contre lui par un journaliste de France Bleu Mayenne, qui aurait eu une altercation verbale en conférence de presse après la défaite du club mayennais à Boulogne-sur-Mer (2-0) le lundi 10 août 2018.

Interrogé sur ses choix tactiques par notre confrère, Ciccolini n’aurait pas apprécié la question et aurait alors lâché : « Tu me poses toujours des mauvaises questions. Je vais te faire mal. Peut-être que je vais te frapper la tête par terre ». Selon Ouest-France, qui relate les évènements, des menaces, plus violentes encore (on évoque des menaces de mort), se seraient poursuivies pendant plusieurs minutes.

Le rédacteur en chef de France Bleu Mayenne s’est dit « abasourdi » par la tenue de tels propos. « Après 36 ans à suivre le club, c’est une première au Stade lavallois » a déclaré Thierry Ruffat lundi soir. La radio a depuis sollicité depuis une rencontre avec les dirigeants du club lavallois, mais ceux-ci n’auraient pas encore donné suite.