Eurobasket: Tony Parker ou le retour du patron vu par ses coéquipiers

BASKET Meilleur marqueur du quart de finale face à Lettonie (84-70), la star des Bleus a retrouvé son meilleur niveau...

Francois Launay

— 

France's Tony Parker looks on during the group A qualification basketball match between France and Israel at the EuroBasket 2015 in Montpellier on September 10, 2015. AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
France's Tony Parker looks on during the group A qualification basketball match between France and Israel at the EuroBasket 2015 in Montpellier on September 10, 2015. AFP PHOTO / PASCAL GUYOT — AFP

Où t’es Tony, où t’es ? Depuis le début de l’Euro, Stromae aurait pu adapter son célèbre tube à Tony Parker. Peu en réussite, la star de l’équipe de France a eu du mal à se mettre dans le rythme de la compétition. Jusqu’à ce match face à la Lettonie où après un premier quart-temps compliqué, Tony est redevenu Parker. Bilan : dix-huit points dans la musette et un statut de meilleur marqueur de la rencontre. De quoi redonner le sourire à l’idole mais aussi à ses coéquipiers, qui chacun à leur manière saluent sa performance.

Le patron sûr de sa force : Tony Parker

« Je n’étais pas inquiet. Ça fait du bien. J’attendais mon heure avec impatience. J’ai l’impression que je monte en régime »

Le jeunot qui passe la pommade : Joffrey Lauvergne

« A l’intérieur de l’équipe, on ne se faisait pas de souci par rapport à ça. On savait très bien qu’il allait répondre présent »

Le pote et capitaine qui n’oublie pas de la jouer collectif : Boris Diaw

« On n’a pas d’ego par rapport à ça. Ca se trouve au prochain match, ce seront d’autres joueurs qui marqueront »

Le blasé : Nando De Colo

« Ce sont des choses que Tony peut faire. Ca ne m’étonne pas plus que ça »

Le successeur qui attend son heure : Nicolas Batum

« C’est le patron. Quand on a besoin de lui, il est là »