Top 14: «Le rugby n'est pas un business», Castres jubile après sa victoire face à Montpellier

RUGBY Une certaine idée du rugby l'a emporté...

B.V. avec AFP

— 

Les Castrais soulèvent le bouclier de Brennus
Les Castrais soulèvent le bouclier de Brennus — SIPA

On ira pas jusqu'à dire que c'était l'affrontement de deux mondes, mais cette finale de Top 14 entre Castres et Montpellier opposait au moins deux visions du rugby. Et c'est celle plutôt familiale du CO qui l'a emporté face à la multi-nationale de l'Hérault (29-13). Ce que Pierre-Yves Revol, le président du club Tarnais, n'a pas manqué de faire remarquer après la rencontre, lançant des piques à son homologue du MHR, le très décrié Mohed Altrad.

«C'est un sentiment d'aboutissement parce que la semaine dernière, on était passé in extremis et à la fin du match, c'était un "débord d'émotions". Ce soir, c'était plutôt un sentiment de plénitude, et surtout un plaisir de faire partager. Certains disent que le rugby est un business (Mohed Altrad, le président de Montpellier). Pour moi ce n'est pas un business, c'est un plaisir, celui de procurer du bonheur à une ville, à un territoire très enclavé, qui retrouve beaucoup de joie de vivre et de fierté. C'est la victoire d'un certain rugby. On n'a pas beaucoup de champions du monde, on n'en aura pas beaucoup à l'avenir mais on a des joueurs qui savent bien jouer ensemble.»