Open d'Australie: Murray évite le piège Dolgopolov et va en demie

© 2011 AFP

— 

Le Britannique Andy Murray, N.5 mondial, s'est qualifié mercredi pour les demi-finales de l'Open d'Australie, en évitant tant bien que mal le piège tendu par le surprenant ukrainien Alexandr Dolgopolov, battu 7-5, 6-3, 6-7 (3/7), 6-3.

Murray attend désormais le N.1 mondial Rafael Nadal pour vendredi, mais le Majorquin devra d'abord se débarrasser dans la soirée de son compatriote David Ferrer, N.7 mondial.

L'Ecossais atteint ainsi sa cinquième demie en Grand Chelem, la deuxième de suite à Melbourne où il avait été finaliste malheureux l'an dernier.

Jusqu'à mercredi, Murray n'avait pas perdu un set du tournoi, et n'avait jamais encaissé plus de sept jeux par match. Mais contre le fantasque ukrainien, il n'a pu s'astreindre à cette discipline.

Le 46e mondial, réputé pour ses traits de génie comme ses passages à vide, a entamé son match contre Murray de la même manière que les précédents, face à Jo-Wilfried Tsonga ou Robin Soderling: en perdant la première manche.

Les deux joueurs concédaient tour à tour deux fois leur mise en jeu dans le premier set. Murray, aussi handicapé par une première balle en berne (44%), devait s'y reprendre à quatre fois pour enlever la manche, sur un magnifique retour sur la ligne.

Dolgopolov, qui avait réussi deux fois plus de coups gagnants que Murray lors du premier set, était moins en verve au second, tout en commettant encore de nombreuses fautes directes. Murray, avec plus d'allant au service, en profitait pour se détacher.

Au troisième set, Dolgopolov retrouvait sa patte pour titiller Murray, et avec 23 coups gagnants contre seulement 7, poussait l'Ecossais au tie-break, qu'il remportait avec audace.

Cependant, le N.5 mondial, agacé, répliquait en enfilant quatre jeux de suite dans la quatrième manche et concluait après 3h05 de jeu.