Thierry Omeyer: «On a déjà marqué l'histoire»

HANDBALL Double champion du monde, l'Alsacien ambitionne un nouveau titre en Suède...

Propos recueillis par F.H.
— 
Le gardien de l'équipe de France de handball, Thierry Omeyer, lors d'un match contre la Croatie, le 30 janvier 2010 à Vienne, en Autriche.
Le gardien de l'équipe de France de handball, Thierry Omeyer, lors d'un match contre la Croatie, le 30 janvier 2010 à Vienne, en Autriche. — REUTERS

Douze ans que Thierry Omeyer écoeure les attaquants adverses avec ses arrêts. Meilleur joueur du monde en 2008, l’Alsacien vise une fois encore le titre avec l’équipe de France aux Mondiaux, qui débutent aujourd’hui en Suède. L’entrée en lice des Bleus se fera, demain, face à la Tunisie.

Thierry, avec les Bleus, vous êtes champion olympique, d’Europe et du monde en titre. Vous n’êtes jamais rassasiés ?

Non. Tout simplement, car le hand est notre passion. Tous les jours, on travaille très dur à l’entraînement pour vivre ces grandes compétitions. Là, nous sommes dans la continuité de nos trois titres. Avec ce triplé, on a déjà marqué l’histoire. Si on peut décrocher un quatrième titre d’affilée, on ne va pas s’en priver. Mais, ça va être très difficile. Il ne suffit pas de mettre les pieds sur le terrain pour que la victoire soit automatique.

Vous êtes devenue l’équipe à battre. Comment gère-t-on cette pression ?

La pression est inhérente au sport de haut niveau. D’autant plus dans les grandes compétitions. Et puis, depuis la médaille de bronze aux Jeux de 1992, l’équipe de France est attendue. Moi, je préfère jouer des matchs à pression que des rencontres amicales.

L’équipe de France n’a plus perdu un match à élimination directe depuis trois ans. Comment
l’expliquez-vous ?


Les compétitions se gagnent sur de petits détails. Or, nous avons les joueurs capables de négocier les ballons importants. Notre groupe est en place depuis maintenant cinq ou six ans, il est composé de joueurs d’expérience. Tous jouent dans de grands clubs européens, habitués aux gros matchs et aux objectifs élevés. Et puis pour aller au bout, il faut une bonne défense et on a certainement la meilleure du monde.