Christelle Daunay frôle le record

Jean Christophe Magnenet

— 

Une marathonienne victorieuse.
Une marathonienne victorieuse. — J.C. MAGNENET / ANP / 20 MInUTES

Cela s'est joué à un cheveu... ou plutôt à trois secondes ! Hier matin, sur la promenade des Anglais, Christelle Daunay a passé la ligne d'arrivée de la Prom'classic en tête, avec un temps de 32 minutes 46 secondes. Trois secondes de moins, et la sportive francilienne (licenciée à Marseille) battait le record féminin de cette épreuve de 10 km, établi par elle-même en 2008. « Je suis très satisfaite malgré tout, sourit la sportive. Je suis en phase de reprise et je ne m'attendais pas à réaliser une si bonne performance. » Du côté des hommes, c'est le Kenyan Abraham Kiprotich qui remporte ce 10 km, en 29 minutes et 13 secondes.

Un mal-voyant en course
Parmi les milliers d'amateurs (6 000 coureurs inscrits) également au départ, Thierry Thomas s'était lui fixé la barre des 42 minutes comme objectif. Guidé par Marc Wallach, un jeune athlète azuréen, ce mal-voyant prépare les championnats de France handisport. « J'ai surtout du mal à évaluer les distances et à voir les trottoirs », explique le sportif. « Le peloton était vraiment très compact, et c'était difficile d'évoluer à deux côte à côte dans ce gros paquet », complète Marc. Tous deux arrivés à 42 minutes et 55 secondes, ils restent sur leur faim.