OM - Stade de Reims : Marseille s'impose largement dans le sillage de ses recrues... Revivez le match avec nous

LIVE La préparation a été catastrophique, mais on en attendait pas moins les grands débuts au Vélodrome de cet OM version Igor Tudor, déjà l'ami de Payet et de Gerson. Et c'est un triomphe, Marseille a régalé

David Blanchard
— 
Tavares célèbre son but devant le virage sud (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Tavares célèbre son but devant le virage sud (Photo by Pascal GUYOT / AFP) — AFP



 

22h43 : Sur ce, on vous laisse vous remettre avec une petite camomille des familles, ou partir à la soirée camping avec vos plus belles tongs. See U !
22h40 : Et bien, quelle soirée!!! Marseille a été royal ce soir, face pourtant à une équipe de Reims assez séduisante. Et le recrutement de Longoria a été spectaculaire ce soir : Clauss, Tavares, Luis Suarez qui signe un doublé, Mbemba, Gigot, la très bonne rentrée de Veretout... Tout a fonctionné, avec de l'intensité et de la vitesse de projection. On a déjà hâte de voir ce que ça va donner la semaine prochaine à Brest.
90+5 : C'EST TERMINE, ET C'EST UN TRIOMPHE POUR L'OM VERSION TUDOR
90+4 : Veretout récupère et lance Bakambu qui glisse une passe plus que dé à Luis Suarez qui n'a plus qu'à pousser dans les filets vides
93e : ET DE QUATRE !!!
90e : Ruben Blanco sort un bel arrêt devant Van Bergen. Marseille finit plus difficilement.
87e : Tavares qui trouve Luis Suarez au second poteau, et une nouvelle occasion marseillaise.
84e : C’est un peu plus conforme à ce qu’on voit depuis le début, Reims ne méritait pas une telle déculottée.
83e : Reims réduit le score avec une tête de Balogun qui devance Mbemba.

82e : Clauss qui sort, ovationné. Super match, surtout sa première mi-temps.
80e : Cette première journée ne présage en rien de la saison bien sûr, mais pour m'être fadé quasiment tous les matches, y'a quatre équipes en place déjà : Paris bien sûr, Monaco, Lille et cet OM. Méfiance pour Lille quand même, vu la faiblesse de l'opposition auxerroise.
77e : Payet entre à la place de Guendouzi, sous les applaudissements des fans

 

76e : Bon, esthétiquement on est pas sur le retourné de Messi mais ça compte pareil, il frappe une première fois, ça revient et c'est au fond.
75e : EL SENIOR LUIIIIISSSS SUAAAAREZZZZZ !!! CA FAIT TROIS !!!

 

71e : Contrairement à Clermont hier soir, les Rémois sont loin de jouer les faire-valoir. C'est un bon test pour ces Marseillais ce match.
65e : Nuno Tavares qui met le feu une fois encore à gauche, cette fois il plonge à gauche et glisse à Luis Suarez mais c'était compliqué avec Pentz dans ses pieds.

 

61e : Veretout-Rongier, je sais pas s'ils ont joué ensemble à Nantes d'ailleurs? Si quelqu'un a la réponse et peut nous la glisser dans les commentaires
59e : Reims pousse et multiplie les coups de pieds arrêtés devant la surface marseillaise
57e : Deux nouvelles recrues se préparent : Veretout et Luis Suarez, qui vont prendre les postes de Milik et Under. Un Milik bien discret d'ailleurs.

 

53e : Y'en a un qui a l'air de s'éclater avec Tudor, c'est Rongier; Il a retrouvé son vrai poste au milieu et ça lui va bien mieux
51e : Van Bergen, je connaissais pas, mais c'est vraiment pas mal. Néerlandais de 22 ans, il est arrivé de Heerenveen la saison dernière
51e : Van Bergen, je connaissais pas, mais c'est vraiment pas mal. Néerlandais de 22 ans, il est arrivé de Heerenveen la saison dernière
48e : animalier il y a 34 minutes

Le coach sifflé avant le premier match ? C est pas de la passion, c est de la stupidité.

A mon avis, y'en aura plus beaucoup pour le siffler la semaine prochaine en tout cas si le jeu de son équipe se confirme.

47e : Et ça repart comme ça a fini ou presque : avec une grosse occasion pour Valentin Rongier, qui hésite à tirer et finalement envoie sa reprise au dessus. Dommage
46e : C'est reparti. Doumbia remplace Zeneli à Reims.
45+2 : Le latéral portugais récompensé de son excellente première période. Il se la met tout seul : contrôle du gauche, repique et ajuste du droit à ras de terre.
45+1 : NUNOOOO TAVAAAARES !!! ET DE DEUX !!!!
42e : Ouuuuh c'était presque bon. Un arrêt de Ruben Blanco pas vraiment académique alors que les Rémois négociaient un 3 contre 2
40e : L'OM finit plus difficilement, Reims parvient à se projeter maintenant. Et il n'y a que 1-0 les gars...
37e : Ouh la première réelle occasion pour Touré qui profite d'une mésentente entre Tavares et Rongier pour tester Ruben Blanco.
32e : Mbemba, beau bébé. On connait peut-être pas son âge, mais c'est pas facile à bouger en tout cas
29e : Les Rémois commencent à parvenir à se dépêtrer du pressing, les Marseillais ont logiquement besoin de souffler un peu
25e : Et le poteau encore !!! Une volée de Rongier qu'on voyait là encore au fond. Les Marseillais ne faiblissent pas et continuent de se projeter en nombre
23e : Clauss fait un chantier sur son côté... Donnez lui une truelle et une pelle, il vous rénove les quartiers nord après le match
20e : « Ça va vite le football »

 

18e : Bilan de ces 20 premières minutes : cet OM est très agréable à voir jouer, avec beaucoup de vitesse et de percussion. Ça joue, ça presse. C’est pas mal du tout.
17e : ON ETAIT TOUT PROCHE DU 2-0. Débordement de Tavares, Under reprend comme elle vient et Pentz dévie miraculeusement plein fer sur sa transversale
16e; Le Stade de Reims n'aura pas su résister à la pression mise par les hommes de Tudor depuis le début du match. Les partenaires de Gravillon ont beaucoup de mal à sortir de leur camp. : ; Le Stade de Reims n'aura pas su résister à la pression mise par les hommes de Tudor depuis le début du match. Les partenaires de Gravillon ont beaucoup de mal à sortir de leur camp.
13e : C'est Wout Faes qui reprend de volée dans son but un excellent centre de Jonathan Clauss, qui est en train de se mettre tout le stade dans la poche avec son excellent début de rencontre
12e : ET LA FOLIE S'EMPARE DU VEL, L'OM OUVRE LE SCOOOORE

 

9e : En l’absence de Payet, Gerson est devenu le playmaker de cette équipe, avec un volume de jeu impressionnant en ce début de rencontre

 

7e : Ça presse très haut, les Rémois sont asphyxiés
3e : Point fashion, le bleu du maillot est bien plus sombre que d'habitude sur le maillot marseillais
2e : Le premier frisson sur une percée de Gerson, Gravillon le reprend in extremis
1ere : e: Allez, goooo dans un Vel en fusion bien sûr
20h41 : On s'intéresse un peu aux Rémois aussi, avec là encore le premier XI de la saison d'Oscar Garcia, sans Eketike, vendu au PSG, et sans une dizaine de joueurs. Ca repart sur les mêmes bases que la saison dernière en Champagne.

 

20h39 : Tudor dont le nom est sifflé par le public du Vélodrome. Wow, sympa l'accueil... Tout ça pour des matches amicaux perdus, rappelons le...

 

20h37 : Payet sur le banc donc, Tudor lui a préféré Under pour épauler Gerson et Milik. Ca bouge aussi beaucoup derrière avec Ruben Blanco dans les buts (Pau Lopez est blessé), Gigot et Mbemba dans l'axe, Clauss et Tavares sur les côtés
20h36 : L'OM a aussi pas mal changé son équipe. La preuve avec ce premier onze de départ.

 

20h34 : L'OM a donc tout changé cet été, dans la foulée de sa deuxième place. Sampaoli a choisi de mettre les voiles, Longoria en a profité pour prendre un coach opposé au Chilien : le Croate Igor Tudor, au CV bien mince malgré sa réussite à la tête du Hellas Verone la saison dernière, et qui a déjà montré son exigence, bien loin du paternalisme de son précesseur.
20h33 : Olaaaaa ! Bienvenue pour ce dernier live de la première journée de Ligue 1 avec la rentrée trèèèèèès attendue de l'OM entraîné désormais par Igor Tudor
L’OM est ce club légendaire, capable d’être en crise alors que la saison n’a pas encore repris. On l’a laissé en fête, sur la deuxième place du podium, qualifié pour la Ligue des champions. On le retrouve quasiment en miettes, son entraîneur chilien Sampaoli ayant choisi de prendre la poudre d’escampette faute de recrues valables à ses yeux. Longoria a choisi un Croate sévère pour le remplacer, Igor Tudor, et son effectif est déjà en rébellion contre ses méthodes. Mais Tudor ne se plaint pas du mercato. Il a vu débarquer le latéral droit international du RC Lens, Jonathan Clauss, le latéral gauche portugais d’Arsenal (en prêt) Nuno Tavares, le milieu international Jordan Veretout (ex AS Roma) et l’attaquant colombien de Grenade (Espagne) à Luis Suarez. En revanche, Kamara et Saliba sont partis, et ce sont deux grosses pertes. Tudor résistera-t-il à l’été ? On aura un début de réponse dès ce soir, dans un Vélodrome qu'on attend bouillant.

» Rendez-vous à 20h30 pour suivre l’avant-match