PSG : Gianluigi Donnarumma « ne pense pas » qu'il y aura une nouvelle cohabitation avec Keylor Navas

FOOTBALL Pour Gianluigi Donnarumma, en concurrence avec Keylor Navas, le Paris Saint-Germain va mettre la hiérarchie des gardiens au clair pour la saison prochaine

Q.B. avec AFP
Entre Gigio et Keylor, à la fin, il n'en restera probablement qu'un.
Entre Gigio et Keylor, à la fin, il n'en restera probablement qu'un. — J.E.E/SIPA

Guerre des goals, dernier acte. Cette saison, Mauricio Pochettino a fait le choix de ne pas faire de choix au poste de gardien de but. Tantôt Keylor Navas (25 matchs), tantôt Gianluigi Donnarumma (23 matchs). Davantage utilisé en Ligue des champions, mais moins en Ligue 1, le gardien italien « ne pense pas » revivre une telle saison, estimant que le PSG « fera des choix ».

« Je sais que je peux faire plus, je n’ai pas joué tant de matchs, la moitié, seulement, cela n’a pas été facile. Dans les conditions que j’ai connues, je n’ai pas pu donner le maximum, confie-t-il à l’AFP. J’ai un très bon rapport avec Keylor, nous sommes deux bons mecs, nous comprenons la situation, mais cela a été dur, et pour lui aussi. »

Tout juste sacré champion de France, le gardien de 23 ans se projette déjà sur la saison prochaine. Avec la C1, évidemment, en ligne de mire. « Il nous tarde de rejouer la Ligue des champions pour essayer de la gagner, poursuit l’ancien portier du Milan AC, arrivé à Paris l’été dernier. Il faut vaincre, convaincre, nous reposer puis repartir le plus fort possible. L’obsession ne nous mènera nulle part, nous devons seulement rester calmes, (…) travailler, et les résultats arriveront. Ce ne sera pas facile, mais nous avons les moyens de la remporter. » Été studieux, printemps heureux ?