FC Nantes - Stade Rennais : Les Nantais encore sur leur nuage, Rennes dans le dur pour l'Europe, revivez le match

FOOTBALL Le FC Nantes a battu le Stade Rennais, pour la 36e journée de Ligue 1

Pierre-Alexandre Aubry
— 
Le défenseur Nicolas Pallois a inscrit le second but nantais d'une puissante reprise de volée.
Le défenseur Nicolas Pallois a inscrit le second but nantais d'une puissante reprise de volée. — S.Salom-Gomis/AFP


-

Voilà, c’est terminé pour ce live à la Beaujoire ! Je file retrouver les coachs et les joueurs en conférence de presse. C’était encore une fois un vrai plaisir de partager ce moment avec vous ! A très vite et bonne soirée à toutes et à tous, les internautes !
Sale soirée, en revanche, pour le Stade Rennais, qui avait pourtant pris l’avantage grâce à Tait. Mais ce FC Nantes est plein de ressources à la Beaujoire ! Rennes n’a pas su tuer le match en 2e mi-temps et est désormais à un point de Nice, qui occupe la 4e place de Ligue 1. Leur large possession de balle (70 %) n’a pas suffi ce soir. Nantes a cadré trois fois et a fait mouche à deux reprises.
Le FC Nantes reste sur son nuage. Malgré la fatigue et les nombreux changements dans le onze de départ, les Nantais ont montré un énorme courage et une force de caractère pour revenir au score et prendre l'avantage ensuite, grâce à un superbe but de Pallois. Nantes reste 9e au classement.
90+3 : C'est terminé à la Beaujoire !! Le FC Nantes l'emporte 2 buts à 1 face au rival rennais ! Quelle performance des joueurs d'Antoine Kombouaré, qui enchainent après leur victoire en Coupe de France ce week-end !
90e : Il y aura trois minutes de temps additionnel et franchement, ça sent la bonne perf' pour le FC Nantes.
88e : Les Rennais mettent tout ce qu'ils peuvent dans cette fin de match. Mais le bloc nantais est solide
86e : Après un cafouillage dans la surface nantaise, Tell tente une frappe, ça passe au-dessus.
83e : Pallois est tout simplement énorme encore ce soir. La preuve avec une intervention pleine d'autorité et de sang-froid sur Doku, qui ne peut rien faire.
81e : C'est tout pour l'attaque côté Rennais. Le jeune Tell entre sur la pelouse à la place de Bourigeaud.
79e : Le FCN maitrise Rennes depuis qu'il a pris l'avantage au score.
Le Stade Rennais a frappé 15 fois au but. 8 fois pour Nantes. Mais les Rennais n'ont cadré qu'à quatre reprises.
75e : Jolie frappe de Terrier sur un centre en retrait de Doku, tout juste entré en jeu. Stoppée par Lafont.
Je me posais la question de son absence en début de match. Voilà la réponse : Andrei Girotto est devenu l'heureux papa de jumelles ce soir.


 

72e : Le stade de la Beaujoire est en fusion. D'autant que Pallois est venu célébrer son but devant le kop rennais... «On est chez nous» chante tout le stade.
71e : QUEL BUT DE PALLOIS !!!! 2-1 pour le FC Nantes ! Au second poteau, il reprend de volée un centre de Blas. Un boulet de canon qui va tout droit au but ! Quelle frappe de Pallois.
70e : Ca chauffe devant le but rennais. Dans un cafouillage, Moutoussamy frappe, mais c'est contré par un défenseur rennais !
68e : Avec ces changements, Nantes met en place une solide défense à cinq. Car Merlin ne prend pas son flanc gauche, mais va évoluer dans l'axe, au milieu de terrain. Une première pour lui. Kombouaré semble vouloir conserver ce score de parité.
66e : Appiah, Kolo Muani et Merlin s'apprêtent à rentrer sur le terrain côté nantais. Kolo Muiani entre sous une ovation de la Beaujoire. C'est son avant-dernier match ici.
62e : LABORDE !! Sur un corner qui atterrit au second poteau, l’attaquant rennais est seul, mais manque le cadre. Quel dommage pour Rennes. Le FCN s’en sort bien sur ce coup-là.
61e : Nantes retrouve quelques couleurs et retrouve un peu plus la possession du ballon. Mais pas de quoi alerter Gomis encore.
58e : Sur un corner nantais repoussé au loin. Bukari hérite du ballon et tente une frappe de 35 m... Complètement manquée. Il faut dire que c’était pour le moins osé.
56e : OOHHH la frappe de Tait qui passe à ras du poteau de Lafont. Une action de grande classe des Rennais, avec des dédoublements, une feinte… C’est du beau football ! MAis Rennes n’est pas récompensé pour l’instant. Nantes souffre mais tien bon.
54e : Nantes est très bien regroupé dans sa moitié de terrain. Rennes tente de faire le jeu mais la défense nantaise est bien en place.
50e : A l'image de la 1re mi-temps, c'est Rennes qui a la possession du ballon.
46e : L'arrêt de Lafont !! Flavien Tait tente une jolie frappe croisée à ras de terre, bien repoussée par le portier nantais. Une 2e mi-temps qui commence fort !
Je vous laisse quelques minutes mes très chers internautes. Je serai de retour d'ici peu.
Malgré une possession et des occasions largement en faveur des Rennais, le FC Nantes est revenu au meilleur des moments dans ce match, grâce à un but de Coulibaly. Le Stade Rennais avait pourtant pris les devants grâce à Flavien Tait. Rennes domine mais ne mène pas au score à la mi-temps. Nantes a encore de la ressource et le prouve en revenant au score ce soir.
45e : C'est la mi-temps à la Beaujoire !
44e : BBBBUUUUUTTTT POUR LE FC NANTES !!! Coulibaly égalise ! Sur la droite, Bukari profite d’une mésentente de deux Rennais pour s’infiltrer dans la surface. Il centre fort et le ballon rebondit sur Coulibaly, qui était en embuscade au second poteau. L’attaquant nantais marque de la cuisse.
42e : La frappe de mule de Terrier !!! Trouvé en retrait devant la surface, le Rennais frappe fort à terre. Lafont se détend très bien et repousse le ballon.
42e : Le FC Nantes est clairement en difficultés depuis le but rennais.
39e : Bourigeaud qui trouve l’extérieur du poteau de Lafont !! Frappe vicieuse du Rennais sur un coup franc excentré. Il a surpris tout son monde en tentant directement la frappe. Nantes est dans le dur.
36e : Le sauvetage de Coulibaly ! Sur un corner, Terrier reprend de la tête. Mais l'attaquant malien sauve devant sa ligne. L'arbitre siffle finalement une faute en faveur du FCN. Je ne vois personnellement. Nantes a eu chaud encore.
34e : Cela faisait plusieurs fois que le danger venait sur le côté gauche nantais. Traoré et Bourigeaud avainet déjà tenté d'alerter leurs attaquants avant ce but de Flavien Tait. Pour le moment, Rennes repasse devant Nice et revient à deux points de Monaco, actuel 3e au classement.
32e : BBBBUUUUUTTTT pour le Stade Rennais !!! Joli centre en retrait, encore une fois de Bourigeaud. Tait est à la réception et croise parfaitement sa frappe à terre. 1-0 !
30e : Nantes commence à souffrir. Bourigeaud reçoit un superbe ballon de Majer. Le milieu rennais centre à ras de terre. Mais personne pour jouer ce ballon dans la surface nantaise.
28e : Au tour de Terrier de se manquer ! Sur un centre en retrait millimétré de Bourigeaud, l’attaquant rennais loupe sa frappe, trop écrasée.
27e : Le public s’enflamme à chaque intervention de Pallois. Le défenseur nantais est le chouchou de la Beaujoire. Il faut dire qu’il a été l'auteur d’un match de grande classe samedi au Stade de France, en finale de la Coupe de France.
23e : Oh le loupé de Geubbels ! Sur un centre de Corchia, Coulibaly manque sa tête. Le ballon file au second poteau sur Geubbels, qui se tire dans la jambe et manque complètement sa frappe. Dommage pour Nantes !
20e : Le sauvetage encore de Castelletto !!! Sur le corner qui suit, Laborde reprend de la tête. Le ballon file au but mais le défenseur nantais contre cette tête ! Ça commence à chauffer !
19e : Oh la frappe de Tait !! Après une superbe feinte, il reçoit la balle dans la surface, mais sa frappe est contrée par un défenseur nantais, Castelletto je crois. Première rosse occasion !
17e : Nantes mange Rennes dans la plupart des duels ! On le voit notamment avec le grand Coulibaly, qui prend bien souvent le dessus de la tête sur Santamaria.
14e : Ca chauffe devant le but rennais ! Bukari est en jambes ce soir et déborde bien sur son côté avant de centrer en retrait. La défense rennaise dégage comme elle peut et la frappe suivante est repoussée en corner.
13e : Première frappe du match. Elle vient du Nantais, Bukari. Frappe forcée, qui passe largement à côté du but gardé par Gomis.
12e : Nantes a repris le contrôle du ballon depuis quelques minutes. Mais on s'ennuie un peu en ce début de match. Pas une frappe à signaler encore.
9e : Match plutôt tranquille pour l'instant. Rennes tente un peu plus en passant par les ailes. Mais rien de tranchant encore.
6e : Bonne sortie de Lafont sur une très belle action en une touche du SRFC. Traoré avait tenté d’alerter Laborde en profondeur. Mais le portier nantais avait bien anticipé.
4e : Rennes joue beaucoup sur la largeur en ce début de rencontre. Truffert et Traoré sont hauts sur le terrain.
2e : Rennes débute avec la conservation du ballon, comme prévu. Nantes devrait tenter de procéder en contre.
1re : C’est parti à la Beaujoire entre le FC Nantes et le Stade Rennais. Après la victoire de Nice face à Saint-Etienne (4-2), les Rennais n’ont pas le droit à l’erreur ce soir dans le derby !
20h55 : Belle ambiance ce soir à la Beaujoire. Malgré la fermeture de la tribune Loire, les supporteurs mettent l’ambiance dans une autre tribune du stade. Les fans rennais, eux, sont présents également. Le parcage visiteurs est plein.
20 h 52 : J’y pense mais Andrei Girotto n’est même pas sur la feuille de match du FC Nantes ce soir ! Surprenant, je tâcherai d’en savoir plus après la rencontre. Avec la blessure de Chirivella et son absence jusqu’à la fin de la saison (pubalgie), ce sont donc Cyprien et Moutoussamy qui joueront au milieu de terrain.
20 h 50 : La grande fête n’aura pas lieu ce soir à la Beaujoire. Le club ne présentera pas le trophée de la Coupe de France à ses supporteurs, dans une Beaujoire qui est pourtant annoncée à guichets fermés… «De grandes festivités» sont prévues selon le club, pour la dernière journée de championnat, lors de la réception de Saint-Etienne, dans dix jours.
20h45 : Point qui pourrait avoir son importance ce soir : la fermeture de la Tribune Loire, qui héberge le groupe ultra de la Brigade Loire. Il s’agit d’une décision de la commission de discipline de la FFF, suite à l’usage de fumigènes lors de la réception de Monaco, en demi-finale de Coupe de France. Les abonnés de cette tribune seront quand même présents, ce soir, en tribune Jules Verne. Mais l’ambiance ne sera certainement pas la même. Dommage pour le spectacle, surtout quand on voit l’ambiance que ces supporteurs ont mis au Stade de France, samedi dernier ! On pense notamment au magnifique tifo qui a été déployé ce soir-là.
20h37 : A Rennes, on retrouve globalement l’équipe habituelle. Santamaria devrait de nouveau occuper le poste de défenseur central au côté d’Omari. Devant, Terrier et Laborde. Bourigeaud distribuera au milieu de terrain, avec Martin et le Croate, Majer, auteur d’un doublé il y a dix jours contre Sainté. Son premier en Ligue 1.


 

20h33 : La compo du FC Nantes et tombée. Que de surprises dans le onze aligné par Antoine Kombouaré ! Le coach a choisi un système en 4-3-3, ce qui a rarement été le cas cette saison. Parmi ces surprises : Coulibaly occupera la pointe de l’attaque. Mais surtout, Simon et Kolo Muani commencent sur le banc. Geubbels et Bukari débutent ce soir. Même chose du côté des latéraux où Corchia et Fabio sont titulaires. Bref, une équipe largement remaniée. Le coach a choisi de mettre au repos certains de ses titulaires habituels.


 

Niveau ambiance : on a vu mieux du côté du FC Nantes, surtout pour un lendemain de fête, qui prend de plus en plus l’allure d’une gueule de bois. Entre les déclarations du président Kita à l’encontre de son entraîneur, celle de Sans oublier la nouvelle du jour qui concerne trois proches du FC Nantes qui ont été interrogées par la police plusieurs heures mardi dans le cadre d’une. Bref, l’ambiance n’est déjà plus vraiment à la fête à la Jonelière.
Antoine Kombouaré l’a dit hier en conférence de presse : il veut que son équipe termine le championnat à 57 points (51 points actuellement). Soit deux victoires sur les trois derniers matchs. Le coach nantais entend maintenir ses joueurs concernés et sous pression dans cette fin de championnat, où le FCN n’a plus rien à espérer au (9e).
Du côté du FC Nantes, c’est une tout autre histoire. Antoine Kombouaré et ses joueurs auront peut-être la tête ailleurs, après , samedi dernier, face à Nice. Les joueurs connaissent la rivalité entre les deux clubs, mais cela suffira-t-il au FCN ? Avec seulement trois jours pour préparer ce match, après une grande fête ce week-end, les Canaris devront trouver des ressources pour espérer tenir la cadence. Au repos lundi, ils ont retrouvé le chemin de l’entraînement seulement mardi. L’euphorie de la Coupe va-t-elle durer ?
Derby entre deux ennemis ce soir à Nantes. Rennes, 4e de , doit absolument gagner pour recoller à l’AS Monaco, qui ne s’arrête plus en cette fin de saison. D’autant que le Stade Rennais recevra l’OM samedi soir, dans un match qui pourrait bien être décisif pour la 2e place. L’équipe de Bruno Genesio n’a plus le droit à l’erreur, notamment après ses défaites à domicile face à Monaco, puis à Strasbourg. Les Rouge et noir ont retrouvé des couleurs à domicile en battant deux équipes du bas de tableau : Lorient et Saint-Etienne (5-0 et 2-0). Le derby s’annonce crucial pour les Bretons dans leur course à l’Europe.
Boooooooonnnnnnsoir à toutes et à tous ! Je suis ravi de vous retrouver en ce mercredi soir, en direct de la Beaujoire ! Place au derby entre Nantes et Rennes ce soir. Match en retard de la 36e journée de Ligue 1. Coup d'envoi à 21 h : en attanedant, je suis là pour vous faire vivre l'avant-match. Et il y a des choses à dire ! Je vous donne rendez-vous dès 20 h 30.