Coupe de France : La superbe qualification de Nice en demi-finale face à l'OM à revivre en direct (4-1)

FOOTBALL Les deux prétendants au podium en L1 s'affrontent pour une place dans le dernier carré de la coupe de France

J.L.
— 
Kluivert.
Kluivert. — Valery HACHE / AFP



C'EST FAIT. Démonstration d'efficacité niçoise ce soir après un match très ouvert pendant une heure, avant que l'OM ne lâche l'affaire après le quatrième but de Delort. Grand match de foot, et Nice peut rêver d'une finale au Stade de France les yeux ouverts. Des bises tout le monde, merci de m'avoir accompagné
88e : Hâte de voir Galtier rouler sur Bosz samedi soir. L'OM va devoir se refaire la cerise à Metz. Bon on a vu pire, surtout avec un Under dans cette forme. Le Turc déclenche encore une frappe à partir de rien, ça rase le montant de Bulka
85e : Le sauvetage de Saliba qui empêche un nouveau drame. Gouiri peut-être un peu trop systématique dans son crochet intérieur en repiquant vers la surface, mais comme le ballon lui colle au pied, il arrive presque toujours à se refaire.
82e : Merci Melvin Bard de vouloir épargner les supporters marseillais alors qu'il y avait le 5e but au bout. Centre un peu tendre du latéral niçois pour Guessand tout seul...
79e : JUSTIN KLUIVERT SORT MESDAMES ET MESSIEURS. Plus beau match de l'ancien joueur de la Roma depuis qu'il est arrivé l'été dernier. Certainement au-dessus de son niveau moyen, mais dix matchs par an comme ça, c'est le deal du siècle.
76e : Ovation des virages pour Delord, qui laisse sa place à Guessand. Galtier commnce à faire tourner en prévision du choc à Lyon samedi soir, qui peut installer Nice pour de bon sur le podium.
73e : J'aime beaucoup Galtier alors je suis pas très objectif, mais tu le mets dans n'importe club de L1 avec des moyens, il t'emmène sur le podium sans forcer. Peu de coachs sont capables de filer la gnaque à leur joueurs comme lui. Notre José Mourinho, quand José était autre chose qu'une pâle copie de lui-même.
70e : Alors qu'on vient d'assister à la revanche Ngannou/Gané sur ce duel viril entre Guedouzi et Thuram. Buquet obligé de rentrer dans la cage pour évier le pugilat.
68e : Evidemment ça nous plombe un peu le suspense cette affaire, même si les Marseillais continuent d'essayer sans trop se décourager. Vu leur karma du soir, ils pourraient bien en prendre encore un ou deux en contre.
63e : Il faut reconnaître que c'est archi-cruel pour les Marseillais qui ont eu au moins autant d'opportunités de faire mal, mais sans la même efficacité que les Niçois. Ca pourrait faire 1-4, comme 4-4. Bon ben c'est 4-1. Le naturel de Sampaoli revient au galop.
60e : ET LE QUATRIEME DES NICOIS !!!!! REUSSITE INCROYABLE !!!! Récupération haute, Kluivert qui enroule un ballon délicieux au second poteau et Delort qui met simplement son pied opposition. Lulu opposée. 4-1, sous les yeux de DD, figurez-vous.

 

 

 

57e : BIEN PAU LOPES !!!! Le gardien espagnol sort enfin un ballon chaud, après un move de qualité de Delort qui avait fait danser Caleta. Les défenseurs de l'OM pourraient monter un boys band ce soir
54e : BAKAMBUUUUUUUUUUUU !!!! Quel ballon en profondeur d'Under pour son attaquant qui fait le geste juste mais Bulka la sort un peu par miracle. L'impression que ça veut pas sourire pour l'OM

 


 

52e : L'occasion qui a peut être changé  la face de ce match, même si j'écarterais pas tout à fait l'OM encore. Il reste du temps pour revenir.

 

50e : MAMMA MIA LE PION GALACTIQUE DE KLUIVERT !!!! Une sacoche de l'espace de l'ailier néerlandais à qui tout réussit ce soir. Il a troué la lucarne. 3-1, l'OM dans la mouise.

 


 

48e : OH C'EST PAS LOIN DE PAYER TOUT DE SUITE !!! Payet met tout le monde dans le zig sur sa feinte de frappe et sert l'ancien sochalien qui pousse au fond. Mais cette fois il y a bien hors-jeu.
48e : OH C'EST PAS LOIN DE PAYER TOUT DE SUITE !!! Payet met tout le monde dans le zig sur sa feinte de frappe et sert l'ancien sochalien qui pousse au fond. Mais cette fois il y a bien hors-jeu.
46e : Ca repart avec tout de suite un changement de Sampaoli qui choisit de passer en 4-4--2 avec Bakambu pour soutenir Milik.
MI-temps à l'Allianz Rivera: 45 minutes de grand football, c'est pas tous les jours, alors on le souligne. Nice mène aux points même si un 2-2 serait pas du tout volé si l'on se place dans le camp marseillais. Allez on fait redescendre le palpitant et on revient.
44e : Nouvelle fusée ariane des Niçois en contre. Delort pas loin de s'ouvrir le chemin du but du gauche, mais je crois que c'est Luna Perez qui lui enlève la chique de la bouche.
42e : PAYET PLAT DU PIED PAS DU TOUT SECURITE !!!!!! Qu'est-ce qu'il rate le Réunionnais. Enorme occaze, il est seul dans la surface côté gauche, le ballon arrive à la bonne vitesse, pas de rebond...Incompréhensible ce raté.
39e : J'avoue que Balerdi c'est pas tout  fait le même délire. Sur les deux buts il défend comme un enfant de trois ans qui rentre en maternelle et qui appelle sa maman. Tiens j'écris ça et l'Argentin se prend un jaune après s'être fait manger au pressing par Delort

 

36e : Bordée de sifflets à chaque fois que Payet touche un ballon. A croire que le gars a mis des claques à son chat et s'est fait filmer par un pote. Remarquez ça permet de savoir quand l'OM est dangereux (pas souvent)
33e : Carton jaune pour Sampaoli qui insulte toute la descendance du corps arbitral depuis la première minute. Bravo, c'est mérité Jorge.
31e : Les Galtiers boys dans leur configuration préférée. Un but d'avance, et 40 mètres dans le dos de Caleta-Car et Saliba. UN peu de musique dans la décapotable et on est les rois du monde à Nice.
28e : Perte de balle de Rongier au milieu et derrière c'est le tsunami sur la cage olympienne. Gouiri donne l'impression de perdre le momentum, mais osn décalage sur Delort permet de continuer l'action, et que dire du centre du Franco-algérien pour Kluivert. Un délice. 2-1 pour Nice.
27e : OH KLUIVERT IL EST PAS DEGUEU NON PLUS CELUI-CI !!!
24e : AHAHAHAHAHAAH. Magnifique. Banderile qui fait référence aux critiques de Riolo sur le jeu restrictif des Niçois au Parc.

 


 

22e : KLUIVERT !!! Le fils de Patrick fait danser la lambada à Luan Peres. Frappe un poil trop coirsée pour tromper Lopes mais le rythme ne retombe pas. Les deux défenses sont en galère.
19e : OH UNDER CRIMINEL !!! PAyet vole les oranges dans les poches de Todibo et ragale pour le Turc à l'entrée de la surface mais derrière c'est une saucisse en virage. Vraie balle de but, dommage.
16e : Très beau duel de barbus entre Andy et Duje. Presque un remake de Brokeback mountain ou d'une pub Ikea pour couper du bois, au choix. Avantage Delort, passeur décisif tout à l'heure.
13e : GUENDOUZI PETIT FILET !!! Super match de foot ça enchaîne dans les deux surfaces en un rien de temps. UNder très à l'aide sur son côté droit, cette fois il trouve la tignasse de l'ex Gunner. LAissez-moi respirer messieurs.
10e : ET C'EST VALIDE. Ambiance de folie au stade du Ray (je sais ça a changé mais je suis nostalgique). J'espère que JMA regarde devant sa télé. 7 millions Gouiri, je ne me lasse pas de rappeler le braquage.

 


 

8e : OH GOUIRIIIIIIIIIIIIIIII !!!! LE PION INCROYABLE !!! Mais il est signalé hors-jeu encore. Franchement c'est exactement pareil que sur le but marseillais, ça se joue à rien, ça doit être validé. Quel boulot il a fait là-dessus (l'autre) ancien lyonnais, grand pont sur Saliba, et il s'arrache pour tromper Pau Lopes un peu lent à la détente.
5e : But accordé. Bon c'était très limite mais je trouve que c'est dans l'esprit, si tu commences à siffler des HJ au milimètre...Voilà qui va obliger les Niçois à se découvrir un peu plus vite qu'au Parc, lolilol.
3e : OH LE CSC SUR LA PREMIERE ACTION !!! Melvin Bard malheureux après une frappe d'Under sortie par Bulka qui rebondit sur l'ancien lyonnais.... Mais la VAR vérifie un éventuel hors-jeu. Ca prend des plombes, ce qui énerve copieusement Sampaoli.
1e : ALLEZ GO GO GO
21h05 : Sinon c'était la folie totale à Versailles un peu plus tôt ce soir. Qualification historique pour les demi-finales de la coupe de France, après une séance de tirs au bu étouffante à Bergerac.

 

21h : Côté olympien, Milik est logiquement titularisé après son festival de l'autre jour. Balerdi remplace Kamara en position de milieu défensif.

P. Lopez - Rongier, Saliba, Caleta-Car, L. Peres - Guendouzi, Balerdi, Gerson - Under, Payet (cap.), Milik.

20h55 : Me voici me voilà, et figurez-vous que je me suis fait chouré la dernière danette à la maison. Bref. La compo niçoise. On part sur le 4-4-2 habituel de Galtier, avec Delort préféré à Dolberg devant.

Bulka - Daniliuc, Dante (cap.), Todibo, Bard - Thuram, Rosario, Schneiderlin, Kluivert - Delort, Gouiri.

20h30 : Salut les minutos et les minutas et les mini minutos-minutas éventuels (il faut commencer à nous lire tôt). Je finis ma Danette au chocolat et je suis à vous
C’est le match qui a fait basculer la L1 dans une dimension parallèle qui n’a pas fait du bien à sa réputation. Plus de six mois après le match de L1 interrompu en championnat, qui a ouvert une boîte de Pandore pour tous les excités de nos tribunes, Nice et Marseille se retrouvent dans un stade à guichets fermés, en espérant pour le bien commun que , cette fois. Ce serait d’autant plus dommage que les deux équipes ont eu le temps de trouver leur équilibre depuis l’été, et qu’elles présentent les deux plus beaux collectifs de France derrière le PSG et ses talents individuels. On est donc en droit d’attendre un peu de spectacle non ?

» Rendez-vous à 20h30 pour les compos et l’ambiance