PSG – Leipzig : Le talent de Mbappé et un doublé de Messi masquent les failles collectives... Revivez la victoire parisienne en direct...

FOOTBALL Après un nul à Bruges et un joli succès contre Manchester City, Paris reçoit ce mardi le RB Leipzig en C1

Nicolas Stival
— 
Kylian Mbappé et Lionel Messi, les buteurs parisiens face à Leipzig ce mardi soir en Ligue des champions.
Kylian Mbappé et Lionel Messi, les buteurs parisiens face à Leipzig ce mardi soir en Ligue des champions. — Franck Fife / AFP

Je vous laisse, je vais préparer les notes des joueurs du PSG, sur lesquelles vous pourrez intervenir demain matin dès potron-minet. Excellente soirée !

 

 

 

 

Kylian Mbappé sur Canal+ : « On gagne, on prend la tête du groupe. Il y a eu de bonnes choses, d’autres moins […] La chance, on la provoque, ça n’existe pas dans ce genre de matchs. Peut-être qu’on a eu des temps faibles trop faibles mais ce n’est pas une question de chance. »

Les deux penaltys, le premier réussi par Messi, le second raté par Mbappé ? « C’est normal, c’est une question de respect. C’est le meilleur joueur du monde, il vient chez nous. Le deuxième, il me le donne et je l’ai pris. »

Le penalty raté dans les derniers instants aura juste été un gribouillis sur la copie presque parfaite de Kylian Mbappé. Premier buteur, l'attaquant international français aura été le grand homme de ce match, même si c'est Lionel Messi qui a mis un doublé. Avec 7 points, les Parisiens sont leaders du groupe A à mi-parcours de la phase de groupe. Mais sur le plan collectif, il y a vraiment beaucoup de choses à corriger.

90e+6: C'EST TERMINE !!!

90e+5: Sur le contre, Forsberg frappe une frappe qui finit sur le périf'.

90e+4: Cette fois c'est Mbappé qui s'y colle. Et c'est AU-DESSUS !!! 

90e+4: PENALTY POUR PARIS. Gvardiol a bien fauché le Marocain.

90e+2: Hakimi s'écroule dans la surface après un contre mené par Wijnaldum. M. Guida ne bronche pas mais le VAR intervient.

4 minutes d'arrêt de jeu.

89e: Changement germano-allemand au PSG. Draxler est remplacé par Kehrer. Le PSG ne va pas trop attaquer en cette fin de match, on dirait.

87e: Curieux de savoir ce que vont dire les Parisiens si le score ne bouge pas. Oui tu gagnes parce que tu as un gars qui va mille fois plus vite que le commun des mortels, mais encore une fois, le jeu collectif du PSG frôle souvent le néant.

J'avais raté le rouge de Grizou après son doublé. L'Atlético est mené 2-3.

84e: Jaune pour Adams, qui signe décidément une deuxième mi-temps bien pourrave après sa boulette sur l'égalisation parisienne. La faute est sur Messi, qui est décidément sorti de sa torpeur dans cette deuxième période.

83e: Leipzig tente le tout pour le tout avec les entrées de Poulsen, Heinrichs (oui, l'ancien flop monégasque) et Forsberg. Les Allemands vont passer en 4-4-2.

82e: Draxler est très juste dans ce qu'il fait ce soir. On critique assez l'Allemand pour préciser quand il fait de bonnes choses.

79e: Navas qui doit faire la police dans ses 6 mètres avec les poings. Danilo Pereira et ses 2,10 m pour 110 km se font bouger...

77e: C'EST ENCORE TRES CHAUD SUR LE BUT DE NAVAS !!! Verratti se jette pour contrer un tir de Silva. L'Italien détourne dans la foulée une autre frappe. Les Allemands réclament une main de Marco le filou, mais il n'y a rien du tout.

74e: LA PANENKA DE MESSI, qui avait pris à peu près 50 cm d'élan. Paris est devant !

73e: Penalty pour Paris !!! Simakan bouscule l'intenable Mbappé dans la surface. A mon avis, cette décision va faire jaser elle aussi.

72e: La tête de Gvardiol sur coup franc... Juste à côté des buts de Navas.

72e: L'égalisation ne change rien au constat. Ce Paris ne tient que par ses individualités. La doublette Mbappé-Messi a récidivé comme sur le premier but de l'Argentin avec le PSG, contre City.

68e: Pas vernis, les Allemands perdent Klostermann, blessé, dans la foulée de l'égalisation. Le jeune défenseur croate Gvardiol le remplace.

Adams perd un ballon, Mbappé accélère côté droit et centre pour Messi qui marque en deux temps...

67e: MESSIIIIIII !!! Egalisation parisienne contre le cours du jeu.

65e: Orban, dont on n'avait plus trop parlé depuis la fin de première mi-temps, voit sa tête repoussée par Navas. Mais le défenseur hongrois était hors-jeu.

64e: Et jaune pour Hakimi, en grosse difficulté ce soir, pour une faute sur l'entrant Moriba. 

62e: Côté Leipzig, Amadou Haidara, blessé, laisse la place à Ilaix Moriba, l'ancien du Barça. Enfin, un ancien de 18 ans...

61e: On tourne au milieu à Paris. Danilo Pereira remplace Gueye et Wiljnaldum supplée Herrera. Le Portugais vient se placer au sein d'une défense qui passe de quatre à trois, entre Marquinhos et Kimpembe. 

Franchement, c'est tout à fait logique. Le PSG n'existe pas au niveau collectif alors que Leipzig est une machine redoutable.

57e: LA DOUCHE POUR LES PARISIENS !!! But du Français de Leipzig Nordi Mukiele, le piston droit idéalement servi par son homologue à gauche Angeliño, déjà passeur décisif sur le premier but.

55e: On dirait que le PSG va un peu mieux. Messi s'agite enfin après s'être pas mal économisé jusqu'à présent.

51e: Et ça passe encore du côté de Nuno Mendes. Mais le centre de Laimer ne donne rien. Franchement, il n'y a pas un pet de fonds de jeu côté PSG.

50e: Seconde faute de Gueye, sur Simakan cette fois. Attention Idrissa...

49e: Le coup franc de Nkunku... Au-dessus.

48e: Premier carton jaune pour Paris. Il est pour Gueye très en retard sur André Silva. EXCELLENT COUP FRANC A 20 METRES DES BUTS DU PSG, légèrement désaxé vers la gauche.

46e: Et ça repart. Alors que Griezmann a signé un doublé avec les Colchoneros qui reviennent face à Liverpool (2-2). Le retour du héros ?

 

Globalement, même si Mbappé, encore intenable, a vite ouvert la marque, le PSG n'a pas maîtrisé grand-chose dans cette première période. Navas a d'abord sauvé les meubles mais André Silva a fini par égaliser logiquement. On se retrouve dans quelques minutes.

21h48: C'est la mi-temps !

45e: Le premier tir de Messi ce soir est contré en corner. Au début de l'action, Mbappé avait encore mystifié ce pauvre Orban.

43e: Nouvelle occase pour Nkunku. Cette fois, Presko fait le boulot. Mais Paris fait flipper en défense ce soir.

42e: Po, po, po, comment Nkunku a enrhumé Kimpembe... La frappe trop croisée de l'ancien Parisien fait frissonner le Parc.

41e: Oh le une-deux entre Mbappé et Verratti. Kyky s'est sans doute cru hors-jeu car il a mis trois plombes à tirer dans une position très favorable. Le corner ne donne rien.

38e: Jaune pour Simakan. L'ancien Strasbourgeois a fauché Nuno Mendes. Logique. 

37e: Nkunku est énorme, sur la lancée de son début de saison. Passer le Rhin a transformé l'ancien Titi.

34e: Le PSG a été giflé par le but de Leipzig et a repris le contrôle du ballon. Mais le pressing des Taureaux rouges, même s'il est très risqué, met Paris en difficulté.

30e: OH NUNO MENDES !!! Le Portugais avait un boulevard sur son flanc gauche mais son centre est repoussé en corner.

28e: CETTE FOIS C'EST DEDANS POUR LE PORTUGAIS !!! André Silva est à l'affût au second poteau sur un très beau service d'Angeliño. Ce n'est vraiment pas volé pour Leipzig.

27e: LE POTEAU POUR LEIPZIG !!! André Silva récupère une tête de Nkunku qui domine Kimpembe mais sa reprise frappe le montant de Navas. La baraka des grands gardiens sans doute...

25e: LE SAUVETAGE DE MARQUINHOS !!! Sur un coup franc aux 20 m, Mukiele remet acrobatiquement dans l'axe et le capitaine du PSG dégage au-dessus de sa transversale. 

24e: Petite digression pour signaler le but d'Antoine Griezmann avec l'Atlético, qui revient à 1-2 face à Liverpool. Oui, ça a vite démarré au Wanda.

 

23e: Tentative de double une-deux entre Mbappé et Messi, que l'on voit de plus en plus dézoner depuis son flanc droit. Les Allemands ne touchent plus une gonfle.

21e: Marco Verratti est en position de sentinelle. Il ne réussit pas le meilleur début de match de sa carrière pour l'instant.

18e: Carton jaune pour Orban qui met un gros bloc à Mbappé, son bourreau sur le but parisien. Il n'a pas l'air beaucoup plus commode que son homonyme et compatriote Premier ministre, le défenseur hongrois de Leipzig.

18e: Sachez que l'ancien maire parisien Jean Tiberi est présent ce soir au Parc. Voilà, c'est dit.

15e: Qu’est-ce que ça tombe sur le terrain, des deux côtés ! Mais l’arbitrage de l’Italien M. Guida est réglé sur le mode « Premier League » pour l’instant. Nuno Mendes a fait un bon vol mais apparemment sans faute allemande.

13e: Bon, Mbappé est bien l'arme fatale mais le PSG peut dire merci à Navas et à ses trois arrêts.

Il y avait peut-être une faute de Messi sur André Silva au départ devant la surface parisienne. Mais après, ça va très vite avec la relance de Marquinhos sur Draxler et puis Kyky qui a accéléré et endormi Orban. Frappe entre les jambes du défenseur hongrois de Leipzig et ficelle...

10e: BUUUUUUUUUUUUUUUUUT. KYLIAN MBAPPE. Le Parc explose. 

7e: Et sur le contre, c'est UNE DOUBLE PARADE DE NAVAS. Bon, c'est surtout la première qui est belle sur une tête de Silva bien seul.

7e: La reprise ninja extérieur du droit de Draxler !!! On dirait du Ibra mais c'est au-dessus.

5e: LE GESTE DE MESSI ! Ce grand pont de l'extérieur du gauche sur Klostermann, alors que la Pulga est balle au but. L'action n'aboutit pas mais c'était très, très beau.

3e: L'ARRET DE NAVAS ! Après un ballon perdu par Paris, Nkunku tergiverse trop avant de servir Laimer et l'Autrichien envoie une frappe un peu pourrie que le gardien du PSG doit quand même repousser en corner.

1re: La mobylette en action !!! Mbappé déboule côté gauche mais il va trop vite et personne n'est là pour reprendre son centre.

1re: C'EST PARTI POUR UN MATCH DE FOLIE. On se le souhaite en tout cas.

20h55: Non, on ne commentera pas le look de Ronaldinho, l'invité du PSG qui fâche le Barça.

 

20h50: Le principal adversaire du PSG dans le groupe a mieux réussi que lui à Bruges (doux euphémisme). Doublé de Mahrez au passage. Bon a priori, on les tient les deux premiers du groupe. On s'y attendait un peu en même temps.

 

20h45: Tibopino, un fan comme un autre.

 

20h40: C'est la question qui taraude tous les supporteurs du PSG. Julien apporte sa réponse.

 

20h35: Trois Français à Leipzig, avec Simakan, Mukiele et Nkunku.

 

20h30: Bonsoir à toutes et tous ! On commence par la compo dont on vous a déjà un peu parlé. Le mystérieux Draxler profite des absences de Neymar, Di Maria et Icardi pour s'incruster dans l'équipe. 

 

Le feuilleton romantico-sportif autour de la famille Icardi l’avait presque fait oublier, mais il y a un match de Ligue des champions ce mardi soir au Parc des Princes. Pas très conquérant en championnat, le PSG reste sur une victoire de prestige en C1 face à City (2-0) avant d’accueillir le RB Leipzig ce mardi.

Dernière de la poule avec zéro point, seulement 8e de Bundesliga, l’équipe allemande a perdu ses ailes depuis le début de saison. Même si l’ex-Parisien Nkunku marche sur l’eau, Messi et ses amis partent grands favoris d’un match qu’ils disputeront sans Neymar, Paredes, Ramos (blessés), Di Maria (suspendu) et donc Icardi (vous savez pourquoi). En revanche, après sa guérison express, Keylor Navas commencera dans les buts au détriment de Donnarumma.

» Parce que le PSG est souvent plus sexy en C1 qu’en L1, on se dit à tout à l’heure