Tour de France 2021: Van der Poel s'impose en haut de Mûr-de-Bretagne et prend le maillot jaune à Alaphilippe... La 2e étape à revivre en direct

CYCLISME Encore une arrivée très favorable au premier maillot jaune de l'épreuve

J.L., N.C.

— 

Mathieu van der Poel
Mathieu van der Poel — AFP

La situation de la course

Victoire de Mathieu van der Poel

17h46Désolé mais je ne vais pas traîner par ici, j'ai un live Pays-Bas-République tchèque sur le feu. Coup d'envoi dans un quart d'heure, venez si ça vous intéresse c'est par ici. Merci à tous d'avoir été là en tout cas, on se retrouve demain pour la 3e étape. Et si vous êtes foot, restez dans le coin on est ensemble jusqu'à 23h00. Ciao !

17h44: La belle histoire. Tellement fort le gamin..

 

17h42: Confirmé pour van der Poel, qui prend le maillot jaune pour son premier Tour de France. Rien à dire, il était intouchable aujourd'huI.

0km: L'ETAPE POUR VAN DER POEL !!! ET IL VA ALLER CHERCHER LE MAILLOT AUSSI, JULIAN EST TROP LOIN !!

500m: Colbrelli y va maintenant, mais Van der Poel est le plus fort aujourd'hui on dirait bien ! 

1kmQuintana attaque le premier, puis Van der Poel remet ça derrière !! Pogacar facile, Julian un peu plus loin.

2kmC'est partiiiiiiiiiiiiiiii !!1,6 km de bonheur, Ineos fait le forcing au pied avec RIchie Porte pour mener tout le monde.

4km: A deux bornes de Mûr !! Mettez vous à l'aise ça va partir de tous les côtés très très bientôt.

6km: Ca file à 70km/h sur des routes très étroites là. Pas le temps de lambiner avant le feu d'artifices final. Tous les gros sont là, y'a plus qu'à se poser et admirer.

9km: Les Ineos à bloc pour durcir encore plus avant la montée finale. Carapaz la veut?

11km: Le peloton a explosé évidemment dans la montée. Le groupe principal à l'avant est composé d'environ 80 coureurs. Les sprinters et les grands blessés d'hier font finir tranquillement.

13km: Grosse débauche d'énergie de ces coureurs pour quelques secondes. Enfin Van der Poel et Alaph' je comprends, mais Pogacar et Roglic ? C'est pas forcément maintenant qu'ils veulent le maillot jaune, je suppose.

15kmVan der Poel passe en tête, il prend donc les 8 secondes de bonifs. Pogacar 2e (5''), Roglic 3e (2''), Alaphilippe 4e. Pas de bonifs pour Julian.

16km: 15 secondes d'avance pour le Néerlandais, les autres favoris temporisent derrière.

16,5km: Van der Poel qui y va !! Je m'attendais pas à un cador comme ça dès les premiers mètres de la montée.

17kmCa y est la course entre dans le dur ! Theuns est passé en tête mais a été repris dans la foulée, peloton groupé alors qu'on arrive au pied de Mûr-de-Bretagne.

18,5kmTheuns est parti seul en tête, à l'approche de la côte du village. C'est fini pour Cabot.

20km: Pour répondre au comm de Hugo tout à l'heure >>

Je ne sais pas si c'est la dernière fois, mais en essayant de chercher un peu de tête comme ça j'ai pensé à Lino-VIrenque, et effectivement en 1992 Pascal Lino a pris le maillot jaune à Richard coeur de Lion en début de Tour. Si quelqu'un a un exemple plus récent, qu'il n'hésite pas !

22km: Julian Alaphilippe sur ses ambitions du jour >> «C'est un peu le même type d'arrivée [qu'hier], je ne sais pas si ce sera le même scenario mais on va tout faire pour. L'objectif est de garder le maillot juane, ensuite on verra comment ça se passe dans le final.»

24km: Dans 7 bornes on est pied de la première côte de ce final !! Niveau d'excitation => beaucoup.

25km: L'écart se réduit, se réduit, irrémédiablement. 1'20 désormais entre les deux hommes et le peloton.

27km: AH OK. Précision parce que la trad s'était un peu emmêlée les pinceaux sur France 2, Pogacar ne parlait pas de lui mais de son coéquipier Marc Hirschi, qui lui effectivement a très lourdement chuté hier. On l'a vu complètement KO dans le fossé, c'était impressionnant. Et donc il se bat mais pas sûr du tout qu'il puisse continuer longtemps ce Tour.

29km: Pour qu'on soit bien au clair sur ce qui nous attend > On aura d'abord la côte du village de Mûr-de-Bretagne, classé en 4e catégorie, puis la première ascension de Mûr (ou de la côte de Menez Hiez pour les puristes), et enfin la seconde, en haut de laquelle sera jugée l'arrivée.

32km: Tadej Pogacar pas très serein sur son état de santé après la chute d'hier > «J'ai mal à l'épaule, au bras, ce n'est pas cassé mais j'ai mal. Je vais essayer d'arriver à Paris.» Alors je sais pas si y'a un peu de bluff, parce qu'il avait pas l'air si cabossé que ça hier à l'arrivée.

34km: Alors que l'on arrive dans la commune d'Uzel, connue pour être le lieu de naissance de Fulgence Bienvenüe..... Qui est........Qui est.......... l'inventeur du métro, vous l'aviez je suis sûr.

36km: On y arrive on y arrive !

 

39km: Theuns et Cabot ont toujours 1'45 d'avance. Ils ne se posent pas de question, ils roulent ils roulent, même s'ils se doutent bien que ce sera compliqué.

42km: Alors non, eux n'ont rien fait les pauvres, on va les laisser tranquille. Mais on voit à peu près ce que tu veux dire.

 

44km: Commentaire de Maëla

«J'informe celui qui a écrit l'article que c'est la commune qui s'appelle Mûr de Bretagne et que la côte est la côte de Menez Hiez. Et qu'à côté il y a le lac de Guerlédan»

>> Tout à fait, c'est bien de le préciser. On dit l'ascension de Mûr-de-Bretagne par facilité mais c'est bien la côte de Menez Hiez son vrai nom. Quant au lac, on vient de le voir à la télé en plan aérien là, c'est magnifique. Allez en Bretagne (et mangez des pommes).

47km: La Deceuninck-Quick-Step de Julian fait le tempo à l'avant du peloton, les UAE de Pogacar pas loin derrière. Voire à côté. La Bora et Alpecin dans les parages également.

49km: Et voilà, grand soleil sur la route à présent. C'est pas tout à fait ma région mais je la connais la Bretagne quand même (et puis j'ai un ami breton en plus).

51km: Commentaire de Hugo Couturier

«Bonjour ! De retour dans les commentaires de 20 minutes pour la 7e année consécutive ! Petite question au liveur. Quelle est la dernière fois qu'un français a succédé à un autre français au maillot jaune ? Merci !»

>> Déjà, merci Hugo pour ta fidélité ! 7e année consécutive, comme moi en fait puisque je suis arrivé ici au moment du Tour 2014 :) Mais j'arrête de raconter ma vie... Très, très bonne question que tu me poses là. J'avoue ne pas avoir la réponse, je vais faire mes petites recherches. Mais je suppose que ta question n'est pas innocente. Tu pensais à qui comme Français du coup pour aujourd'hui ?

54km: On vient d'entendre Alexis Vuillermoz, vainqueur à Mûr sur le Tour 2015. Lui met une petite pièce sur Michael Matthews aujourd'hui. Pas impossible du tout, l'Australien a montré hier qu'il était bien là en prenant la 2e place.

56km: Un des gros challengers de Julian pour la victoire d'étape. On t'aime bien Mathieu mais nous on espère que tes jambes répondront exactement pareil.

 

58km: L'écart se maintient autour de 1'45. Clairement le peloton gère son affaire, alors qu'on quitte la cote pour repartir à l'intérieur des terres.

60km: Allez on repart pour un bon bout de plat là. Dans 40 bornes on arrive sur le village de Mûr-de-Bretagne, on aura une première côte, puis le premier passage sur LE mur.

62km: Des nouvelles de la personne la plus intelligente du monde.

 

65km: Jérémy Cabot, à ne pas confondre avec Jimmy bien sûr. Le coureur de Total Direct Energie dispute son premier Tour de France. Et fait déjà parler de lui devant, c'est bien gamin (il a 29 ans).

67km: Du renfort pour le Belge, avec Cabot qui revient sur lui à l'instant. A deux, ce sera quand même mieux...

70km: Bon bah Theuns il en a vraiment marre, il se fait la malle tout seul. A 70 bornes de l'arrivée on lui souhaite bon courage bien sûr.

73km: Le climax de cette étape, ce sera bien sûr la double ascension de la côte de Mûr-de-Bretagne. Un raidard bien connu, qui convient parfaitement aux qualités d'Alalphilippe. Mais pas qu'aux siennes... On a déjà hâte en tout cas. En attendant, si vous ne l'avez pas encore lu, petite présentation par notre envoyé spécial sur ce début de Tour.

 

75km: Je donne pas cher du petit groupe de tête, où l'entente n'est pas bonne du tout. Je crois que les 4 qui ne sont pas intéressés par le maillot à pois en ont un peu marre de la guéguerre entre Perez et Schelling, qui s'attaquent l'un l'autre à 2 bornes du sommet alors qu'un petit sprint sur 300m suffit. Là du coup ça créé des cassures et ça désorganise tout.

77km: «Comme on pouvait s'y attendre il pleut à nouveau sur la route du Tour, alors qu'on s'approche de Saint-Brieuc». Tout de suite on est en Bretagne on se permet de dénigrer la météo. Alors qu'en fait il ne pleut pas en Bretagne, c'est juste qu'il fait beau plusieurs fois par jour.

78kmLe point sur la course, donc. Vous allez voir c'est assez simple >>

- un groupe d'échappés composé de 6 coureurs (dont les Français Cabot et Perez)

- le peloton, actuellement à 1'40, qui gère tranquillou l'écart derrière.

80km: Ohlala grosse baston encore entre Schelling et Anthony Perez pour le maillot à pois. Cette fois c'est le Néerlandais qui passe en tête et qui conserve un petit point d'avance sur le Français.

81km: Je laisse passer la 2e côte de 4e cat de la journée et je vous fais un point complet de la course.

82km: Bon avec tout ça on est bien à la bourre, mais rassurez-vous cette étape n'est pas jouée. L'important est qu'on soit bien là pour le doublé de Julian en haut de Mûr.

15h39: Allez lààààààà, Nico 1 - 0 l'informatique (enfin y'a eu besoin des prolongations quand même)

15h25: Problème technique, on arrive promis !

Nous rencontrons actuellement un souci technique sur ce live du Tour de France, on est en train de gérer tout ça, et on arrive dans quelques minutes promis. Pour patienter vous pouvez venir me voir sur le live de l’Euro 2021 !

14h00 : Salut tout le monde ! En attendant de prendre l’antenne, on vous partage notre petite sucrerie de la journée » Le résumé anticipé de l’étape

 

Un peu refroidi par les chutes de la veille, le peloton entame cette deuxième étape tout doucettement. Cela n’empêche pas Christopher Froome de mettre pied à terre avant Lannion, au plus grand désespoir de sa nouvelle équipe qui pensait avoir recruté un ancien vainqueur du Tour à place de son cousin guignard et maladroit. Deux régionaux de l’étape se font la malle à Paimpol (Elie Gesbert et Julien Simon), accompagnés d’un type de la DSM dont tout le monde oubliera le nom immédiatement. Ça tombe dru dès la Côte de Pordic, où un spectateur est plaqué par un gendarme juste avant le passage du peloton à cause d’une pancarte mêlant islamo-gauchisme, élections régionales, et dopage. Renseignement pris, c’est moins le message que la longueur démesurée de la dite pancarte qui posait problème.

 

Bref, le peloton mené par la Quick Step maintient l’écart sous les cinq minutes avant de mettre le turbo juste avant l’Alpe d’Huez du coin. Une nouvelle chute à la sortie de Ploeuc-sur-Lié est fatale à Carapaz, deuxième leader d’Ineos à tomber au champ d’honneur, ainsi qu’à la voiture transportant Chris Froome, mais c’est un détail. La suite ? Les maillots bleus qui vissent, Julian qui sort, Roglic qui essaie mais qui n’y arrive pas, et 30 secondes d’avance déjà au général pour le Français après deux jours de course. Et s’il nous refaisait le coup de 2019.

A force, il ne nous surprend plus, mais tout de même. Qui aurait pu penser que Julian Alaphilippe trouverait le moyen d'éparpiller les gros bras sur une pente à un petit 5% de moyenne dés le premier jour de course? Personne, et surtout pas Wout Van Aert et Adrian Van der Poel, qui ont dû l'avoir mauvaise en se couchant dimanche soir. Le pire dans tout ça ? L'arrivée de dimanche au Mûr-de-Bretagne, autrement plus difficile sur le papier que la Fosse aux Loups, convient encore mieux au leader du Tour. S'il a bien récupéré, on ne voit qui peut venir le chatouiller sur cette rampel à 7%, même si Roglic et Pogaçar essaieront sûrement, comme samedi. 

 

Rendez-vous à partir de 15h pour une nouvelle démonstration du champion du monde