Mondial de handball : Les Bleus déroulent contre l'Autriche et se qualifient pour le tour principal, le match à revivre

MONDIAUX Séduisante en ouverture contre la Norvège, la troupe de Guillaume Gilles doit confirmer face à l'adversaire le plus faible du groupe

Julien Laloye

— 

Dika Mem a retrouvé de l'allant contre l'Autriche.
Dika Mem a retrouvé de l'allant contre l'Autriche. — Anne-Christine POUJOULAT / POOL / AFP

FRANCE - AUTRICHE (35-28, score final)

FINITO. Bravo les Bleus qui n'ont pas connu de trou d'air après la belle impression laissée contre la Norvège. Il ne faut pas crier au retour des Experts invincibles, bien sûr, mais cette équipe a de la gueule quand elle joue comme ça. Hâte de les voir remettre ça contre la Suisse. Bises tout le monde, on se retrouve tout à l'heure pour Angers-PSG

59e: Allez Descat qui enquille depuis son aile, lui a eu un peu de déchet ce soir, mais il ne refuse jamais un tir ouvert et c'est ce qu'on lui demande. 34-28, les Autrichiens maquillent un peu le score pour finir. 

57eFABREGAS POPOPOPO il vient nettoyer les toiles d'araignée après un bon décalage de Mahé. Nos pivots se sont régalés ce soir malgré la carrure importante de Wagner en face. Enfin il est sorti depuis longtemps le pauvre. Complètement cramé

55e: Allez on éteint la révolte sur une belle interception de Valentin Porte. Belle intensité défensive tricolore juque-là, rien à dire sur l'implication des gars. Quel changement par rapport à la Serbie il y a même pas une semaine. 

53e: Alors par contre je sais pas ce qu'on a foutu pour se retrouver à quatre sur le terrain mais n'essayez pas ça chez vous, c'est une cascade réservée aux professionnels. On prend la marée sur l'attaque suivante évidemment. 31-25

51e: Kentin Mahé il me fait penser aux vieux numéros 10 qui réglaent chaussettes baissées sur les terrains amateurs le dimanche matin sous la neige. L'air de sortir du lit, des feintes de papy mais une classe folle à la mène

49e: Descat qui nous fait une FLo Tov pour aller conclure côté opposé mais il se déporte un peu trop à droit et touche le poteau. Les Autrichiens commencent à lâcher l'affaire physiquement

47e: DEUX MINUTES MONSIEUR HUBER L'AUTRICHIEN. Et oui elle est vilaine cette défense en zone sur Karabatic, qui avait posé ses fesses au pivot. 30-22

45e: Enorme boulot de Remili sur cette seconde mi-temps. Il éclaire tout notre jeu offensif, alors que Kentin Mahé est un peu plus en retrait par rapport à l'autre jour. 29-22, la croisière s'amuse

43e: On a un peu lâché la bride en défense mais pas de dégâts pour le moment puisqu'on marque sur chque possession. (Et évidemment Remili foire son tir au moment précis où j'écris ces lignes). 28-21

41e: LE VOILA MON VALENTIN !!!! Franchement c'est propre ce qu'on fait en attaque, même en infériorité numérique. Remili trouve un angle de passe au dernier moment après avoir navigué dans la défense autrichienne. Porte se déporte, et ça fait BOUM. 

 

39eVINCENT GERARD AGAIN !!!! Il sanctionne le n'importe quoi autrichien en attaque. Faire sortir ton gardien pour balancer un cachou au-dessus au bout de cinq secondes de possession. But depuis sa cage. 25-18.

37e: Quel punch le petit Descat sur son aile. Un turbo à chque reprise d'appui. Et l'écart qui grimpe, qui grimpe. 24-17, et un seul joueur tricolore qui n'a pas encore croqué ce soir, Valentin Porte, entré à la pause à la place d'Abalo. 

35eMAHE S'Y MET AUSSI !!! Passe merveilleuse au sol pour Fabregas (ou Karabatic je regarde le match sur mon téléphone, pas facile de les distinguer). En tout cas les changements n'ont pas destabilisé les Bleus. 22-17.

33e: Remili c'est Magic Johnson ce soir. Que des passes cachées pour offrir des duels aux copains.  Descat se régale sur la dernière offrande du Parisien. 21-16. 

31e: Allez on y retourne. Fabregas, Remili et Porte font leur entrée. A eux de ne pas baisser d'intensité pour ne pas ressortir du match. Ca démarre parfaitement avec une belel apsse aveugle de Remili pour Fabregas. 19-14. 

30e: ARGHHHH Dika n'a pas le temps de lancer le bras, il restait trop peu de temps pour bosser une attaque placée digne de ce nom. Rien de grave, l'équipe de France termine cette première mi-temps sans fausse note. 17-13, à confirmer après le repos. 

29e: Celui d'Abalo par contre c'est non. Jack Bauer en avait marre de se faire souiller par l'attaque française. On a la balle pour tourner à +5, pas de raison de se presser messieurs

27e: Déjà dix parades pour vincent Gérard qui remet l'église au centre du village. Les deux gardiens tricolores sont bien dans leur mondial. 17-12 après un nouveau lob de Guigou sur penalty

25e: Cela dit ne faisons pas trop les malins, l'écart oscille entre 3 et 4 buts, pas de quoi s'endormir en regardant le Danube au clair de lune. 16-12 après le premier but en championnat du monde d'Acquevillo

23e: Je suis un peu troublé depuis tout à l'heure en entendant Margoot prononcer à la volée des "bien joué T'es tchèque". A se demander contre qui on joue, parce qu'a priori je vois de Tchèques nulle part. Un bon autrichien, ils s'appelle Wagner, pas Tetcheck, ça complique tout. 

21e: Des arbitres britanniques ce soir? Ca laisse beaucoup jouer après les petits contacts, mais tout à fait équitablement, il faut le reconnaître. Le pivot mastoc autrichien en profite sur ce coup-là. 14-10

19e: LA BOMBINETTE DE DIKA MEM !!!!! Lucarne opposé mes aïeux. Du Daniel Narcisse de la grande époque, avec un style un peu plus délié, si je puis me permettre. Reste à serrer un peu la vis derrière. 13-9

17e: POUAH ZIKOVIC. Il vient de trouer la cage française heureusement que Gérard a pas bougé sinon c'étiat l'hosto direct. Quelle force sur ce tir à sept mètres. Rien de grave on continue à faire la course en tête malgré l'échec de Dipanda

15e: Guillaume Gille commence à faire tourner un peu maintenant que les Bleus ont montré qu'ils maîtrisaient les évènements. Luka Karabatic en profite pour gonfler ses stats. Même Vincent Gérard en profite pour marquer alors que l'Autriche avait fait sortir son gardien. 10-5

13e: J'aime beaucoup ce que fait Lagarde depuis le début. Sans fioritures, la passe quand un espace se libère, la bonne feinte pour s'ouvrir l'intervalle et fusiller Bauer. Deux pions de suite qui font du bien. +4

11e: OUI VINCENT !!! Le duel gagné sur une perte de balle évitable de Mem. Sauf que bon Jack -Thomas- de son vrai nom Bauer qui réussit le même sauvetage sur Guigou. 7-5. 

9e: Jack Bauer qui nous sort le pénoche de Guigou. Dommage il y avait un premier écart au bout. On est sanctionnée par une chevauchée de Wagner sur le contre. Le gars fait 300 kg je vous raconte pas comment il fait mal à l'impact

7e: La relation Lagarde-Tournat c'est du cousu main so far. Le pivot tricolore fusille Le vincent Gerardzinner local. 7-4, tout va bien et c'est fluide en attaque avec la gonfle. 

5e: LE PETIT LOB DE GUIGOU. Sur penalty certes mais quand c'est soyeux faut le dire. Et Mem envoie une chiche intergalactique derrière de Dika Mem, qui donne 2 buts d'avance avant une exclusion temporaire, la première du match. 

4e: Vincent Gérard doit se mettre dedans lui aussi après un premier match ou c'est Pardin qui a pris la lumière. Pour l'instant Zeiner, le Zizou autrichien, gagne tous ses duels. 3-3

3e: MAIS OUI MON LUCHO. Les ailes éternelles fonctionnent parfaitement en ce début de match. Un pion pour Guigou, un autre pour Abalo. C'est plus délicat de l'autre côté du parquet. 3-2

2e: Et bien écoutez ça commence par une belle attaque placée conclue par un coup de fusil de Tournat après une passe cachée délicieuse de Lagarde. 1-0

1eALLEZ GO GO GO. Tout de suite dans le matchs messieurs svp. 

17h58: On attend aussi un peu mieux de Dika Mem, un des meilleurs arrières-droits du monde, un peu en dedans depuis le début du rassemblement. C'est le bon moment pour le relancer

17h54: Les explications du sélectionneur, qui est encore le mieux placé pour justifier ses choix. Envie de tester une nouvelle charnière défensive, dit-il (Lagarde et Tournant). N'Guessan est out, blessé à l'adducteur

 

17h50: Pas mal de changements dans le sept de départ tricolore par rapport à la Norvège. Comme l'impression que Guillaume Gilles veut concerner tout le monde alors que la compétition peut être encore trèèèèèèèès longue

 

17h46: Salut la familia, on se retrouve tranquillement en Egypte où les Bleus ont entamé leur échauffement dans une ambiance intime, Covid oblige. 

Un match où l’équipe de France a tout à perdre et rien à gagner, littéralement. Bien lancés par leur victoire inaugurale inattendue face à la Norvège​, les Bleus doivent en théorie rouler sur l’Autriche et additionner les points en vue de la suite. Un problème en chemin ? Les Autrichiens, programmés pour viser le 2e tour, ont buté sur des Suisses à peine sortis de l’avion. S’ils perdent ce soir (c’est tout ce qu’on leur souhaite), ils finiront sans doute derniers du groupe, ce qui signifie que la victoire française comptera pour du beurre. Une défaite tricolore, en revanche, et tout serait remis à plat. Les joies des règlements pondus par la Fédération internationale de ce beau sport. Bref, les Bleus ne pouvant maîtriser que leur terrain, on compte sur eux pour ne pas dégringoler de haut. La défense de Fabregas, les arrêts de Pardin, les flèches de Mahé, on veut la même que l’autre jour les enfants !