Morgan Sanson a sauvé l'OM samedi soir en égalisant dans les dernières  secondes face à Metz.
Morgan Sanson a sauvé l'OM samedi soir en égalisant dans les dernières secondes face à Metz. — Sylvain THOMAS / AFP

FOOTBALL

OM-FC Metz EN DIRECT : Sanson sauve les Marseillais d'une nouvelle défaite à domicile en égalisant dans les dernières secondes, revivez le match ici

L'Olympique de Marseille qui n'a toujours pas gagné la moindre rencontre à domicile depuis le début de saison accueille le FC Metz à 21h au stade Vélodrome

20h57: Merci à tous d’avoir suivi cette rencontre avec nous. L’Olympique de Marseille peut remercier son sauveur Morgan Sanson, qui en égalisant à la dernière minute, évite une défaite fâcheuse à son équipe. Les Messins peuvent s’en vouloir même si les Marseillais ont dominé le match, mais en restant toujours aussi mauvais dans la finition.

90e+4: C'est fini au stade Vélodrome, avec un nouveau match nul miraculeux 1-1. Cette fois c'est Sanson qui sauve des Marseillais qui ont beaucoup trop gaché. Le FC Metz peut s'en vouloir. 

90e+4: BUUUUUUUT de l'OM. Cette fois c'est Morgan Sanson qui vient sauver les Marseillais d'une nouvelle défaite à domicile. Sur un centre de Radonjic, Sanson l'enroule pleine lunette. 1-1 ! C'est dingue ! 

90+1: Mandanda sauve les Marseillais du 2-0 en se couchant bien pour détourner une tête. Payet gâche la contre-attaque.

90e: Il y aura 4 minutes de temps additionnel. 

88e : Radonjic toujours aussi mauvais dans ses choix, plutôt que de faire une passe pour écarter le jeu, il s’enferme. Les Messins auraient pu marquer en contre-attaque.

85e: Double changement pour Metz, sortie de N'Guette et Boulaya pour Yade et Tchimbembe.

84e : Nouvelle occasion pour Benedetto qui se couche bien pour fouetter la balle, ça passe à côté des buts d’Oukidja. Le Marseillais n’a plus marqué depuis 7 matchs !

82e: Triple changement pour Villas Boas ! Qui tente de galvaniser son équipe avec les entrées de Gueye de Radonjic et de Lopez à la place de Kamara, Thauvin et de Caleta Car. Changement offensif. 

79e: Plutôt que de les réveiller, l’ouverture du score du FC Metz, a timoré les Olympiens. Ils ont de plus en plus de mal à combiner les uns avec les autres et font des fautes bêtes.