Leipzig - PSG: Magnifique PSG ! Les Parisiens cartonnent Leipzig et se qualifient pour leur première finale de C1

FOOTBALL Les Parisiens sont à 90 minutes (ou un peu plus) de la première finale de Ligue des champions de leur histoire

Nicolas Camus

— 

Angel Di Maria deuxième buteur du PSG
Angel Di Maria deuxième buteur du PSG — AFP

23h19Allez, on va fermer ce live match. MAIS, la soirée n'est pas fini. Vous pouvez rebasculer vers notre live général, ICI, qui sera tenu toute la nuit par mes valeureux collègues. Vous y trouverez des réactions, des images de joie, des analyses de notre envoyé spécial, TOUT. Moi je vous dis à demain pour l'autre demie !! La bise. 

23h12: Vous prendrez bien un peu de Nasser >>

«Je suis fier des joueurs, du staff. On est bien ici, on ne voulait pas rentrer à Paris. Ce soir, c'est un rêve, mais il ne faut pas s’arrêter là. Cette victoire est pour les supporters aussi. Ils attendent depuis longtemps cette soirée historique.»

23h05: Ah oui, grosse ambiance aux abords du Parc ce soir. Je déconnais quand je parlais des feux d'artifice tout à l'heure, mais pourquoi pas hein. 

 

23h02: Les mots de l'homme du match, Angel Di Maria > 

«On est très contents. L’équipe a fait un grand match, du très bon travail, on voulait marquer l’historie du club, on l’a fait. On est en finale, et si on continue comme aujourd’hui on pourra faire quelque chose de grand.

Faiblesse de RDB ? C’est nous qui les avons rendu faibles. On a très bien joué. On a mis de l’énergie, on savait qu’on pourrait se qualifier en faisant ça. On a très bien commencé le match et on ne leur a pas laissé de chance.»

22h56: C'est peu dire qu'elle était attendue ! Et c'est pas Nasser qui dira le contraire, notamment. 

 

22h53: Victoire logique, qu'on espérait avant le match. Mais le score et la maîtrise affichée sont de très bon augure pour les Parisiens. On leur a suffisamment reproché de ne pas être à la hauteur de l'événement qu'on peut saluer leur match ce soir. Ils étaient favoris, ils ont assumé. 

92eTER-MI-NE !!!! Le PSG est en finale de la Ligue des champions, oui oui oui ! C'est historique pour le club parisien, et aussi pour le foot français. C'est seulement le 5e club français à en jouer une. En attendant le 6e demain? 

90e: DEUX MINUTES ET C'EST LA QUILLE. Préparez les feux d'artifice sur le Champ-de-Mars. 

89e: Les Parisiens jouent à la baballe en attendant la délivrance. Les Allemands jouent vers le but adverse histoire de, mais le coeur n'y est plus vraiment. Etonnant. 

87e: Neymaaaaar il se rate sur sa reprise dommage ! Super ouverture de Verratti (déjà), Sarabia centre fort devant le but mais le Brésilien ne peut pas la reprendre, gêné par la défense allemande. 

85e: Choupo et Sarabia entrent à leur tour. Mbappé et Di Maria laissent leur place. Logique, il faut reposer les troupes pour la finale. 

83e: Verratti qui entre, donc, avec Draxler. Paredes et Herrera out. 

81e: Oh la double occase pour Leipzig ! C'est Schick je crois qui reprend en deuxième, à bout portant, mais c'est sauvé par Thiago Silva qui s'est bien jeté. Pouah fallait y aller sur celle-là... 

78e: Ah, Verratti va faire son entrée. Alors ça, je l'avais pas vu venir. C'est bien de lui donner un peu de rythme pour dimanche, mais faut vraiment être sûr de soi. S'il se refait mal, même un peu, c'est plié. 

76e: Rha, Mbappé et Neymar qui se font des politesses sur ce deux contre un à jouer et ça se termine par une glissade du Brésilien. Ça aurait dû faire but, m'enfin... D'ailleurs, il serait temps de reposer un peu les deux non ? 

75e: Et Rico solide aussi ! La frappe lui venait dessus mais elle était puissante, fallait pas oublier ses abdos. 

73e: Les Allemands jettent leurs dernière forces dans la bataille. Mais pour l'instant Paris ne laisse rien passer, à l'image de Kimpembe là qui vient sauver la maison grâce à un super tacle devant Poulsen. 

71e: Mbappé !! Le passement de jambes à la vitesse de l'éclair et la frappe de mule dans la foulée, en plein dans les gants de Gulacsi. Et Paredes qui tente sa chance de loin dans la foulée mais c'est un peu écrasé. 

69eAAaaaAAaah Mbappé qui ne peut pas cadrer sa tête ! Di Maria à la passe, pour changer... 

67e: Herrera et Paredes ça fait pas de bruit mais c'est partout. J'avoue j'ai mis longtemps à trouver l'utilité de Paredes, notamment, mais il a vraiment haussé son niveau cette saison. 

65e: On n'a pas assez dit que le pied gauche de Di Maria avait manqué contre l'Atalanta. Enfin si, on l'a dit 100 fois mais c'est jamais assez. Le gars téléguide ses centres avec une manette de la Nasa, c'est pas possible. 

63e: Le PSG à moins de 30 minutes de sa première finale de LdC. On dit ça on dit rien. 

61e: La reconnaissance du peuple pour Nordi. 

 

59e: Bref, cette fois c'est vraiment l'autoroute vers la finale ! On ne voit pas bien ce qui peut arriver au PSG, même si les années précédentes tout ça tout ça. A un moment il faut arrêter. 

57e: Je vous explique > L'Espagnol rate d'abord son contrôle sur une super ouverture de Di Maria, ensuite les Allemands se dégagent mal, Mukiele cherche la faute sur un contact avec herrera mais il y a rien, Di Maria récupère et centre, Bernat qui était toujours là et qui est couvert par Mukiele toujours au sol met une belle tête décroisée. C'est un peu décousu pardon mais je vous retranscris pêle-mêle. 

56eLE BUT PARISIEN OUIIIIIIIIIIII. Bernat de la tête au terme d'une action de grand n'importe quoi !

55e: Neymar qui va gratter une faute au niveau du poteau de corner pour faire remonter tout le monde. Ça fait du bien. 

53e: Ouuh la frappe puissante de Forsberg, ça passe assez largement au-dessus finalement mais ça suffit à faire passer un frisson dans mon petit corps. 

52e: Vivement le contre supersonique de Kyky pour tuer le suspense. Après ça il pourra aller se reposer un peu. 

51e: Attention lààààà, c'est pas une bonne idée de se faire des politesses près de sa surface. Leipzig tente de mettre du rythme pour revenir, c'est pas fini. 

49e: Allez, il faut bien repartir là pour les Parisiens et ne pas jouer à se faire peur dans le premier quart d'heure. Ensuite ça pourra dérouler. 

47e: (Autre) petite stat au passage. Neymar le clutch player. 

 

46eCA REPART. Avec deux changements côté allemand. Olmo et Nkunku sont remplacés par Schick et Forsberg.

21h51: L'homme de la première période. Mais Neymar et Mbappé sont au-dessus aussi. Les Allemands ne savent plus quoi faire contre les trois là. 

 

45e+2MI-TEMPS. Les Parisiens mènent 2-0 au terme d'une première période quasi parfaite. Le PSG a tout pour aller en finale, mais il reste encore beaucoup de temps. En tout cas pour l'instant il n'y a pas photo entre les deux équipes. 

45e: NEYMAR QUI LOUPE LE TROISIEME dans la foulée !! Usain Mbappé dépose tout le monde à droite, il temporise et sert le Ney qui arrive lancé. Sa frappe enroulée passe juuuuuste à côté du but, zzzzzzzzzzzz. 

43e: Quel cadeau, mais quel cadeau... J'en reviens pas. Et les Parisiens qui exploitent ça parfaitement. Road to Lisbonne (ah on y est déjà?)

42eDI MARIAAAAAAAAAAAA qui fait le break !!! Mais quelle erreur de Gulacsi c'est pas possible ??!! Relance moisie trop longue pour son défenseur, c'est récupéré par un Parisien qui centre tout de suite, Neymar dévie pour l'Argentin, qui conclut avec sang froid. 

40e: Rha, Mbappé qui s'arrache pour centrer mais ça manque de présence dans la surface. C'est là qu'il manque Icardi, mais en même temps le match est tellement serré au milieu que Paredes n'est pas de trop pour équilibrer tout ça. 

37e: Entre ses ratés et ses poteaux, il n'y arrive pas pour l'instant le Brésilien dans ce Final 8. Mais il marquera avant la fin de la compétition, c'est écrit. 

35eOH LE POTEAU DE NEYMAR ENCORE. Inspiration du Ney qui frappe un coup franc très excentré sur le côté droit directement, ça a complètement surpris Gulacsi mais le gardien allemand a été sauvé par son poteau. 

33e: C'est Verdun là au milieu, y'a plus personne qui peut jouer au foot. 

31e: Le RBL qui multiplie les fautes au milieu de terrain. Ils ont compris qu'il fallait couper les transitions à la racine. Attention quand même à la collection de cartons (ou en fait non, pas attention, allez-y les gars faites-vous plaisir). 

29e: Ça s'équilibre un peu là depuis 5 minutes. Les Allemands bien obligés de réagir, en même temps. Mais on sent que ça peut faire mal à chaque récupération parisienne. 

26ePoulseeeeeeeen qui manque le cadre !! La défense parisienne alignée en zigzag, du coup ça marche moins bien et Laimer peut partir dans le dos de Bernat. Centre en retrait mais l'attaquant danois n'arrive pas à décroiser sa frappe. C'était chaud !

24e: La spéciale Neymar qui traverse le terrain dans le sens de la largeur pour aller chercher sa petite béquille réglementaire. Un grand classique. 

23e: Ouuh ce coup franc de Sabitzer comme il partait bien. C'est dévié par le haut de la bouclette de Thiago Silva, heureusement. 

21e: La petite faute à la Motta de Neymar sur Mukiele au niveau de la ligne médiane... ça n'a l'air de rien mais c'est exactement ce qu'il faut dans ce genre de match. 

20e: Ah, Thiago Silva au sol après un gros choc. Il est sonné mais ça devrait aller pour le capi. 

19e: Ils sont dé-chaî-nés les Parisiens. Ça fait très longtemps que je ne les ai pas vus commencer un match comme ça. Qu'est-ce que c'est fort quand ça joue concerné et ensemble. 

17eHOP HOP HOP Mbappé tout près de mettre le deuxième ! A la limite du hors-jeu, voire hors limite pour quelques millimètres, toujours est-il que Gulacsi était là pour le contrer en angle fermé. 

15e: Quel joueur ce Marqui... Après avoir sauvé la patrie en quart, il est là pour mettre un coup de boule à la Kombouaré. Il aura mérité son brassard la saison prochaine. 

13eMARQUINHOOOOOOOOOOOOOS LE COUP DE TETE !! Magnifique coup franc de Di Maria, déposé sur la tête de SuperMarqui absoluement tout seul dans la surface. Quel début de match des Parisiens !!

10e: Frappe lointaine de Sabitzer, et première prise de balle pour Rico. Parfait pour se mettre en confiance. Attention quand même au milieu autrichien, il est capable de tout. 

9e: Et bah et bah, quel début de match. Les Parisiens l'ont pris par le bon bout en tout cas. 

8eAaaaah le but de Mbappé refusé pour une main de Neymar ! Le Brésilien avait contré un dégagement de Gulacsi et c'était arrivé directement dans les pieds de son bro, mais c'était avec la mimine, donc. Oui au ralenti c'est indiscutable. 

7eLE POTEAU POUR NEYMAR !! La passe de Kyky est parfaite, le Brésilien n'a pas beaucoup de temps pour déclencher il met un petit pointu du droit ça prend le poteau exter'. 

6e: Ça joue plutôt en 4-2-3-1 côté Lepizig en fait. Pour les puristes. 

5e: Début de match plein d'engagement des deux côtés. On veut marquer son territoire (et les chevilles adverses au passage). 

3e: Oui Presnel tout en sérénité qui dégage son premier ballon dans la baie de Lisbonne. Lolo Blanc en avale sa touillette devant sa télé. 

1èreC'EST PARTIIIIIIIIIIII. 

20h58: Ca y est j'ai le coeur qui bat beaucoup trop vite et les mains moites. 

20h56L'entrée des deux équipes sur la pelouse... DANS UNE AMBIANCE DE FOLIE. Ah non pardon. Bon, on a quand même la musique de la LdC c'est toujours ça. 

20h52: Pour ceux qui étaient avec nous dans le live de la journée, la réponse à la question sur l'entraîneur le plus jeune à avoir atteint une demi-finale de Ligue des champions avant Nagelsman... par le premier concerné. 

 

20h50: 10 MINUTES !! J'en peux plus il est temps que ça jouuuuuuuuuuuuuuuuuuuue. 

20h47: En parlant de Mbappé, on va voir comment il se débrouille en pointe, aussi. On suppose que ça va beaucoup permuter avec Neymar, mais c'est lui qui devra se retrouver dans la surface la plupart du temps pour proposer. Et non pas au début des actions pour initier le mouvement. 

20h43: Hâte de voir Upamecano face à Mbappé et Neymar. Le mec peut gagner sa place en équipe de France ce soir. 

20h41: Alors oui, mais non les gars. Vous êtes gentils. 

 

20h36: Il ne faut pas oublier non plus que Leipzig dispute ce Final 8 sans Timo Werner, qui a signé à Chelsea courant juin. L'Allemand avait planté 30 pions en 40 matchs cette saison, il a laissé un sacré vide devant. 

20h33: Bon bon bon, on devrait voir un sacré beau match de foot en tout cas. J'ai vu Leipzig contre l'Atlético, ça jouait très bien au foot. Et contre l'équipe du père Diego c'est pas donné à tout le monde. 

20h30: Les Parisiens débutent leur échauffement. Qui constiste principalement pour Neymar à jongler dans le rond central. 

20h26Thomas Tuchel au micro de RMC >> 

Pourquoi Icardi? «Parce qu'on a décidé de jouer avec la même structure, et on a choisi de faire entrer Angel et Kylian.» 

Renforcer le mileu de terrain? «Oui, mais aussi on a joué en 4-3-3 contre Lyon et Bergame, c'était pas le moment pour changer de structure. Leipzig peut s'adapter de toute façon, et les joueurs se sentent bien dans ce système.»

Rico? «Je ne lui ai pas parlé plus que d'habitude. C'est une situation nouvelle pour lui, mais il sait que j'ai confiance en lui.»

Décontraction, état d'esprit? «Oui, on a un état d'esprit d'équipe qu'on retrouve généralement dans les plus petits clubs mais avec les qualités des grandes équipes. On est ensemble, on a maintenant de l'expérience de situations difficiles. On a créé ça depuis plusieurs mois, on est sur la lancée des deux finales de coupes gagnées aussi.»

20h21: Ca parle beaucoup d'Icardi là sur les plateaux télé et les réseaux... Tout le monde est très dur avec lui, perso je trouve qu'il fait un boulot d'appels et surtout de remises à une touche pour faire jouer les autres assez énorme. L'action en tout début de match en quart avec Neymar qui part seul au but, c'est lui qui va au charbon pour la dévier juste ce qu'il faut dans la course. Entre autres.

20h17: Ah oui j'oubliais dans la compo du PSG la présence de Rico dans les buts. Enfin, on le savait depuis la fin de semaine dernière avec le forfait de Navas, mais c'est un élément très très important de ce match. On sait l'importance d'avoir un grand gardien pour aller chercher des titres, et Navas a fait une énorme perf contre l'Atalanta. L'ami Rico va devoir se mettre au niveau. 

20h14: Je ne sais pas si vous l'avez lu, mais je vous conseille (sans chauvinisme aucun) l'interview de Rothen qu'on a publiée tout à l'heure. Il dit des choses très intéressantes, et qui peuvent expliquer aussi pourquoi Tuchel a choisi de muscler son milieu de terrain ce soir. Extraits: 

«Le moteur d’une équipe c’est le milieu, il faut avoir un milieu avec un gros volume de jeu, capable faire des bons décalages, des bonnes sorties de balles, d’être solide défensivement. Et sur le match de l’Atalanta, sans Neymar, c’est le néant complet au milieu​. Et ce n’était que l’Atalanta, avec un marquage individuel. La réponse d’Herrera, Gueye et Marquinhos, c’était de faire des passes en retrait.

Heureusement, il y a eu des éclairs pour permettre au PSG de s’imposer mais maintenant il va falloir que Tuchel trouve la bonne solution au milieu. Le milieu de terrain de Leipzig avec Laimer, Kampl, Sabitzer, ce sont des mecs qui peuvent courir 48 heures et ils ne sont pas maladroits. Le PSG est capable d’apporter du danger à travers des exploits individuels, encore plus avec Di Maria et Mbappé titulaires, mais j’espère qu’ils seront plus inspirés au milieu de terrain.»

20h10: Côté PSG, c'est bien ce qui avait été annoncé avec un 4-3-3 qui laisse Icardi sur la touche. Retours de Di Maria et Mbappé en tant que titulaire, Paredes avec Marquinhos et Herrera au milieu et ça ne bouge pas derrière. 

 

20h07: Allez, parlons un peu compos ! Celle de Leipzig, d'abord. L'UEFA annonce l'équipe allemande en 3-4-3, on verra ce que ça donne vraiment au coup d'envoi. Sinon, un seul changement par rapport au 11 qui a débuté face à l'Atlético Madrid, avec Mukiele à la place de Halstenberg en défense. 

 

20h04: Quelle année bizarre, quand même... Je pensais revenir de vacances tranquillement en n'en foutant pas une, comme d'hab, et puis pouf, on a un Final 8 de Ligue des champions qui vient se planter là, avec deux clubs français en demi-finales. Si ça continue comme ça, l'année prochaine, je vais skier en juillet. 

20h01Et hop, on est parti les petits potes. Une heure pour se mettre dedans tranquillement, avant de lâcher les fauves. 

19h30: Allez, je vais manger très très rapidement et je vous retrouve pour la demie (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii). 

19h30: Et puis un petit pap sympa sur Neymar et les dribbles. Histoire de faire circuler les bonnes ondes à 1h30 du coup d'envoi. 

 

19h30: Vous avez eu pas mal d'infos dans le live de la journée, déjà, mais je vous remets deux trois choses pour patienter. La vidéo de prés' de notre fabuleux homme de terrain, l'immense WP, qui a même sacrifié ses burpees pour être sur tous les fronts à Lisbonne. 

 

19h30YOOOO la compagnie ! Ça y est, c'est parti. Après une loooooongue journée d'attente, on entre dans le vif du sujet avec cette première demie du PSG. On espère que vous êtes bouillants et prêts à vibrer comme des petits fous*

*dans le respect des gestes barrières tout ça bien entendu

ON Y EST. Depuis les belles émotions de la semaine dernière, on n'attend qu'une chose: que la Ligue des champions revienne, vite. Et bien nous y voilà, avec ces deux demi-finales qui concernent nos clubs français. Le PSG ouvre le bal ce soir, avec un énorme coup à jouer contre le RB Leipzig. Le club allemand fait partie de la jeune garde qui monte en Europe, joue sacrément bien au foot, mais ne représente rien d'insurmontable pour les Parisiens. Surtout si Mbappé a bien retrouvé tous ses moyens et que Neymar continue sur sa lancée. C'est le moment !

>> Rendez-vous aux alentours de 20h00 pour la prise d'antenne. En attendant, pour faire monter la sauce, c'est PAR ICI que ça se passe...