Ligue 1 : Une très belle équipe de Rennes s'impose chez des Lyonnais en perdition (0-1)

FOOTBALL Les hommes de Rudi Garcia retrouvent leur public frondeur après l'embrouille entre Depay et un supporters des Bad Gones

J.L.

— 

Memphis Depay et les Lyonnais vont-ils se réconcilier avec leurs supporters?
Memphis Depay et les Lyonnais vont-ils se réconcilier avec leurs supporters? — JEFF PACHOUD / AFP

TERMINADO. De très bon Rennais s'imposent au finisg après avoir beaucoup vendangé. Les Bretons se placent au pied du podium avec un match en moins alors que l'OL confirme son immense médiocrité. Très inquiétant. Allez on se retrouve tout à l'heure pour Saint-Etienne PSG

95e: Une minute à tenir et toujours rien à signaler dans le jeu lyonnais, en dehors de la nullité assez confondante d'Andersen. 

93e: Lopes qui sauve le deuxième face à Traoré. Il offre encore un peu d'espoir à son équipe. 

90e: Sept minutes d'arrêt de jeu mais la pauvreté du jeu lyonnais me fait penser que c'est plié. Surtout quand je vois rentrer Cornet

89eCAMAVINGAAAAAAAAAAA !!! La juste récompense pour Rennes. Andersen se fait balader sur un crochet du gamin. Derrière Lopes sort une belle manchette mais pas assez ferme. L'OL en perdition. 

87e: Rennes manque tellement le coche sur ce dernier quart d'heure. Il y a boulevards haussmaniens derrière les deux latéraux

85eLE DOUBLE ARRET DE MENDY !!!! Enfin un mouvement offensif lyonnais de qualité. Caqueret envoie une mine puis Traoré reprend derrière mais le gardien rennais est présent les deux fois. 

82eLE MIRACLE RAFAEL !!!! Il sauve un but tout fait devant Niang. Aussi incroyable que le dos de MArçal l'autre soir. L'OL a vraiment un bol pas croyable cette semaine. 

78eNIAAAAANG !!! Il arrive pas à cader cette belle remise d'Hunou. Rennes mérite clairement un petit but mais pas assez d'adresse dans le dernier geste

75e: Rafael pas loin d'avoir la peau d'un deuxième rennais. Niang cette fois. Toujours pas de carton de M.Bastien alors qu'on voit JRA quitter le stade en béquilles. Pas sûr qu'on le revoit de sitôt. 

72e: Terrier sa rentrée aussi c'est cataclysmique. Il y en a pas un pour sauver l'autre. Pas un. Filez moi le truc de WIlly Bardon qu'on en finisse

69e: Entrée du Ole Gunnar breton, j'ai nommé Adrien Hunou. Qui va rentrer à la place de Grenier, très actif en première mi-temps. Ggnagnon lui remplace Maouassa toujours KO après cette cahrge infâme de Rafael. 

67e: Rafael sérieusement. Il va au carton pour rattraper une énième boulette. Ridicule. Comme Traoré infoutu de lever son ballon juste avant. 

65e: Ce n'est pas un problème d'animation tactique. Lyon est juste une équipe qui mérite pas mieux qu'une 10e place de L1. Ce qui est fou quand on voit le talent de ses joueurs. Enfin le talent supposé. 

62e: Les actions lyonnaises qui se terminent par une bastosse en tribunes de Tousarinho >>> Dans mes veines

58e: Bertrand Traoré est presque le meilleur lyonnais sur le terrain, ce qui donne une idée du niveau des autres

55e: Faudra parler d'Andersen un jour aussi. Le défenseur le plus cher de l'histoire de l'OL et le gars dégage autant de sérénité qu'un elu LREM essayant de défendre la réforme des retraites

52e: Sauvetage monstrueux dans la surface rennaise sur Traoré. Il réclame le penalty mais Maouassa arrive à glisser un tacle très propre. 

48e: C'est plutôt Aouar qui est passé en dix ou alors c'est un passage en 4-3-3 côté lyonnais? Je crois que Garcia a opté pour un changement tactique

46e: C'est reparti avec une mauvaise nouvelle pour l'OM. Memphis Depay ne revient pas, trop embêté par son genou. Terrier à sa place, et bon courage pour donner vie à cette équipe. 

Mi-temps au Groupama stadium. Rennes ne profite pas de l'apathie lyonnaise pour le moment, mais ça ne saurait trader à ce rythme. 

45e: Faut d'une bêtise insondable de Traoré qui offre un nouveau coup-franc plein axe à Rennes. Ca va finir par aller au fond. 

42e: La pauvreté du jeu offensif lyonnais. Je me répète mais ça pique les yeux. Je crois pas avoir vu une frappe cadrée. 

39e: Ah oui bon esprit et pas du tout vulgaire

 

35e: Joli tacle de Morel sur Dembélé pour éviter un duel à venir avec Mendy. Toute petite éclaircie dans le jeu lyonnais. Minuscule. 

33e: Bizarre Reïne-Adélaïde qui s'écroule tout seul. On ne sait pas ce qui lui est arrivé. Les images ont disparu, comme le jeu lyonnais. On espère que ce soit pas les ligaments...Traoré va le remplacer

31e: LA DETENTE DE LOPEEEEEEEES !!! Quelle horizontale sur ce coup-franc superbe de Bourigeaud. L'OL en grande souffrance. 

29eGRENIER PLUS VITE !!! Quelle opportunité pour l'ancien de la maison. Il perd du temps à contrôler ce centre parfait de Niang alors qu'il doit l'envoyer petit filet opposé. Rennes rate des occazes

27e: AOUAR BIEN GAMIN !! Joli contrôle orienté qui lui permet d'inquiéter Mendy. en revanche ça ne va pas fort pour Memphis qui se fait soigner le genou. Pas sûr qu'il puisse continuer. 

25e: La médiocrité du jeu lyonnais alors que Rudi est arrivé il y a deux mois, c'est qqe chose. Que des passes latérales avant d'envoyer une ogive sur Dembélé ou Depay à la pièce...triste

22e: Le plan rennais très clair sur la dernière minute. Péter les deux seuls lyonnais à savoir jouer au foot, à savoir Aouar et Depay. A la régulière. Les deux boîtent bas. 

19e: Coquinou Depay qui tente le corner direct. J'ai bien l'impression que c'est sauvé sur la ligne par Grenier. Premier frisson lyonnais. 

15e: NIAAAAAAAAAANG !!!! IL manque ce cadeau de Raphinha qui avait encore fait de Rafael sa chose. Incroyable que Garcia lance le BRésilien sur son mauvais pied face à un tel joueur

12e: Les Lyonnais sépuisent dans un pressing un peu vain et se font surprendre derrière par un nouvel appel de Raphinha. C'est sauvé en catastrophe mais pas bon signe. 

9e: Oh Rafael qui cherche son rein droit sur la pelouse après ce débordement de Raphinha. Il devient vraiment intéressant l'ancien joueur du Sporting. Jeune encore mais prometteur

5e: Cela dit cete union sacrée provisoire ne fait pas mieux jouer l'OL. Vraiment pas convaincu par ce double pivot et ces passes en U qui ne débouchent sur rien

3e: Des encouragements fournis lors de ce début de match, en dépit du huis clos infligé au virage sud. C'est un peu tristounet derrière le but de Lopes du coup. 

1eALLEZ C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIII

17h01: En attendant le coup d'envoi, vous avez juste le temps de lire ce papier de notre journaliste à Rennes sur l'An 1 de Julien Stéphan, qui avait entamé son mandat par une victoire au Parc OL. 

 

16h58: Sympa le petit tifo et l'hommage des Bad Gones, même si le stade sonne un peu creux

 

16h44: Le maillot spécial Nanard pour l'échauffement. Il est choupinou je veux le même. 

 

16h28: La compo rennaise avec deux anciens de la maison >> Grenier et Morel

 

16h25: La compo lyonnaise en attendant l'hommage. Notez la présence du petit Caqueret et de Rafael à gauche, qui va sans doute sortir à la 60e crâmé pour son 2e match en cinq jours ou alors expulsé, au choix. 

 

16h20: Mais oui Pep Genesio qui est venu de la Chine. Tout bronzé mon Bruno

 

16h17: Salut les minutos et les minutas. On se chauffe tranquillement pour une belle aprem/soirée de lives avec Lyon-Rennes et quelques petites photos sympas pour commencer

 

C'est un match que les Lyonnais auraient peut-être souhaité disputer à l'extérieur, au vu des dissenssions actuelles avec les ultras du Virage Nord. Mais le calendrier est ainsi fait, et l'hommage à Bernard Lacombe en avant-match devrait aider à apaiser la situation. L'ancien serial buteur de l'OL (149 pions dans les seventies), un temps entraîneur, directeur sportif, puis conseiller de JMA, ne mérite pas de voir cette cérémonie souillée par la guéguerre entre les supporters et Marcelo, même si ce dernier ne fait pas grand-chose pour calmer les esprits. Mais la trêve pourrait être de courte durée: si les Rennais venaient à l'emporter au Parc OL, une habitude depuis deux ans, l'ambiance pourrait vite remonter d'un cran et la journée devenur aussi surréaliste que l'après-match de la demi-finale de la Coupe de France l'an passé, quand JMA avait dû lacher Genesio devant la presse alors qu'il avait prévu d'annoncer sa prolongation en cas de qualif. Bref, venez nombreux, on ne va pas s'ennuyer.