Nouvelle Zélande - Angleterre / Coupe du monde de rugby: Incroyable ! Les Anglais dévorent les Blacks et éliminent les doubles champions du monde en titre

RUGBY Survoltés de bout en bout, les Anglais ont réalisé l'exploit en sortant les Blacks en demi-finale de Coupe du monde

A.L.G.

— 

Nigels Owens siffle la fin du match, l'Angleterre est en finale de la Coupe du monde de rugby.
Nigels Owens siffle la fin du match, l'Angleterre est en finale de la Coupe du monde de rugby. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

12h06: Allez, l'heure est venue de fermer ce live. Un grand merci à vous d'avoir bravé la grasse mat' du samedi pour vivre ce moment d'histoire en notre compagnie. On se retrouve demain pour la deuxième demi-finale entre le Pays de Galles et l'Afrique du Sud. D'ici là, bonne journée les amis ! 

12h05: Dieu que le reste de cette journée va sembler fadasse après ça... 

12h02: On souhaite bien du courage aux Gallois ou aux Sudafs qui vont devoir se farcir cette équipe en finale. Après, le risque pour les Anglais c'est de se voir déjà vainqueur après avoir fait le plus dur face aux Blacks. Mais on fait confiance à Eddie Jones pour ramener tout le monde sur terre cette semaine. 

12h01: C'est bien simple, les Blacks n'ont pas existé une seule minute dans ce match. Ca ne doit rien enlever de la prestation magique des Anglais, mais c'est tout de même. 

80': C'EST FINIIIIIIIIIII !!!!! Incroyable les enfants, le XV de la Rose vient de sortir les doubles tenants du titre. Et de quelle manière ! 

79': L'interception de Vunipola qui enterre probablement les derniers espoirs NZ ! 

78': Bon ben on y est hein, les Anglais vont se qualifier pour la finale de cla Coupe du monde 2019. C'est une énorme page d'histoire qui est en train de s'écrire sous nos yeux. Il va falloir aller les chercher samedi prochain... 

75': A ce rythme-là, c'est ce XV-là que Boris Johnson va envoyer à Bruxelles pour négocier le Brexit, ça va être vite vu. 

74': Les Blacks essayent de percer la muraille blanche mais c'est peine perdue, les mecs sont survoltés en face. J'imagine même pas l'ambiance dans les pubs d'Angleterre. Ca doit déjà tapisser les murs de houblons oh my god ! 

72': Je ne veux pas leur porter la poisse, mais je ne vois pas comment les Anglais pourraient perdre ce match vu la différence de niveau et d'état d'esprit entre les deux équipes aujourd'hui. 

70': Nouvelle pénalité qui passe pour Ford. 19-7 pour l'Angleterre. 

68': C'est assez gênant cette sensation d'avoir 15 mecs bourrés contre 15 machine de guerre. Quatre ans que les All-Blacks atendent ça et les voilà qui passent totalement à côté de leur match...

67': Techniquement, dans les transmissions de balle, ces Blacks ont quelque chose de très français aujourd’hui. Pour ceux qui ne bittent rien au rugby, je précise que ce n’est pas un compliment.

65': Allez, je profite de ce premier véritable arrêt de jeu (Savea se fait soigner sur le terrain) pour vous faire revivre ce grand moment, quand les Anglais ont investi le camp des Blacks pendant le haka avant le coup d'envoi. Remember 2011 et le XV de France. 

 

62': Bon, on a la sensation que tout leur coule dessus. Malgré cette cagade XXL, les Anglais réinvestissent directement le camp adverse et obtiennent une pénalité face aux poteaux. Ford fait le job et le XV de la Rose reprend 9 points d'avance: 16-7. 

61': Si jamais l'Angleterre venait à perdre ce match, Jamie George aurait la bonne idée de changer de visage, d'identité et de migrer en Amérique du Sud. Quelle erreur, je ne m'en suis toujours pas remis... 

58': Ca passe pour Mo'unga, 13-7 pour l'Angleterre. 

57': OH LA BOULETTE ANGLAISE SUR LA TOUCHE !!! Essai des Blacks après une très mauvaise remise en touche du XV de la Rose à quelques mètres de sa ligne d'en-but ! Quel cadeau pour Savea qui relance totalement ce match. 

57': Nigel Owens veut vérifier que le plaquage de Henry Slade était licite. Au ralenti, y'a pas photo, tout est fait dans les règles. 

55': Alors que Sonny Bill Williams remplace Goodhue (et que ma télé commence à bugger, nooooooooooooooon). 

55': Oh maman le sauvetage de Reace devant Daly à deux mètres de sa ligne d'en-but ! 

54': C'est presque choquant de voir les Blacks aussi déboussolés. Les tigres se sont transformés en de vulgaires châtons tout juste bons à faire le buzz sur Youtube... 

51': On aurait pu penser que els hommes de Jones allaient prendre un coup sur la tronche après cet essai refusé mais que nenni ! C'est leur soir, ils le sentent, on le sent. Dingue ce match. 

50': Pénalité pour le XV de la Rose face aux poteaux ! Ford ne se fait pas prier et ça fait 13-0 pour les All-Whites. Ca commence à devenir très sérieux cette histoire. 

49': Dans l'impact, dans la maîtrise, dans l'envie, les Anglais sont en train de bouffer les champions du monde. 

48': Ca ressemble quand même pas mal à un dernier avertissement pour les hommes de Steve Hansen. 

46': C'est ça, l'arbitre signale un en-avant dans le ruck anglais. Les Blacks ont eu très, trèèèèès chaud. 

46': Ah... Ah....... Mister Owens fait appel à la vidéo et j'ai bien l'impression qu'il est parti pour annuler cet essai. On va revoir tout ça. 

45': L'ESSAIIIIIIIIIIII ANGLAIS !!! Ben Youngs feinte la défense des All-Blacks et trouve un mini-espace après un gros combat dans le ruck pour aplatir. 

43': Wahhh la double interception dans le camp NZ, d'abord Blacks, ensuite Whites ! Quel rythme bon dieu. Le XV de la Rose va finalement trouver une penaltouche à 10 mètres de la ligne d'en-but adverse. 

42': Pénalité anglaise mais Daly était loin (55m) pour passer le ballon. Il y avait la puissance mais c'est légèrement trop côté gauche. 

41': Les Néo-Z n'ont pas le choix, il faut réaliser une entame de deuxième période de maboule s'ils veulent faire sortir les Anglais de ce match. Clairement, c'est pa gagné. 

11h05: On s'apprête sûrement à vivre la deuxième période la plus tarée de ce Mondial. Des Blacks qui déboulent au retour des vestiaires avec dix points de retard, du jamais vu depuis 91. A eux de renverser la table pour écrire leur légende. Allez, c'est reparti !!! 

11h02: Prémonitoire, dites-vous ? 

 

40': Allez hop, tout le monde aux vestiaires ! Quelle première période les copains, pfiou… Les Anglais sont en train de réaliser quelque chose de grand pour le moment, mais on a du mal à imaginer les All-Blacks se laisser marcher dessus à ce point en deuxième période. Ce n’était qu’une bataille, place à la guerre désormais. On se retrouve dans quelques minutes, juste le temps de se préparer un petit kawa et de reprendre son souffle. A tout de suite.

40': Et Ford qui passe une pénalité légèrement excentrée à gauche, à 40m des poteaux, qui donne 10 points d'avance à son équipe juste avant la pause ! 

39': Quelle défense des Anglais bordel ! C'est un mur infranchissable le machin, dans ta face Donald. La réalité ce matin, c'est que les Blacks n'ont pas dû passer 1/5e de leur temps dans le camp des blancs. 

37': A noter la prouesse de Christian Jeanpierre, qui aura résisté jusqu’à la 37e minute avant de parler du fameux « trafic » qu’il affectionne tant. J'ai failli lancer un bingo CJP mais il est un peu tôt pour se mettre des shooters de vodka. Du café, à la limite. 

36': Réponse >> absolument pas. 

35': Allez, elle est là la première mêlée introduction NZ. On va voir si les Anglais sont capables de faire ce qu’aucune autre équipe n’a fait dans ce mondial, à savoir bousculer les Blacks sur leur introduction. Jusqu’ici, c’est du 30/30 pour les Néo-Z.

34': Il va falloir aller la chercher avec les dents cette troisième Coupe du monde d’affilée qui tend les bras aux Blacks.

32': George Ford tente le drop mais ça passe à droite des poteaux. Sa position était bonne, honnêtement ça se tentait. 

30': Pénalité pour les anglais après une mêlée mal négociée par Laulala, le pilier droit Néo-Z ! Daly trouve la touche de justesse. Grosse pression sur les Blacks à quelques mèrtes de leurs 22. 

28': Encore un ballon perdu en touche par les Blacks... C'est très inhabituel de leur part et on sait que dans ce genre de match, la sanction peut être aussi rapide que sévère. Attention. 

25': Joli cadrage-débordement de Watson côté droit avant de se faire plaquer sur la ligne des 22. Les Anglais prennent le temps de repartir sur une nouvelle séquence mais Withelock est gêné par le passage à vide de Curry. Le deuxième essai anglais de Sam Underhill​ sous les poteaux est donc logiquement refusé après l'appel à la vidéo.

23': J'imagine que quand tu prépares un triplé historique dans l'histoire de la Coupe du monde de rugby, tu t'attends forcément à ce que les Anglais soient au taquet dès le début du match, mais j'ai la sensation que les Néo-Z sont un peu sonnés par l'entame folle du XV de la Rose. Faut dire que les pauvres ne sont pas habitués à avoir autant de répondant en face. 

20': Personne ne veut perdre ce premier duel en mêlée, les guibolles tremblotent et le tas s’effondre pour la deuxième fois.

19': Les Néo-Zélandais ne parviennent pas à sortir le ballon de leur maul, Itoje venant comme un bufle pour empêcher Aaron Smith de s'en saisir. L'arbitre donne la première mêlée de ce match aux Anglais. 

17': Près de 20 minutes de jeu et toujours pas la moindre mêlée... Faut pas déconner là les mecs, on veut que ça cogne ! 

15': Farrell perce un premier rideau dans les 22 NZ mais manque sa chistera après contact. Mo'unga dégage très loin (et très bien) le ballon dans le camp du nord. 

14': Physiquement, le paquet d'avants anglais est juste im-pre-ssio-nnant. 

12': Les Anglais profitent d’un drop étonnant d’Aaron Smith pour taper au loin et sortir de leur 22.

8': La machine Néo-Z est enfin lancée, Goodhue, le Chris Waddle du rugby avec sa coupe mulet des 90's, réussit une belle percée mais Tuilagi est chaud comme jamais et intercepte le ballon pour le XV de la Rose. Ca ne va pas au bout mais ça montre l'état de mort de faim des Rosbeefs. On ne tiendra jamais à ce ryhtme ahahah ! 

7': Les Blacks se sont déjà plus fait bouger en 8 minutes que lors de toute cette Coupe du monde. C'est assez excitant à voir. 

5' : Le XV de la Rose a décidé d’asphyxier les Blacks d’entrée de jeu et de marquer son territoire. Le ballon circule à une vitesse de dingue, il passe de gauche à droite plus vite qu’un Eric Besson des grandes années et la défense NZ plie sous les coups. Tuilagi termine entre les poteaux et Farrell passe la transformation finger in the nose. 7-0 pour les Anglais.

2': NON MAIS C'EST QUOI CE DEBUT DE MATCH DE COCHON ???!!! Essai anglais au bout de deux minutes de jeu. Unbelievable. 

1e: Go go gooooooooooooooooooooooo ! 

10h02: Cette pub juste avant le coup d'envoi, je ne m'y ferai jamais par contre... 

10h: Brrrrr les frissons bordel ! 

9h58: Mais ouiiii le premier grand moment de cette demi-finale, les Anglais se positionnent en V, ils ont franchi la ligne médiane pour aller au devant des Blacks. L'arbitre leur demande de reculer. C'est bon ça, on est dedans les enfants !!!

9h57: On enchaîne avec l’hymne néo-zélandais avant le moment qu’on attend tous, le haka qui fait des guilis tout partout dans le bide.

9h56: And now, le God Save The Queen. 

9h55: Avant les hymnes, on va se recueillir pour rendre hommage aux victimes du typhon Hagibis qui a balayé le Japon. 

9h55: Les joueurs entrent sur la pelouse ! 

9h52: A noter que dans un monde ou seule une dizaine de nations savent jouer à peu près correctement au rugby, il n'y a eu qu'une seule confrontation entre les deux meilleures équipes du moment lors de ces 5 dernières années. La dernière, à Twinkenham, a vu les All-Blacks s'imposer de justesse (16-15), ce qui doit donner des idées aux Anglais. C'est donc une affiche rare, un bijou précieux. Miam. 

9h50: Amis dans la vie, les deux sélectionneurs ont promis avant le match de terminer la soirée autour d’une pinte de bière quel que soit le résultat. De son côté, Eddie Jones, le boss du XV de la Rose, a vu dans le changement d’empereur au Japon un signe du destin, celui d’un changement de roi sur la planète ovale : « C’est une page de l’histoire du Japon qui se tourne, et c’est aussi une page de l’histoire de la Coupe du monde qui va se tourner. C’est un beau parallèle et je crois aux présages ». Smiley mutin.

9h45: Une phrase me vient à l'esprit au fur et à mesure que monte l'excitation: « j'aime l'odeur du napalm au petit matin ».

 

9h42: Voilà, le téléshopping est terminé (il était sacrément bien ce balai-aspirateur-termomix-ventouse-spray anti-puces). On va enfin pouvoir rentrer dans le concret. 

9h40: 20 minutes avant le gong, je vous invite à jeter un œil au papier de notre journaliste au Japon, qui s’est posé la question à un milliard de yens.

 

9h35 : C’est la (demie) surprise du chef côté Néo-Z : Steve Hansen va lancer Scott Barrett en flanker à la place de Sam Cane pour apporter de la taille et du poids à un endroit où les Anglais ont montré des lacunes dernièrement. Ce qui permet une nouvelle fois à Richie Mo’unga et son formidable jeu au pied de poursuivre ce Mondial dans la peau de demi d’ouverture. La star Beauden Barrett est au poste 15. Bref, que du beau monde aujourd’hui côté Blacks.

 

9h25: Contrairement au quart de finale remporté haut la main par les Anglais face à l'Australie, le sélectionneur Eddie Jones a choisi de titulariser les deux ouvreurs Owen Farrell et George Ford. 

Daly - Watson, Tuilagi, Farrell (cap), May - Ford, Youngs - Underhill, B. Vunipola, Curry - Lawes, Itoje - Sinckler, George, M. Vunipola. Remplaçants : Cowan-Dickie, Marler, Cole, Kruis, Ludlam, Heinz, Slade, Joseph

9h20: Et pendant que Marie-Ange Nardi et Alexandre Debanne s'extasient devant le dernier pelle-patate révolutionnaire, on va de notre côté aller jeter un oeil du côté des compos. Je vous trouve ça tout de suite, ne bougez pas. 

9h15: Salut tout le monde ! J’espère que vous aviez bien pensé hier soir avant de partir en piste à mettre vos réveils ce matin. Ça serait ballot de rater ce qui s’annonce comme le match de la décennie sur la planète rugby. Vous avez encore le temps d’aller secouer vos potes ou de leur envoyer un texto pour les prévenir que le combat va bientôt commencer. Nous en tout cas on est là, prêt pour le récital.

Saluuuuuuuut les ovalix ! Enfin nous y voilà, Nouvelle-Zélande – Angleterre, demi-finale de Coupe du monde. C’est le match que la planète rugby attend depuis quatre ans, celui que nous avions coché dans nos agendas Clairefontaine juste après le deuxième sacre de rang des All-Blacks en 2015 en coupe du monde. Souvenez-vous, cette année-là le XV de la Rose s’était fait sortir dès les poules et avait vu gagner les Néo-Z sur ses terres sans même avoir le temps de dire "shit". L’heure de la revanche a sonné. Enfin. Sous nos yeux embrumés et ébahis ce matin, ce qui se fait de meilleur au monde, alors apprécions tout simplement. 

>> Rendez-vous à 9h30 pour lancer ce match de dingue.