Ligue 1: Revivez la victoire sur le fil de Saint-Etienne face à l'OL dans le derby (1-0)

FOOTBALL Duel de grands malades entre la lanterne rouge et une équipe lyonnaise qui n'avance pas cette saison

J.L.

— 

Memphis Depay et l'OL en danger chez le voisin stéphanois.
Memphis Depay et l'OL en danger chez le voisin stéphanois. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

TERMINAAAAADOOOOOOOOO. Saint-Etienne s'impose sur le fil après un derby longtemps trèèèèèèèèès chiant avant de se dérider sur la dernière demi-heure. Ca aurait pu être l'inverse, mais la dynamique lyonnais est catastrophique en championnat, rien à faire. Allez des bises tout le monde, notre envoyé spécial vous fera plein de papiers dans la nuit. 

94e: La dernière occaze pour Dembélé qui ne cadre pas sa tête. Sylvinho va avoir du mal à passer la trêve, franchement. Le podium est loin, tandis que Puel réussit des débuts rêvés avec un peu de chance, mais il en faut. 

93e: Lyon va donc rester scotché à neuf points, un point devant la lanterne rouge. Assez extraordinaire quand on se replace le soir du 6-0 face à Angers...

91e: Exactement l'inverse de l'an passé. Aouar manque un truc énorme, et deux minutes après c'est la sanction. Décidément cette saison lyonnaise s'annonce comme un long chemin de croix. 

90eBERIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICCCCCCCCCCCCCCCCCc !!!! LE PION QUI DELIVRE LES VEEEEEEEEEEERTS !!!! 

86e: AOUAAAAAAAAAAAAAR QUI MANGE LA FEUILLE !!!!! SUper ballon de Depay, il réussit son contrôle mais derrière son piqué file juuuuuuuuuuuuste à côté du but de Moulins. C'était la balle de match. 

83e. BERIIIIIIIIIIIIIIC !!! Il manque presque rien au Slovène pour couper ce centre de Bouanga, vraiment intéressant dans son couloir ce soir. 

81e: Le coup dur pour l'OL avec Dubois qui se pète juste après le 2e changement. Lyon va donc finir à dix. 

79e: Sinon sachez que Messi vient d'inscrire son 38e but face au même adversaire depuis le début de sa carrière. 38, contre le seul FC Séville. 38 NOM DE DIOU

77eMOULINS AGAIIIIIN !!! Enfin une action qui rressemble à quelque chose. Dembélé smashe un bon coup de tête mais il était trop arrêté pour faire vraiment mal. Vraie occasion quand même. 

73eAOUAAAAAAAAAAR !!! Il arrive à reprendre cette passe de Dembélé et à se faufiler au milieu d'un champs de mine antipersonnelles. Moulins sort bien pour empêcher l'ouverture du score. 

70e: Un tir pour l'OL depuis le début du match. LE FC AMBITION LES AMIGOS

68e: Très bonne vanne que je m'empresse de vous partager. C'est vrai que Turpin aurait pu mettre 3 ou 4 cartons de plus aux Stéphanois ce soir

 

65e: Qu'il est agaçant Depay, toujours la touche de balle en trop. Lâche ton ballon avant et peut-être que Dubois aura le temps de centrer. 

62e: LOPES SUR PILOTIS !!! Quel sauvetage encore sur  un centre que Dubois avait laissé passer alors que Bouanga rôdait. IL a déjà évité deux buts tout faits ce soir Anthony. 

60eAOUAR LE GOURMAND !!! Quel but délicieux entre le contrôle et le pointu mais c'est refusé pour un hors-jeu de quelques centimètres. Le VAR qu'on n'aime pas. IL y a deux ans on l'accordait et personne discutait. 

57e: AH ENFIN DEMBELE. J'écris en cap mais vu le néant lyonnais ça risque pas de changer grand chose. Bon il fait sortir Terrier, pas une prise risque incroyable. 

53e: BIen Bouanga aussi. Sa frappe n'est pas loin de surprendre Lopes. Petit rebond vicieux qui donne l'impression que la balle va rentrer mais en fait non. 

50e: Les rares éclairs sont stéphanois. Jolie feinte de Boudebouz pour Trauco qui envoie un missile sol-sol pour personne. Dommage. 

48e: Les meilleurs joueurs du match sont en tribunes

 

46e: On repart à Goeffroy Guichard. En espérant qu'un but nous sauve de cette bouillie immonde, parce que là ça pue le 0-0. 

Mi-temps. Pire match de la décennie. Au bas mot.

44e: Gros match défensif d'Andersen en tout cas. Le Danois monte peu à peu en puissance, rare bonne nouvelle dans le panorama lyonnais

42e: Miam cette relance dans l'axe de Marçal. Incroyable QI foot sur la pelouse mesdames messieurs. 

39eMAIS C'EST NUL J'AI MAL AUX YEUX BORDEL J'EN PEUX PLUS

37e: Lopes tu lui dis Derby il met l'ampère mètre au maxi. Quelle sortie dans les pieds de Trauco. Une balle. 

35eOH MEMPHIS !!! Le coup-franc Juninhesque sous les yeux du maître. Ca rase le poteau de Moulin qui fait le malin, mais je pense qu'il était aux myrtilles. 

33e: Affreux ce que fait Lyon avec le ballon. Une constante depuis le début de la saison. Si c'est pas sur une récupération rapide, il se passe rien du tout. 

30e: On est retombés dans un faux-rythme tout à fait ennuyeux. A deux doigts de zapper sur Inter-Juve ou Barcelone-Séville. 

27e; Dubois sur le côté gauche ça fait mal aux yeux aussi. Quand tu penses que t'avais Ferland Mendy l'an passé. Foutue nostalgie. 

23e; Depay réclame un penalty sur ce contre à dix mille à l'heure. Il y a bien que ça pour sauver des Lyonnais cacaclysmiques dans la construction

20e: Youssif avait fait zouker toute la défense lyonnaise avant de centrer en retrait sur Boudebouz qui réussit sa demi-volée. D'ailleurs il allait fêter son but mais Lopes a sorti une machette magique. 

19eBOUDEBOUUUUUUUUUUUUUUUZ !!!! LE MIRACLE DE LOPES. CA FAIT POTEAU DERRIERE

18e: PAs mal du tout le petit Abi il vient de faire la toupie à Marçal qui est toujours en retard. Jaune bien mérité. 

16e: Rarement vu un début de derby aussi chiant, même si c''était annoncé avec deux équipes en panne de confiance. Pour l'instant grosse débauche physique des Verts qui empêchent Lyon de jouer. 

13e: Complètement flingué ce coup-franc. Sur la poitrine de Terrier. NUL. 

12e: Ah petit frisson à venir avec une faute plein axe de Thiago Mendes. SI Boudebouz est chaud ça peut faire ficelle. 

10e: Celui qui régale depuis le début c'est l'ami Houssem. Le café des délices au milieu de terrain, mais il a toujours trois types sur le râbles, pas simple. 

7e: On part quand même sur deux CAP maçonnerie face-à-face. Huit mecs derrière le ballon en permanence. L'OL a plus de ballon mais ça va être dur de se créer des occasions

5e: Super tifo des Green Angels comme d'hab. Chapeau les gars

 

3e: Popopopop Kolo qui passe à deux doigts de la grosse boulette d'entrée en se faisant contrer par Terrier dans sa surface. Mais ça part en tribunes. 

1eALLEZ C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

20h58Qui a le plus à perdre selon vous ce soir? Moi j'opte clairement pour l'OL qui va se retrouver largué dans la course au podium en cas de nouvelle défaite (et même de nul ce soir). Alors que Saint recommence un nouveau cycle avec Puel, qui n'a rien à perdre ce soir, un peu comme Garcia au Parc il y a quelques années avec l'OL

20h55: Comme d'habitude, on ne peut que regretter l'absence des supporters visiteurs dans leur parcage réservé. Même si cela limite les incidents potentiels avant le match...

 

20h24: Côté lyonnais, c'est moins surprenant. Le staff a reconduit le même onze qu'à Leipzig, avec la notable exception de Rafael à la place de Koné, suspendu. Je me demande s'il a déjà joué cette saison le Brésilien

 

20h20: Les compos sont tombées, et permettez-moi de vous dire que Puel n'a pas froid aux yeux. Il est arrivé vendredi et il change déjà tout. Un 3-4-3 ou un 3-5-2 avec le duo Diony-ABi (un môme de 19 ans) devant. Big bawls. 

 

20h18: Buena serra tutti. Ou qqe chose comme ça, j'ai pris letton en deuxième langue. Bienvenue sur le meilleur site du monde pour suivre notre derby préféré, entre deux équipes mal en point mais qui valent misuqe que ça. 

C'est un match où il se passe toujours quelques chose, et souvent du même côté. L'humiliation du 5-0 avec Fekir qui brandit son maillot, le coup de boule victorieux de Dembélé à la 93e, il y a des scénarios difficiles à digérer quand on est supporter stéphanois. Mais cette saison, ce derby arrive presque au bon moment pour une équipe en perdition qui vient de changer de coach. Un certain Claude Puel, qui n'a pas laissé que des bons souvenirs dans l'autre camp, en dépit d'un bilan pas infâmant à l'époque. En face? L'OL ne gagne plus un match de L1 depuis la mi-août, mais s'est offert un peu de paix sociale en allant gagner à Leipzig en Lgue des champions. Impossible de se mouiller, franchement.