L'agence française de lutte contre le dopage écarte les premières rumeurs de tricherie dans le Tour de France

CYCLISME «Le Monde» avait évoqué une dizaine de résultats sanguins anormaux...

J.D.

— 

Les Championnats du monde de cyclisme sur route auront lieu, comme prévu, fin septembre à Stuttgart (sud-ouest), ont annoncé jeudi les pouvoirs publics allemands convaincus par le programme de lutte contre le dopage mis en place.
Les Championnats du monde de cyclisme sur route auront lieu, comme prévu, fin septembre à Stuttgart (sud-ouest), ont annoncé jeudi les pouvoirs publics allemands convaincus par le programme de lutte contre le dopage mis en place. — Joel Saget AFP/Archives

Le Tour de France ne serait plus vraiment le Tour de France sans ses rumeurs de dopage. La victoire de l’ancien paria Stefan Schumacher avait fait grincer des dents. Vendredi, c’est un article du Monde qui va mettre le feu au peloton. Le quotidien assure que l’agence française de lutte contre le dopage serait sur le point de remettre vendredi soir des résultats anormaux d’analyses à une dizaine de coureurs du Tour de France. «La lettre envoyée par l’AFLD vaut, pour ces derniers, avertissement. Elle signifie à ces récipiendaires qu’ils sont dans le collimateur de l’Agence».

«Cet article révèle des choses inexactes»

Il n’en fallait pas plus pour affoler la caravane du Tour. Dans la journée, l’affaire a été évoquée à la télévision, chez nos voisins belges de la RTBF par exemple.


Dopage sur le Tour de France ? [news] RTBF 11 07 08
envoyé par fhdr


Joint par 20minutes.fr, Pierre Bordry, président de l’agence française de lutte contre le dopage, a tenu à apporter quelques précisions. «Cet article comporte des choses inexactes. Tout d’abord, les sportifs n’ont pas encore reçu ce pli et ils ne le recevront pas avant le week-end. Ensuite, les résultats seront communiqués à tout le monde, et pas seulement à une dizaine de coureurs.»

L’agence a d’ailleurs déjà diffusé sur son site Internet un communiqué de presse dans lequel elle déclare que la transmission «n’a en aucun cas valeur d’avertissement au sens juridique du terme.» Les soupçons de dopage subsistent. Le «Tour du renouveau» ne sera définitivement pas un Tour de tout repos.