JO 2016 : A peine inauguré, le village olympique de Rio vivement critiqué par les sportifs

OLYMPISME Les délégations australiennes, brésiliennes et néo-zélandaises se sont plaintes de la qualité des infrastructures du village olympique de Rio de Janeiro…

W.P., avec AFP
— 
Le village olympique de Rio de Janeiro
Le village olympique de Rio de Janeiro — Leo Correa/AP/SIPA

A peine inauguré, aussitôt critiqué. Le village olympique de Rio de Janeiro a défrayé la chronique peu après son ouverture officielle, dimanche. Les délégations du pays hôte ainsi que celle de l’ Australie et la Nouvelle-Zélande sont si peu satisfaites de la qualité des infrastructures qu’elles ont… tout simplement décidé de ne pas y élire domicile pour le moment.

Ecoulements, odeurs de gaz et courts-circuits

« Le Village n’est tout simplement pas sûr et pas prêt » : la délégation australienne a jeté un pavé dans la mare dimanche matin, en évoquant des « toilettes bloquées » ou « de l’eau qui coule du plafond et fait des flaques près de câbles et de fils. » Une liste de désagréments sur laquelle viennent s’ajouter des écoulements le long des murs, une forte odeur de gaz et, dans certains appartements, un court-circuit électrique. Face à ces problèmes de finition, le verdict de Kitty Chiller, chef de la délégation australienne, le verdict est sans appel. « Notre bâtiment n’est pas habitable. »

« On va leur mettre un kangourou pour qu'ils se sentent à l'aise »

Face aux critiques, le comité d’organisation a engagé 500 ouvriers et leur a donné deux jours pour finir les travaux. D’autre part, selon un porte-parole de la délégation australienne, le comité d’organisation Rio2016 est en train de tester son système de plomberie après en avoir reçu la recommandation par le Comité international olympique (CIO).

Du côté de la ville hôte, on ne panique pas pour autant. Mieux, l’heure est à la blague pour le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes. « On va leur mettre un kangourou pour que les Australiens se sentent à l’aise », a-t-il plaisanté, en réaction aux remarques avancées par Kitty Chiller.

Les nageurs et kayakistes français arrivés sur place

A moins de deux semaines de la cérémonie d’ouverture du 5 août dans le mythique stade Maracana, le lotissement construit ad hoc dans le pôle olympique de Barra da Tijuca, QG des JO à l’ouest de Rio, a néanmoins commencé à accueillir certains des quelque 10.500 sportifs, comme les Japonais.

De nombreux pays ont déjà pavoisé leur immeuble, comme la France, qui le partagera avec la Suisse et Israël. A noter que les nageurs et kayakistes français sont déjà arrivés sur place.

Les Jeux Olympiques 2016 débuteront le 5 août 2016.