OM: Margarita Louis-Dreyfus «a remis les choses en place avec autorité» selon Michel

FOOTBALL Le coach de Marseille revient d'une réunion avec la patronne...

A.M. avec AFP

— 

Michel à Bastia le 3 avril 2016
Michel à Bastia le 3 avril 2016 — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L’entraîneur de Marseille Michel a jugé vendredi que l’actionnaire principale du club Margarita Louis-Dreyfus avait « remis les choses en place avec autorité », en le maintenant à son poste, en dépit de la crise sportive actuelle. L’Espagnol affichait vendredi à la Commanderie confiance et décontraction, s’exprimant pour la première fois devant la presse depuis qu’il a été confirmé.

Comment s’est passée votre entrevue avec Margarita Louis-Dreyfus à Zurich lundi ?

Elle était déjà prévue depuis dix jours. MLD voulait me parler pour évoquer le futur et également le présent du club. Elle a remis les choses en place avec autorité. Ma situation difficile a été évoquée. J’ai donné mon analyse en abordant les six matches à venir et en espérant qu’il y en aura 8 (avec les demi-finale et finale de la Coupe de France, NDLR). J’ai donné des options mais j’ai surtout parlé football avec elle. C’est bien d’avoir un échange direct avec elle.

Et votre rencontre avec les supporteurs jeudi à la Commanderie ?

Elle a été positive car nous avons eu à faire à des gens qui ont parlé avec leur cœur. Je n’étais pas invité mais il m’a semblé important que j’en sois. Nos supporters n’ont pas remis en question nos qualités. Ils ont voulu nous rappeler ce que représente le club et l’importance de porter le maillot de l’OM, le fait de savoir se transcender pour être à la hauteur. C’était une super initiative et si elle avait été organisée il y a six mois, nous aurions compris certaines choses, surtout les joueurs venus d’ailleurs. L’équipe a un peu baissé les bras après s’être rendu compte que la 3e place (du championnat) n’était plus accessible.

Comment qualifieriez-vous vos relations avec le président de l’OM Vincent Labrune et comment voyez-vous votre avenir à la fin de la saison ?

Elles sont bonnes. Nous continuons à nous regarder les yeux dans les yeux. Je travaille et j’échange des opinions avec le président depuis mes débuts. Pour la suite, je me focalise seulement sur Bordeaux.