L'état de santé de Lomu se serait détérioré aussi à cause de la créatine

RUGBY Un de ses anciens coéquipiers chez les Blacks a confié au Telegraph qu'il prenait de la créatine...

N.C.

— 

Jonah Lomu est mort à 40 ans le 18 novembre 2015.
Jonah Lomu est mort à 40 ans le 18 novembre 2015. — Rob Griffith/AP/SIPA

C’est un nouvel éclairage sur le dysfonctionnement rénal dont souffrait Jonah Lomu que vient peut-être d’apporter l’un de ses anciens coéquipiers. Joeli Vidiri, qui a porté le maillot des All-Blacks à la même époque que Lomu, a confié au Telegraph que l'ancienne légende du rugby, décédée le 17 novembre dernier, avait pris régulièrement de la créatine dans les années 90. Et ça n’a pas dû améliorer son état de santé.

>> A lire aussi: Jonah Lomu «souffrait tout seul», raconte Christophe Dominici

« On nous donnait régulièrement un grand pot de créatine. On mixait ça avec de l’eau, explique-t-il. Je ne me rappelle pas quelle dose, mais on en prenait avant et après l’entraînement. Jonah en prenait aussi. » Selon Vidiri, Lomu a pris de la créatine même après 1995, lorsque son syndrome néphrotique lui a été diagnostiqué.

« Nous étions prêts à faire n’importe quoi pour faire carrière dans le rugby, ajoute son ancien coéquipier. Il y avait beaucoup de pression. » D’où l’usage de créatine, qui n’a jamais figuré sur la liste des substances interdites mais qui peut, dans certains cas, améliorer la performance musculaire. Selon des médecins interrogés par le Telegraph, il y a de très fortes chances pour que ce produit ait détérioré l’état de santé de Lomu.