Ligue 1: Thiago Motta «préfère être associé à Messi ou Ibrahimovic qu’à Brandao»

FOOTBALL L'Italien se satisfait de la suspension de six mois du Brésilien...

R.B. avec AFP

— 

Thiago Motta au Parc des Princes, le 16 août 2014.
Thiago Motta au Parc des Princes, le 16 août 2014. — JEFFROY GUY/SIPA

Thiago Motta (Paris SG) juge «que la Ligue a fait son travail» en infligeant six mois de suspension à Brandao (Bastia) pour le coup de tête qu'il lui avait asséné, selon des propos diffusés dimanche sur Canal+.

«Je crois que la Ligue a fait son travail. Ils ont cru que c'est la juste sanction et je n'ai rien a ajouter, a expliqué le milieu de terrain parisien. C'est normal que ce soit comme ça. Les excuses ne servent a rien et ne serviront jamais à rien.»

«Je préfère sincèrement que mon nom soit associé à (...) Barcelone (où il a joué), à la Ligue des Champions, à des joueurs comme Messi (avec qui il a joué au Barça), Ibrahimovic ou Thiago Silva, plutôt qu'il soit associé à Brandao, avec tout le respect que j'ai pour lui», a souligné Motta.

«Certains m'ont collé l'étiquette de provocateur»

En France, Motta a la réputation d'être un joueur provocateur. «Avant cela me dérangeait (d'entendre ça) mais plus maintenant, commente l'intéressé. Peut être que certains, par intérêt, m'ont collé l'étiquette de provocateur. Mais ça entre par là et ça sort par là.»

A la fin de la saison dernière, lors de la finale de la Coupe de la Ligue, les caméras de télé avaient capté l'entraîneur de l'époque de Lyon, Rémi Garde, en train de lancer à l'arbitre, en dénonçant Thiago Motta: «Quelle honte! Il a mis des pains toute l'année, cet enc...».

Motta, se souvenant de cet épisode, a dit sur Canal+ dimanche soir: «L'an dernier, j'ai eu un petit problème en Coupe de la Ligue avec l'entraîneur de Lyon, mais ce n'est pas pour autant que je l'ai attendu dans le couloir pour lui donner coup de tête».