L’impopulaire Dunga rappelé à la tête du Brésil

FOOTBALL Il avait déjà entraîné la Seleçao entre 2006 et 2010…

N.C.

— 

Le sélectionneur de l'équipe du Brésil, Dunga, lors d'une session d'entraînement à Johannesbourg, le 31 mai 2010, dans le cadre de la Coupe du monde.
Le sélectionneur de l'équipe du Brésil, Dunga, lors d'une session d'entraînement à Johannesbourg, le 31 mai 2010, dans le cadre de la Coupe du monde. — REUTERS

Il était parti après l’élimination précoce du Brésil lors du Mondial en Afrique du Sud - défaite en quarts contre les Pays-Bas -, impopulaire et laissant le souvenir d’un style austère. Pourtant, c’est bien par lui que le renouveau de la Seleçao passera. Dunga, sélectionneur de 2006 et 2010, a été nommé ce mardi pour remplacer Luiz Felipe Scolari. Un choix étonnant pour une sélection traumatisée par l’humiliation infligée par l’Allemagne en demi-finale (1-7), que le match pour la 3e place face aux Pays-Bas a encore accentué (défaite 3-0). Ceux qui souhaitaient un changement radical pour retrouver le «joga bonito» cher au peuple brésilien vont être déçus.

Tensions et style défensif

Le bilan de Dunga lors de son premier passage en tant que sélectionneur est tout de même plus qu’honorable. Il a mené le Brésil à la victoire lors de la Copa America 2007 et de la Coupe des confédérations 2009, et a remporté 70 % de ses matchs (42 victoires, 12 nuls, 6 défaites). Mais pour le reste, entre les huis clos décidés au dernier moment, les conférences de presse très tendues et le style de jeu défensif, il n’a pas laissé un souvenir impérissable à la presse locale et à l’opinion publique.

Les retrouvailles lors de la conférence de presse prévue à 16h (heure française) s’annoncent passionnantes. La Fédération brésilienne va également devoir justifier ce choix qui engage la Seleçao pour au moins les quatre prochaines années.