«Demandez à Raymond Domenech ce qu'il pense du geste de Zidane»

Interview de Claude Simonet Président de la fédération française de 1994 à 2005

©2006 20 minutes

— 

L'ex-président de la Fédération française de football (FFF) Claude Simonet et l'actuel vice-président de la fédération Bernard Bacourt, soupçonnés d'avoir dissimulé un déficit de 13,9 millions d'euros dans le bilan comptable 2002-2003, sont renvoyés en correctionnelle.
L'ex-président de la Fédération française de football (FFF) Claude Simonet et l'actuel vice-président de la fédération Bernard Bacourt, soupçonnés d'avoir dissimulé un déficit de 13,9 millions d'euros dans le bilan comptable 2002-2003, sont renvoyés en correctionnelle. — Pierre Verdy AFP/Archives

Interview de Claude Simonet - Président de la fédération française de 1994 à 2005

Qu'a-t-il manqué à l'équipe de France pour être championne du monde l'été dernier ?

(Court silence) Demandez à Domenech, il vous répondra sûrement...

C'est à vous que je le demande...

Demandez à Domenech, peut-être qu'il vous dira ce qu'il pense aujourd'hui encore du geste de Zidane...

Raymond Domenech, c'est vous qui l'aviez choisi comme sélectionneur...

En effet. J'ai nommé Raymond Domenech compte tenu de ses performances au sein de l'équipe de France Espoirs et sur les conseils d'Aimé Jacquet.

L'an dernier dans France Football, Jean Tigana déclarait qu'il n'avait pas été choisi car vous auriez insinué qu'il y avait déjà assez de Noirs en équipe de France et que...

(Il coupe) Mais c'est scandaleux ! Jamais je n'ai prononcé une chose pareille ! Les propos de Tigana ont été mal interprétés dans le journal que vous citez, et d'ailleurs, Jean Tigana est venu depuis s'en excuser auprès de moi.

Depuis quelques mois, votre nom revient souvent dans les journaux à propos de certaines affaires. Est-ce difficile à vivre ?

C'est difficile, c'est vrai. Cela a commencé avec cette histoire de bouteille en Corée du Sud en 2002 . Cette soi-disant bouteille de romanée-conti [d'une valeur estimée à 4 800 euros] que j'aurais bue au frais de la fédération, c'est complètement faux ! Il y a eu du vin français de consommé lors de ce repas, à la demande d'un dirigeant français, mais jamais de romanée-conti, ça j'en suis sûr.

Pourtant c'est vous que l'on cite dans cette affaire ?

Ecoutez, c'était le soir de la défaite contre le Sénégal. Alors vu le contexte, l'aubaine était bonne pour mettre cela sur le dos du président de la FFF, tant qu'à faire !

Recueilli par Marc Dumont