Ligue 1: La Mairie de Paris veut tripler sa subvention au PSG

J.L.

— 

L'attaquant du PSG Edinson Cavani lors du match contre Valenciennes le 25 septembre 2013.
L'attaquant du PSG Edinson Cavani lors du match contre Valenciennes le 25 septembre 2013. — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Les élus écologistes ne sont pas contents et ils le font savoir. Le motif de leur courroux? La majorité a profité du Conseil de Paris de ce mardi pour proposer de tripler la subvention annuelle allouée à la fondation PSG, soit 450.000 euros versés au club parisien au lieu des 170.000 prévus jusque-là.

«Une subvention n’est pas acceptable en période de crise budgétaire, précise dans un communiqué Sylvain Garel, coprésident du groupe EELV au Conseil de Paris. Le PSG déclare pour cette saison un budget annuel de 400 millions d’euros. Il a donc très largement les moyens de débourser 450.000 euros par an (0,1% de son budget!) pour financer ses actions sociales, plutôt que d’en confier la responsabilité aux Parisiennes et aux Parisiens.»

Selon la définition qui en est donnée sur le site internet du PSG, la fondation du club, en faveur de laquelle David Beckham avait renoncé à toucher son salaire lors de ses six mois en France, sert à «favoriser l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en grande difficulté d’emploi» ou encore à «organiser des animations éducatives et sportives pour les enfants des quartiers sensibles et en particulier pour ceux qui ne partent pas en vacances».