Tour de France 2013: La crédibilité d'Europcar dans la lutte contre le dopage

CYCLISME 20 Minutes vous propose un classement des équipes en fonction de leur crédibilité dans la lutte contre le dopage...

La rédaction sport

— 

Le coureur d'Europcar, Pierre Rolland, lors du contre-la-montre du Critérium du Dauphiné, le 23 mars 2013.
Le coureur d'Europcar, Pierre Rolland, lors du contre-la-montre du Critérium du Dauphiné, le 23 mars 2013. — P.Pochard/AFP

EUROPCAR

NOTE: * * * *

Passif des coureurs sous contrat

Pierre Rolland: En juin, un contrôle de routine indique un taux de cortisole effondré, mais pas dans le cadre d’un contrôle anti-dopage. Le règlement du MPCC prévoit que le coureur ne doit pas prendre le départ d’une course dans ce cas-là, mais Rolland roule malgré tout sur le Dauphiné. Europcar est exclu temporairement du MPCC.

Sébastien Turgot: Trois no-show en 2012, mais il est finalement relaxé par la FFC. 

Passif du staff

Jean-René Bernaudeau: En 1990, dans l’affaire des six jours de Bercy, il reconnaît consommer du tonedron (amphetamines) «pour tenir les critériums». Pas de sanctions. 

Attitude de l’équipe face au dopage

Europcar est l’un des plus anciens membres du MPCC, auquel elle adhère depuis la fin septembre 2007. En 2011, l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique ouvre une enquête sur les Europcar pour usage de perfusions de récupération et consommation détournée de corticoïdes. Enquête finalement classée sans suite en novembre 2011. En 2013, la formation vendéenne a été exclue temporairement du MPCC mi-juin pour avoir laissé Pierre Rolland participer à une étape du Dauphiné malgré une cortisolémie effondrée.

Le classement:

5 étoiles

SojasunArgos-Shimano

4 étoiles

SkyOricaFDJ.frEuropcarCofidisGarmin

3 étoiles

VacansoleilLotto, AG2RCannondaleOmegaBelkinBMC

2 étoiles

EuskaltelMovistarRadioShackSaxo

1 étoile

LampreAstanaKatusha

Pourquoi un classement de crédibilité des équipes dans la lutte contre le dopage?

Retrouvez l'interview de Pierre Ballester, auteur de "Fin de cycles, autopsie d'un système corrompu"