EFS

Donner son sang peut sauver trois vies

SANTE Et si, en 2021, c'était vous qui sauviez des vies ?

Amélie Pelletier - 20 Minutes Production
— 
En donnant votre sang, c’est vous qui allez être utile.
En donnant votre sang, c’est vous qui allez être utile. — Getty Images

Médecins, aides-soignants, infirmiers… Depuis début 2020, ces professionnels de santé nous impressionnent tant par leur dévouement que par leur force. Et si, en 2021, c’était vous qui sauviez des vies ? Pas une, pas deux, mais trois. Nul besoin de reprendre vos études, il vous suffit d’une heure. En donnant votre sang, c’est vous qui allez être utile !

La baisse des dons de sang fait partie des nombreux dommages collatéraux de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Pourtant, les besoins en transfusion ne baissent pas et les produits sanguins restent indispensables dans deux situations majeures : le traitement des cancers et des maladies chroniques du sang, et la prise en charge des urgences hémorragiques liées à un accouchement, un accident ou une intervention chirurgicale. Chaque année, les dons de sang permettent de soigner 1 million de malades. Mais si les Français se montrent majoritairement favorables au don, ils ne sont que 4 % à franchir le pas chaque année…

Le don de sang, ok, mais, pour être honnête, vous appréhendez un peu…

Peur de la piqûre, de vous évanouir, d’être à plat pour le reste de la journée… Rassurez-vous : l’aiguille est ultra-fine et le personnel soignant largement rompu au prélèvement sanguin. Pas besoin d’être à jeun, il vous suffit de boire beaucoup d’eau avant et après. Une fois le prélèvement effectué, un solide en-cas vous attend, histoire de vous revigorer. Et après ? Vous pouvez reprendre vos activités, sans précautions particulières - pour les addicts au sport, il est cependant conseillé d’attendre 24h avant de vous y remettre.

Vous n’êtes pas donneur universel, et avec votre tatouage réalisé récemment à l’étranger, pas sûr que vous puissiez donner…

A, B, AB, O, +, –, tous les groupes sanguins sont nécessaires. Un tatouage ou un piercing peuvent effectivement être des raisons de refus de dons, mais uniquement s’ils datent de moins de 4 mois. Et seules les destinations de voyage où sévissent certaines maladies (Zika, paludisme) impliquent une contre-indication de 4 mois. Un entretien « pré-don » réalisé par un médecin ou un infirmier de l’EFS permet de s’assurer que vous êtes éligible au don de sang. Pour connaître les critères, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’EFS (https://dondesang.efs.sante.fr/puis-je-donner).

Vous aimeriez bien donner votre sang, mais, très sincèrement, vous n’avez pas le temps…

Pour simplifier vos démarches et réduire les délais d’attente, l’EFS a mis en place un dispositif de prise de rendez-vous comprenant un Numéro vert gratuit (0 800 100 900) pour vous rendre dans l’une des 120 maisons du don françaises, un site Internet pour trouver une collecte mobile à proximité, et une appli don de sang. Pas besoin de certificat médical, il vous suffit de vous munir d’une pièce d’identité et de votre attestation de déplacement dérogatoire « aide aux personnes vulnérables » ; en moins d’une heure, vous aurez donné de quoi sauver 3 vies !

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence de contenu de 20 Minutes, pour EFS