Borat

Comment Sacha Baron Cohen réinvente la façon de promouvoir un film

CINEMA Pour son film Borat 2, l’acteur Sacha Baron Cohen déploie une promotion… très insolite.

Alizée Perrin - 20 Minutes Production

— 

Sacha Baron Cohen réendosse le costume de son personnage de journaliste kazakh.
Sacha Baron Cohen réendosse le costume de son personnage de journaliste kazakh. — Amazon Prime Video

« This is very nice ! » répéteront les fans de la première heure. Quatorze ans après le premier volet, Sacha Baron Cohen rendosse le costume de son personnage de journaliste kazakh. Les spectateurs retrouvent le bien nommé Borat Sagdiyev dans un film très simplement intitulé « Borat, nouvelle mission filmée : Livraison bakchich prodigieux pour régime de l’Amérique au profit autrefois glorieuse nation Kazakhstan ». Mais vous pourrez aussi dire « Borat 2 », et voir le film dès aujourd’hui sur la plateforme Amazon Prime Video.

Envoyé spécial aux USA pour 20 Minutes

Reporter de métier, il était évident pour la rédaction de 20 Minutes d’inviter Borat Sagdiyev dans ses pages. Débarqué tout droit de son Kazakhstan natal, le journaliste présente en exclusivité son nouveau documentaire qui, après les années Bush en 2006, s’intéresse à l’Amérique trumpienne d’aujourd’hui… Il signe un article paru dans l'édition nationale du jeudi 29 octobre. Vous savez dire « Blague ! » en Kazakh ? Car c’est bien évidemment Sacha Baron Cohen himself qui prend la plume sur 20 Minutes ! Fidèle à son personnage, l’acteur et humoriste signe cette farce à l’occasion de la sortie de son film Borat 2.

Un reportage de Borat en direct des USA pour 20 MInutes.
Un reportage de Borat en direct des USA pour 20 MInutes. - 20 Minutes

Tournage secret…

Aucune suite n’avait été annoncée, et c’est dans une Amérique à moitié déconfinée cet été et dans la plus grande discrétion que le tournage de Borat 2 s’est déroulé. Sacha Baron Cohen a pu ainsi réaliser ses canulars sans trop attirer l’attention, même auprès de personnalités haut placées. L’acteur britannique le révèle aujourd’hui : sa volonté était de sortir son film juste avant les élections présidentielles américaines, qui se dérouleront demain. La suite des aventures du journaliste Kazakh est disponible depuis le 23 octobre sur la plateforme de streaming Amazon Prime Video. Sacha Baron Cohen récidive avec une nouvelle satire politique aussi décapante que la première.

…Promotion bruyante

Quel meilleur terrain qu’une campagne présidentielle pour épingler les politiques ? Dans Borat 2, une scène a fait particulièrement jaser. On y voit Rudy Giuliani, l’avocat personnel de Donald Trump et ancien maire de New York, dans une position pour le moins compromettante face à une très jeune femme sensée l’interviewer. L’actuel président américain a rapidement réagi, précisant « ne pas trouver drôle » Sacha Baron Cohen. Une aubaine pour ce dernier qui s’est empressé de remercier Donald Trump pour la publicité gratuite, et d’ajouter : « Je suis toujours à la recherche de gens pour jouer les bouffons racistes, et vous aurez besoin d’un travail après le 20 janvier. Parlons-en ! ».

Un faux compte Twitter

Quelques jours avant que l’on apprenne la sortie de Borat 2, certains Twittos s’étaient étonnés de la création d’un compte nommé @KazakhstanGovt sur le réseau social. Si le premier tweet était encore réaliste (« Nous commençons ici notre compte Twitter officiel de la République du Kazakhstan. Salutations à vous tous »), le second révélait bel et bien l’identité du responsable en faisant la promotion du film. Et puisque rien ne semble arrêter Sacha Baron Cohen, voilà que ce compte Twitter, tenu par Borat, déclarait vainqueur Donald Trump avant même le débat présidentiel qui l’opposait à Joe Biden le 29 septembre.

Le jour de la sortie du film en streaming, Amazon Prime Video annonçait déjà un million d’abonnés connectés. La stratégie de communication de Sacha Baron Cohen semble donc porter ses fruits…

 

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence de contenu de 20 Minutes, pour Borat