Et si la véritable histoire de Twitter n'était pas celle que vous croyez?

WEB L'un des fondateurs a été singulièrement oublié de la version racontée par ses actuels directeurs, selon BusinessInsider...

C.P.

— 

La page d'accueil de Twitter le 3 septembre 2010.
La page d'accueil de Twitter le 3 septembre 2010. — AFP PHOTO/Nicholas KAMM

L’histoire officielle de Twitter est : un ex de Google, un certain Evan Williams, possédait une start-up nommée Odeo et avait demandé à son ami Biz Stone, également ex de chez Google, de le rejoindre pour le projet. Ce devait être une plateforme de podcasts, jusqu’à ce qu’Apple lance iTunes et face perdre à Odeo tout son sens. Evan, Biz et un autre employé d’Odeo, Jack Dorsey décidèrent donc de créer Twitter. Les investisseurs d'Odeo n'aimaient pas tellement l’idée, Evan leur fit une fleur en rachetant leurs parts. Les trois hommes furent heureux et eurent beaucoup de concurrents.

Noah Glass dans l’ombre

Mais dans cette version, manque un protagoniste: Noah Glass. Une enquête de Business Insider montre que Noah Glass a eu un rôle fondamental dans le processus d’émergence de Twitter.

C’est en réalité ce Noah qui avait d’abord eu l’idée d’Odeo, et intégré Evan Williams comme investisseur. L’idée venait d'abord de Jack Dorsey, mais c’est lui surtout qui s’était passionné pour la reconversion du projet de plateforme de podcasts en plateforme liée à des situations ou états d'esprit, («status» en anglais) ), et permis en grande partie sa réalisation. Il était en charge du développement du projet, au sujet duquel Williams a été longtemps sceptique, selon BusinessInsider. C’est lui, même, qui a trouvé le nom, Twttr, transformé par la suite en Twitter.

Noah Glass n’estime pas être le seul créateur de Twitter. Mais il se sent trahi par le fait que son rôle ait été complètement rayé de l’histoire de Twitter. «Certains ont été crédités de cette entreprise, d’autres non. La réalité c’est que c’était un effort de groupe. Je n’ai pas créé Twitter tout seul. C’est venu de conversations. Mais je sais que sans moi Twitter n’existerait pas.»

Retournement

Quand Twitter a commencé à gagner quelques milliers d’inscrits, Evan Williams s’est intéressé de plus près au projet. Il a proposé à tous les investisseurs de racheter leurs parts, en expliquant que ce projet pouvait peut-être avoir de l’avenir, mais qu’il pouvait tout aussi bien se casser la figure, et qu’il ne savait pas s’il valait la peine de miser dessus. Pur calcul ou honnêteté? Williams rachète donc la totalité des parts, rebaptise Odeo Obvious Corp. Et vire Noah Glass.

Depuis, Twitter s’en est bien sorti sans lui: la compagnie est valorisée à 5 milliards de dollars. Mais sa fréquentation est en baisse aux Etats-Unis depuis peu. Selon CNN, depuis qu’Evan Williams a pris, en 2008, le poste de PDG à la place de Jack Dorsey. Une vengeance pour Noah Glass?