Les Etats-Unis affirment avoir déjoué une cyberattaque mondiale provenant de milliers de malwares russes

CYBERATTAQUE Selon les autorités américaines, les services secrets russes contrôlaient des réseaux d'ordinateurs privés infectés par des logiciels malveillants

20 Minutes avec agence
— 
Un hacker devant son écran. (Illustration)
Un hacker devant son écran. (Illustration) — Isopix / SIPA

Au cours des dernières semaines, les États-Unis auraient empêché une cyberattaque massive de la Russie contre des infrastructures américaines et européennes. En effet, selon The New York Times relayé par PhonAndroid, le procureur général américain a annoncé ce mercredi que son pays avait supprimé en secret des milliers de logiciels malveillants russes infiltrés dans les réseaux informatiques du monde entier.

D’après les autorités américaines, cette mesure a permis d’éviter que les Russes ne s’en prennent aux institutions bancaires, aux pipelines ou encore au réseau électrique du pays. Selon elles, les services secrets russes contrôlaient des réseaux d’ordinateurs privés infectés par des logiciels malveillants dont l’objectif n’a pas été clairement défini.

Collaboration internationale

Des gouvernements et agences de renseignements du monde entier ont œuvré de concert afin de détourner cette cyberattaque. Les tribunaux américains ont également délivré des ordonnances secrètes pour permettre au ministère de la Justice et au FBI de pénétrer ces réseaux d’entreprises internationales et de supprimer les malwares russes.

D’après nos confrères, les Américains sont particulièrement inquiets depuis l’attaque contre le système de satellites européen Viasat. Selon de récentes déclarations du Pentagone, cette dernière pourrait avoir laissé apparaître des failles exploitables. Des hackers chinois auraient déjà profité de la guerre en Ukraine pour récupérer des données sensibles.