Un humain obtient gain de cause au tribunal après avoir été agressé par un robot

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le jugement a clairement établi la responsabilité du robot pour son attaque sauvage et violente d’un être humain, établissant ainsi un précieux précédent qui fera peut-être jurisprudence et permettra peut-être aux humains de se défendre contre les robots, au moins au tribunal.

Mais n’espérez pas non plus faire fortune à cause d’une boite de conserve qui serait un peu rude envers vous.

En 2007, un robot plutôt musclé d’une usine près de Stockholm, programmé pour lever de lourdes pierres, a connu un dysfonctionnement: le robot a attrapé un pauvre gars --qui pensait avoir coupé son alimentation électrique-- et a bien failli le tuer lorsqu’il l’a secoué comme un prunier après l’avoir attrapé par la tête.

Heureusement pour lui il a survécu, mais il s’en est sorti avec quatre côtes cassées. Le juge lui a accordé 25.000 couronnes suédoises de dommages et intérêts, ce qui sonne plutôt bien dit comme ça, sauf qu’en réalité cela représente seulement un peu plus de 2.300 EUR.

Et si nous avons bien tout compris, le juge a aussi réprimandé le gars en lui reprochant apparemment une responsabilité partielle. Mais nous ne saurons jamais s’il n’avait pas provoqué le robot en lui tirant la langue. [SvD via io9]