Peeple, l'app qui permet de noter les gens, disponible sur iOS

WEB Pas sûr que les changements effectués suffisent à calmer les critiques...

P.B.

— 

L'app People, qui permet de noter les gens, a été lancée le 7 mars 2016.
L'app People, qui permet de noter les gens, a été lancée le 7 mars 2016. — PEEPLE

Rarement une app n’avait généré un tel bad buzz. Six après sa présentation automnale, Peeple est disponible sur iOS depuis lundi, aux Etats-Unis. Si on peut toujours évaluer des gens, il s’agit désormais d’une app qui veut, officiellement, se concentrer sur le positif.

Par rapport à l’idée originelle, la créatrice canadienne Julia Cordray a changé deux concepts majeurs : les critiques ne sont publiées qu’avec l’accord de la personne concernée, et au lieu d’une note, il s’agit d’un avis positif, négatif ou neutre.

Un entraîneur de tennis, un prof à la fac, un ex… Peeple se concentre sur trois domaines : professionnel, personnel et romantique. Si vous notez votre babysitter, cette dernière recevra une invitation. Si elle ne rejoint pas l’app, la critique restera cachée.

Une version payante montrera tout

Dans son état actuel, Peeple est passé d’un concept controversé de « Yelp pour les gens » à une app inutile, qui permet de cacher les critiques négatives pour se mettre en avant. Mais Cordray précise au Calgary Herald qu’une fonction payante permettra, plus tard, de voir toutes les avis, même les cachés.

En octobre, en plein débat sur le harcèlement en ligne, le concept de noter les gens avait déclenché une tempête sur Internet. Car il suffit d’avoir vu la sitcom Community pour savoir comment cela se termine : par une société de castes dans laquelle les 0 sont les esclaves des 5.