La prochaine Xbox dans la tourmente du «toujours connecté»

Philippe Berry

— 

La nouvelle XBOX 360, plus fine, et le système de caméras Kinect
La nouvelle XBOX 360, plus fine, et le système de caméras Kinect — MICROSOFT

A l'approche du salon de l'E3, qui se tiendra à Los Angeles du 11 au 13 juin, les rumeurs sur la prochaine Xbox se multiplient. Alors que la Wii U est déjà disponible, et que Sony a dévoilé la PS4 sans la montrer en février dernier, Microsoft devrait faire du teasing en mai. Et enfin répondre à la question qui agite le Web: une connexion permanente à Internet  sera-t-elle nécessaire pour jouer?

La date de la présentation

Selon le blogueur Paul Thurrott, spécialisé dans l'actualité Microsoft, la prochaine Xbox sera dévoilée le 21 mai lors d'un événement en petit comité, avant une présentation plus globale lors de l'E3. The Verge mise également sur le mois de mai. C'est assez logique: avril est déjà bien entamé, alors qu'un tel événement est en général annoncé deux semaines à l'avance, le temps que les médias internationaux puissent s'organiser.

Le nom

Pour l'instant, la console n'est connue que sous son nom de code: Durango. Elle s’appellera sans doute Xbox 720 ou tout simplement Xbox.

La date de sortie

Sans doute comme la Playstation 4, un peu avant Noël, pour ne pas rater les lucratives fêtes de fin d'année.

Toujours connecté pour jouer?

C'est le point le plus polémique. Depuis plusieurs mois, beaucoup d'observateurs estiment que Microsoft sera le premier fabricant de console à miser sur le «toujours connecté», alors que Nintendo et Sony y ont finalement renoncé. Vendredi, Adam Orth, l'un des directeurs créatifs de Microsoft Studios, a jeté du pétrole sur la gazinière, tweetant: «Je ne comprends pas la controverse autour du ''toujours connecté''. C'est le monde dans lequel nous vivons #dealwithit». Après la débâcle des serveurs de Sim City et le fait que de nombreux Américains vivant dans des zones reculées sont encore bloqués au Moyen-Age du débit Internet, les internautes lui sont tombés dessus. Dans la foulée, Microsoft s'est excusé pour les remarques «déplacées» de son employé et a expliqué n'avoir fait «aucune annonce» sur ses futurs produits. Mais selon les sources de Thurrott, une connexion Internet sera pourtant bien obligatoire pour lancer un jeu et le système n'autorisera qu'une interruption de trois minutes de la connexion. A moins que face au clash, Microsoft ne change ses plans dans l'urgence.

Pas rétro-compatible pour les jeux?

Comme la Playstation 4, Microsoft passerait à une puce AMD (architecture dite X86, comme sur PC), selon Bloomberg. Cela signifierait que la console ne serait pas compatible avec les jeux de la Xbox 360. Reste à voir si Microsoft proposera une solution alternative, comme le streaming de Sony.

Kinect

Le périphérique de contrôle gestuel devrait cette fois directement être vendu avec la console. Selon les fuites, toutes ses caractéristiques seront boostées (angles de vision, résolution des caméras, latence).

Le prix

La prochaine Xbox sera chère. Selon Thurrott, la console devrait se situer autour des 500 dollars (sans doute autant d'euros). Une version à 300 dollars devrait également être proposée, si le joueur s'engage pour un abonnement de deux ans au service Xbox Live, sur le modèle de la téléphonie mobile.

Une ou deux versions?

Certains pariaient sur une Xbox «light», qui aurait fait office de media center bon marché pour concurrencer les solutions d'Apple ou de Google. Finalement Microsoft pourrait simplement baisser le prix de sa Xbox actuelle à 99 dollars pour occuper ce segment.

Si la Xbox nécessite une connexion permanente à Internet, songerez-vous à la boycotter?