Logiciel : Cyber Craft, l'espion que convoite l'armée américaine

©2006 20 minutes

— 

La situation des PME-PMI s'est encore améliorée en juillet, confirmant l'embellie de l'activité des petites entreprises désormais à son plus haut niveau depuis trois ans, selon le baromètre BPLG-AFP de vitalité des PME et PMI publié mardi.
La situation des PME-PMI s'est encore améliorée en juillet, confirmant l'embellie de l'activité des petites entreprises désormais à son plus haut niveau depuis trois ans, selon le baromètre BPLG-AFP de vitalité des PME et PMI publié mardi. — François Guillot AFP/Archives

Imaginez un logiciel militaire capable de faire simultanément le travail d'un espion, d'un drone et d'un serrurier en s'introduisant dans le réseau informatique de l'adversaire. L'idée a suffisamment plu à l'armée de l'air américaine pour qu'elle confie à trois start-up le développement d'un projet de logiciel espion offensif baptisé « Cyber Craft ». L'objectif assigné aux sociétés Assured Information Security, 3 Sigma Research et Solidcore Systems est très ambitieux : créer un programme informatique capable de s'immiscer furtivement dans n'importe quel réseau électrique, d'y recueillir des informations et, éventuellement, de prendre le contrôle de certaines installations ennemies. A plus long terme terme, Cyber Craft pourrait servir de supersystème d'aide à la navigation pour les soldats sur le terrain ; cela en acquérant, en analysant et en synthétisant en temps réel des informations tactiques vitales, comme l'activité des installations militaires, l'état et la nature des communications ennemies, les données climatiques, etc.

Yaroslav Pigenet