Un million de bananes contaminées par le VIH? Complètement faux!

DESINTOX Non, ces fruits n’ont pas été contaminés par le virus…

Mathilde Cousin

— 

Des bananes n'ont jamais été injectées avec le VIH.

Des bananes n'ont jamais été injectées avec le VIH. — Pixabay

  • Une rumeur prétend, photos à l'appui, que le VIH aurait été injecté dans des bananes.
  • Le VIH ne se transmet pas par ingestion de nourriture, selon l'OMS.

C’est une intox qui circule régulièrement sur internet. Et ce, depuis des années. Un million de bananes auraient été contaminées avec le VIH suite à une injection. Le Mexique, le Canada, les États-Unis, l’Argentine et le Brésil seraient les pays les plus à risque « en raison des grandes quantités qu’ils achètent régulièrement. »

DESINTOX

Cette intox n’a aucun fondement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui aurait prétendument alerté sur le sujet, n’a jamais publié une telle nouvelle.

Quid de la transmission du virus par une banane ? Selon l’OMS, « le VIH peut se transmettre par le contact étroit et non protégé avec les liquides organiques d’un sujet infecté : sang, lait maternel, sperme et sécrétions vaginales. On ne contracte pas l’infection lors des gestes courants de la vie quotidienne : baisers, étreintes, poignées de mains, partage d’objets personnels, ingestion d’eau ou de nourriture. »

L’association Sida Info Service précise que « le virus vit à l’intérieur de certaines cellules du corps, qui sont présentes dans le sang et les secrétions sexuelles (sperme, sécrétions vaginales…). C’est un virus qui ne peut se transmettre que d’un être humain à un autre être humain. » Même si le VIH était injecté dans des bananes, il lui serait donc impossible d’y survivre.

Bref, n’ayez plus peur quand vous croiserez une corbeille de fruits…

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.