Google lance le Google Maps participatif en France

INTERNET La firme de Mountain View lance ce mardi Map Maker en France…

Annabelle Laurent

— 

Google a lancé mardi 20 mars Map Maker en France. 
Google a lancé mardi 20 mars Map Maker en France.  — Map Maker

Avec Map Maker, le géant Google s’incline devant «l’expertise locale» des internautes, en leur proposant de devenir des «cartographes citoyens». Le communiqué de Google France est clair: Google joue la carte du participatif, en transformant Google Maps en Wikipédia de la cartographie.

Il est donc désormais possible d’ajouter sa touche personnelle à la carte de l’Hexagone. Par exemple, l’internaute qui repère sur Google Maps l’absence d’une route dans sa ville peut désormais tracer une ligne pour la «créer».

Il peut aussi ajouter un lieu, un commerce, un «point d’intérêt»... Toutes les modifications apparaissent sur Google Earth et Google Maps, après avoir été contrôlées et corrigées par d'autres utilisateurs, des experts régionaux ainsi qu'une équipe de correcteurs Google.

«Faites vivre l’esprit français»

Map Maker est déjà disponible aux Etats-Unis, au Canada et dans 180 pays. La France est le premier pays en Europe occidentale à disposer de Map Maker.

Sur son site français, Google n’hésite pas à invoquer «l’esprit français» pour inviter les Français à participer:  «Avec Google Map Maker, vous pouvez commencer par les pistes cyclables, les boulangeries, les cinémas, les parcs et musées de votre ville ou de votre quartier. Faites de la carte de France une représentation de la culture et de l’esprit français» .

Les portails Waze ou encore OpenStreetMap fonctionnent déjà sur le même principe que Map Maker.