La Commission européenne diffuse une vidéo jugée raciste avant de la retirer

WEB Cette parodie du «Kill Bill» de Quentin Tarantino mise en ligne sur les réseaux sociaux n'a pas vraiment fait l'unanimité…

Florence Floux

— 

Capture d'écran de la vidéo de la Commission européenne.
Capture d'écran de la vidéo de la Commission européenne. — no credit

La Commission européenne a semble-t-il commis une boulette avec sa dernière campagne d’information. Le concept d’imitation du film de Quentin Tarantino, Kill Bill afin de cibler les 16-24 ans, pouvait pourtant paraître séduisant sur le papier. Mais au final, les internautes en ont jugé autrement.

Il faut dire que le pitch était quelque peu «dérangeant»: une héroïne blanche en combinaison jaune est attaquée par trois hommes menaçants d’origines chinoise, indienne et brésilienne. La jeune femme semble en bien mauvaise posture – le tout se passant en plus dans une usine désaffectée - lorsqu’elle parvient à se démultiplier. Onze héroïnes entourent alors les «méchants» avant de se transformer en étoiles du drapeau européen avec ce slogan: «Plus on est nombreux, plus on est forts.»

«Nous avons décidé d’arrêter cette campagne d’information»


Une vidéo raciste? C’est ce que certains internautes n’ont pas tardé à dire sur les réseaux sociaux où était diffusée la publicité. A tel point que la Commission européenne a été obligée de retirer la vidéo mardi et de s’expliquer dans un communiqué: «Le clip ne se voulait absolument pas raciste et nous  regrettons qu’il ait été perçu ainsi par certains. Nous nous excusons auprès des personnes que la vidéo a pu offenser. En raison de cette polémique, nous avons décidé d’arrêter cette campagne d’information immédiatement et de retirer le clip.»

La Commission européenne indique avoir également eu de «bons retours» sur cette vidéo «virale qui visait, à travers les réseaux sociaux et les nouveaux médias, une audience jeune (16-24 ans) habituée aux intrigues de films d’arts martiaux et de jeux vidéo.» Ajoutant: «Le clip montre des personnages typiques des arts martiaux: kung fu, capoeira, kalaripayattu; il commence par une démonstration de leur savoir-faire et se termine dans le respect mutuel». Des explications qui n’auront pas convaincu tout le monde.

La vidéo: