«DXK»: Les dessous d'un porno pas comme les autres

VIDÉO 20 Minutes» était à la soirée de lancement du film X parodique, spécial à plus d'un titre...

Julien Ménielle et Romain Vitiello

— 

Capture d'écran du reportage vidéo de la soirrée de lancement du film porno DXK.
Capture d'écran du reportage vidéo de la soirrée de lancement du film porno DXK. — 20 MINUTES

Le cinéma porno est devenu une industrie comme les autres. Presque du genre qu’on retrouve sur l’étagère à DVD de Mémé. Pourtant, mardi soir, dans une brasserie du 5e arrondissement de Paris, c’est un film différent qui était officiellement lancé, à grand coup de punch et de cacahuètes: DXK, parodie de l’affaire DSK.

>> Comment devenir producteur de porno en un clic? Pour le savoir, cliquez ici.

DXK est un film pas comme les autres à double titre. Par son sujet, d’abord, qui surfe sur une affaire de moeurs surmédiatisée impliquant une personnalité politique. Mais si les acteurs, producteurs ou réalisateur essaient d’éviter de citer l’affaire ouvertement, ils n’arrivent pas à tenir leur langue bien longtemps.

L’autre particularité du film, c’est qu’il a été co-produit par des internautes, présents à la soirée de lancement. Et si l’honnêteté de MyPornProductions a été remise en doute, notamment par le concurrent Dorcel, pionnier en matière de porno participatif, les co-producteurs sont confiants.

>> Le point sur la polémique avec Dorcel est par ici

Roberto Malone, porn-star sortie de sa retraite, assure qu’il n’a eu aucun mal à remettre le pied à l’étrier grâce à sa partenaire Katia Dé Lys. Le réalisateur, Christopher Clark, et la légende du X français Alban Ceray, eux, évacuent à leur manière la polémique sur le bienfondé d’un film sur ce sujet sensible. Tout le monde a son mot à dire.

Pour entendre ce que l’équipe de DXK a à dire, et voir ce qu’elle a à montrer, regardez la vidéo ci-dessous.

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici.