Facebook corrige le bug qui a exposé des clichés personnels de Mark Zuckerberg

WEB Dans un premier temps, le réseau avait désactivé l'outil, le temps de régler le problème. Trop tard pour la vie privée du fondateur de Facebook...

P.B.

— 

Mark Zuckerberg le 6 juillet 2011
Mark Zuckerberg le 6 juillet 2011 — Paul Sakuma/AP/SIPA

Le bug a, certes, rapidement été corrigé, mais il vient s'ajouter à une longue liste de cafouillages. Mardi, Facebook a reconnu que l'outil permettant de signaler des photos inappropriées rendait indirectement certains clichés privés visibles à n'importe qui, sans même être ami avec la personne.

«Nous avons découvert aujourd’hui un bug qui permettait à tout le monde de voir un nombre limité de photos mises en ligne récemment, indépendamment des réglages de vie privée assignés. Ceci était le résultat d'une mise à jour récente de notre code et la fonction est restée en ligne pendant une durée limitée. Nous avons immédiatement désactivé le système et ne le réactiveront que lorsque le bug aura été corrigé», a déclaré l'entreprise via un porte-parole. Mardi soir, tout était rentré dans l'ordre.

 

Mark Zuckerberg et son poulet

Des internautes ont cependant eu le temps de dénicher quelques clichés privés de Mark Zuckerberg. On le voit notamment avec des amis, sa girlfriend, son chien... et un poulet vivant, qu'il tient par les pattes.

 

Cette année, le jeune milliardaire avait en effet décidé de ne manger que des animaux qu'il tuerait lui-même, afin de mieux prendre conscience de leur origine, à l'heure de la société de surconsommation. Zuckerberg, adepte de la gastronomie responsable, en quelque sorte. A quand la même approche sur la vie privée?