Comment suivre et modifier sa trace sur Internet

Web Pas toujours évident de surveiller ce qui peut rester sur la toile après notre passage. 20Minutes vous aide à faire le point...

L.A. Van Hullebusch

— 

Une inscription sur Facebook, un compte Gmail, un compte Youtube, une visite sur un forum, ça y est, vous êtes fichés. Que reste-t-il? Tout d’abord, vos données créées : Les logins et mots de passe. Ensuite, vos données personnelles, entrées dans les formulaires (inscription mail, réseaux sociaux, médias…) sont également enregistrées sur la toile. Et enfin, depuis quelques années Google référence vos recherches, votre historique, vos préférences… Tout un panel d’informations stockées quelque part sur des serveurs, indexées, triées.

Et ma sécurité alors?

Rassurez-vous, les informations personnelles des utilisateurs sont généralement très bien protégées. Cependant, il est très important de vérifier à quels sites on accorde sa confiance en lisant les conditions d’utilisation, et en vérifiant le niveau de sécurité. Pour la sécurité plusieurs indices sont disponibles : un petit logo de cadenas à côté de l’URL, ou une passerelle en https plutôt qu’en http. Vous pouvez également regarder les informations ou le code source de la page (à réserver aux initiés). De votre côté, nous vous conseillons une sécurité accrue au niveau des mots de passe (diversité et complexité), et surtout, n’utilisez pas le même mot de passe pour tous vos accès.

Si je «sécurise» ma navigation que puis-je craindre?

Même avec une navigation sécurisée, on laisse des traces sur Internet, et celles-ci sont référencées. Qui n’a jamais tapé son nom dans un moteur de recherche pour voir ce qui ressortait? Parfois, le résultat n’est pas convaincant. Vous pouvez retrouver des indexations personnelles ou confidentielles que vous voudriez dissimuler ou moins afficher. Par exemple, lorsque je tape mon propre nom sur Google, je retrouve ma page Facebook, un profil LinkedIn, des articles, des pages dailymotion…

 

 

Certains de ces contenus sont à mes yeux indésirables dans un référencement car trop personnels. Je désire donc les modifier.  Plusieurs solutions sont envisageables. La première est radicale: supprimer les pages concernées et leur contenu, puis l’indiquer à l’outil de référencement Google. Attention, ceci ne fonctionne que si vous être «propriétaire» de votre page. Un profil ou un blog par exemple. Si vous n’êtes pas propriétaire de votre page, et n’avez pas le pouvoir de la supprimer, contactez le webmaster qui en aura la possibilité et expliquez-lui les raisons de votre demande. Il est possible de résumer la démarche à suivre par un petit schéma :

 

Une fois la demande faite sur Google removals, elle va être analysée, et accordée si jugée correcte. Au-delà d’un délai de 2 mois, considérez que la demande a été refusée. Toute demande abusive ou non-conforme sera ignorée. Les cas jugés urgents sont ceux dont la diffusion de données personnelles a entrainé une usurpation d’identité, une diffamation ou une atteinte à la personne. Afin d’éviter ce genre de cas, il faut se rappeler en permanence que tout est enregistré sur le net, chaque action est suivie, et laisse une trace presque indélébile.

 

Liens utiles : Actualisation du cache google , outil d'indexation google , tutoriel du CNIL