Web: L'OTAN ciblée à son tour

L.A. Van Hullebusch

— 

Selon leurs revendications, l’Inj3ct0r team serait à l’origine de cette attaque. Un serveur de l’OTAN a été ciblé ce mercredi, et les preuves de l’intrusion et du succès de l’attaque semblent avoir été partagées en lignes sur MediaFire. Cette attaque fait écho à un reproche adressé par le groupe de hackers à l’OTAN, mettant en lumière le manque de sécurité de leurs serveurs (qui avaient d’ailleurs subi une attaque en juin dernier).

 

Le groupe informe par ailleurs que certaines des données collectées et jugées intéressantes pourraient être publiées sur le site Wikileaks.