Facebook: Zuckerberg 1 - les jumeaux Winklevoss 0

INTERNET Les deux frères ont renoncé mercredi à faire appel de l'accord conclu avec Mark Zuckerberg en 2008...

S. C.

— 

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, entre les jumeux Winklevoss, Cameron (gauche) et Tyler (droite).
Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, entre les jumeux Winklevoss, Cameron (gauche) et Tyler (droite). — PHOTOMONTAGE 20MINUTES.FR/REUTERS/K.WHITE/S.LAM

Finalement, les jumeaux Winklevoss se contenteront des 65 millions de dollars que leur a rapportés l’accord conclu avec Mark Zuckerberg en 2008. Tyler et Cameron Winklevoss ont renoncé mercredi à contester cet accord devant la Cour Suprême des Etats-Unis, selon un document de justice remis à un tribunal fédéral de San Francisco.

Sept ans de litiges

Les jumeaux Winklevoss sont en guerre avec Mark Zuckerberg depuis la création de Facebook, en 2004. Ils lui reprochent de leur avoir volé leur idée de réseau social, alors qu’ils étaient tous étudiants à Harvard et que Mark Zuckerberg était censé les aider à le développer. Toujours selon les Winklevoss, le fondateur de Facebook, devenu millionnaire (et potentiellement milliardaire, Facebook étant désormais valorisé à 100 milliards de dollars) a délibérément retardé leur projet pendant qu'il travaillait à son propre site, qui a débouché sur ce qui est aujourd'hui le plus grand réseau social au monde.

Ce différent est au centre de l’intrigue du film The Social Network, succès critique et public de 2010 qui a décroché trois Oscars en février dernier.

Après plusieurs actions en justice, Tyler et Cameron Winklevoss avaient été dédommagés à hauteur de 20 millions de dollars en numéraire, et 45 millions de dollars en actions Facebook (sur la base d'une estimation à 36 dollars par action) lors d'un accord confidentiel conclu en 2008 pour solder les poursuites. Les deux frères souhaitaient revenir sur cet accord car ils estimaient avoir été trompés sur la valeur réelle des actions Facebook à cette époque. Trois ans plus tard, et alors que Facebook prépare son entrée en bourse dans les prochaines, années, les Winklevoss ont finalement décidé de jeter l’éponge.