Universal Music porte plainte contre Deezer

MUSIQUE La major exige le retrait de son catalogue de titres du service gratuit du site de musique en ligne car l'accord d'exploitation n'aurait pas été renouvelé depuis janvier…

N. Bu.

— 

20minutes.fr

Il y a comme une fausse note. La maison de disque Universal Music a porté plainte en référé devant le TGI de Paris pour contrefaçon contre le site de musique en ligne Deezer, selon une information révélée ce vendredi par lexpress.fr. La raison: Deezer continue de proposer le catalogue de titres de la major sur son service gratuit alors que l’accord d’exploitation n’a pas été renouvelé depuis janvier, écrit le site d’infos.

Concrètement, Universal Music souhaite que Deezer se plie aux mêmes règles que Spotify, l’équivalent suédois, en limitant l’écoute gratuite de ses titres à cinq fois. Mais pour l’instant, Deezer a refusé de se soumettre à cette demande, sans doute pour ne pas perdre une grande partie de son audience.

Le site de musique en ligne, allié à Orange depuis près d’un an, souhaite cependant développer son offre payante – dite «premium» et bien entendu pas concernée par l’injonction de la major – et a annoncé la semaine passée que l’écoute gratuite serait désormais limitée à cinq heures par mois. Une très mauvaise nouvelle pour les habitués mais une restriction encore insuffisante au goût d’Universal Music. Qui pourrait tout de même retirer sa plainte si Deezer accepte d’obtempérer.