Fin de conflit autour du premier logo de l'Hadopi

INTERNET L'agence signant le premier logo de la Haute autorité avait utilisé une police de caractère sans l'autorisation de son créateur. Plus d'un an après le litige, les deux parties ont finalement trouvé un accord...

Sandrine Cochard

— 

DR

L’Hadopi se retire une épine du pied. L’agence signant le premier logo de la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits Internet (Hadopi) a enfin trouvé un accord avec Jean-François Porchez, avec lequel elle était en conflit depuis plus d’un an pour avoir utilisé une police de caractère originale sans son autorisation.

En janvier 2010, l’Hadopi, alors tout juste installée par le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand, avait en effet dévoilé ce qui devait être son logo, réalisé par l’agence Plan Créatif. Problème: ledit logo est rapidement repéré comme «copiant» la police «Bienvenue», créée en 2000 par Jean-François Porchez en exclusivité pour France Télécom.

L’agence Plan Créatif avait alors plaidé le bug technique, évoquant «une erreur de manipulation informatique» et présenté dans la foulée un nouveau logo (qui a depuis encore changé: voir le logo actuel ici). Seize mois plus tard, un accord financier a été scellé et règle l’affaire. Selon les termes de cet accord (disponible ici en pdf), l'agence Plan Créatif «va participer à la diffusion des bonnes pratiques en matière de création et d'utilisation de polices de caractères». Une façon de se refaire une image d’agence irréprochable. En outre, un  «volet financier est aussi prévu dans le règlement à l'amiable, selon lefigaro.fr. Le montant de ce versement n'a pas été précisé, mais il servira à couvrir les frais d'avocats.»