Plus tu twittes, plus tes histoires d'amour sont courtes

Sandrine Cochard

— 

Briseur de couple, Twitter? On doit cette terrible découverte à une étude menée par le site américain The Daily Beast et un site de rencontre en ligne. Le site de micro-blogging serait «mauvais pour les romances». L’étude révèle en effet que les utilisateurs les plus assidus de Twitter, soit ceux qui se connectent tous les jours, sont ceux qui vivent les histoires d’amour les plus courtes. Une différence de «5 à 10%» affirme l’étude. Un regret toutefois: l’étude n’explique pas les raisons de cette différence.