Télé connectée et tablettes, nouveaux enjeux des médias

NUMERIQUE Le Geste organise vendredi une journée de tables-rondes sur les opportunités que représentent ces nouveaux supports...

Sandrine Cochard
— 
Le système Google TV, via la box Logitech Revue
Le système Google TV, via la box Logitech Revue — P.BERRY

Le virage numérique est déjà une réalité et les médias comptent bien être de la partie. Deux nouveaux supports numériques concentrent ainsi les espoirs d’un secteur en crise: la télévision connectée et les tablettes. Le Geste (Groupement des Editeurs de Services en Ligne) consacre une journée de débats (inscription ici), vendredi, pour échanger sur les opportunités qu’elles représentent.

>> Lire notre article sur Google TV et Logitech revue en cliquant ici.

«L’utilisation généralisée d’Internet précipite la convergence de tous les acteurs vers un nouveau modèle économique commun qui se cherche encore, explique le Geste dans un communiqué. Les constructeurs de télévision, les producteurs et diffuseurs de programmes et de contenus, les pure players, les FAI, les opérateurs téléphoniques, les fabricants d’OS, de set-top box, de consoles de jeux et plus récemment les constructeurs de smartphones et de tablettes tactiles ont tous une légitimité ou en tout cas, un rôle à jouer.» Mais lequel, justement? Car sur ce marché qui émerge à peine (les ventes de télés connectées doivent démarrer cette année tandis que celles de l’iPad ne représentent «que» 435.000 unités en France en 2010), tout semble à faire.

Vidéo et smartphones

«Le marché ne peut se développer sans contenus et les éditeurs proposeront des contenus lorsque les ventes seront suffisantes. C’est un peu le problème de l’œuf et de la poule», explique Philippe Jannet, Pdg du Monde Interactif et président du Geste, à propos des tablettes. Des contenus à développer aux stratégies à mettre en place pour les chaînes en passant usages adaptés pour le mobiles et les tablettes, les enjeux sont pourtant nombreux.

La piste la plus prometteuse concerne ainsi la vidéo: près de 18 millions d'internautes ont déjà visionné une émission de télévision en streaming sur Internet, ils sont deux fois plus nombreux qu'il y a trois ans à regarder la télévision sur Internet, selon une étude Médiamétrie publiée en février dernier. Quant aux smartphones, ils sont devenus une porte d’entrée privilégiée sur le Net.

Demain l’iPad

Mais l’outil qui cristallise l’attention depuis un an reste l’iPad, dont une seconde version doit être présentée par Apple cette année. «C’est un enjeu considérable pour nous et je pense que nous mesurerons mieux le succès de l’iPad à Noël prochain, assure Philippe Jannet. A condition d’améliorer le réseau. Il est nécessaire de proposer une meilleure couverture wifi en France, ce à quoi les opérateurs travaillent actuellement.» Car en filigrane se joue la survie de la presse, assurent ceux qui voient dans l’iPad un messie inespéré. «C’est un support supplémentaire pour nous fait qui ne fait pas tout, tempère Philippe Jannet. Si on veut être lu, c’est à nous de continuer à innover et à proposer de nouvelles idées.»